Comment payer moins de frais bancaires à l’étranger ?

frais bancaire à l'étrangerLorsque l’on voyage à l’étranger, on ne fait pas toujours attention aux frais bancaires engendrés par ses moyens de paiement. Et oui, dès que l’on quitte la zone euro, tout n’est plus gratuit ! Dès que l’on utilise sa carte bancaire, de petits frais s’accumulent et font rapidement gonfler la note du budget.

Mais alors, comment faire baisser ses frais bancaires à l’étranger ?

Pour éviter ces désagréments, Capitaine Banque vous dit tout ce qu’il y a à savoir sur le sujet et vous délivre ses meilleurs conseils. Le premier d’entre eux est d’ores et déjà d’être extrêmement vigilant aux tarifs des cartes bancaires mais pas uniquement.

En effet, rien ne sert de bénéficier de frais bancaires gratuit à l’étranger si c’est pour payer une cotisation carte très chère ou encore des frais de gestion énormes. Ce qui est vraiment intéressant ces dernières années et en particulier depuis 2019, c’est que des banques en ligne ont créer des offres dédiées aux grands voyageurs.

Pour trouver la meilleure banque en ligne, il suffit de les comparer les banques et de zoomer par rapport à ses besoins spécifiques.

boursorama logoorange bank
Compte Premium
Tarifs
Welcome : Gratuit
Ultim : Gratuit
N26 : Gratuit
N26 Black : 9,90€/mois
Carte Classique : Gratuit
Visa Premium : 7,99€/mois
Visa Classic : 6€/mois
Visa Premier : 9€/mois
Retraits/paiements
zone euro
Gratuits, illimités5 retraitsGratuits,
puis 2€/retrait
Gratuits, illimitésGratuits, illimités
Retraits hors
zone euro
Welcome : 1,94%
Ultim : Gratuits
N26 : 1,70%
N26 Black : Gratuits
Classique : 2%
Premium : Gratuits
25 retraits Gratuits/an
Puis 2%
Paiements hors
zone euro
Welcome : Gratuits
Ultim : Gratuits
GratuitsClassique : 2%
Premium : Gratuits
50 paiements Gratuits/an
Puis 2%
Conditions de
revenus
AucunesAucunesAucunesAucunes
Conditions de
dépenses
Welcome : 1 transaction/mois
Sinon 5€
Ultim : 1 transaction/mois
Sinon 15€
AucunesClassique : aucunes
Premium : 1 transaction/mois
Sinon 5€
Aucunes
► VOIR
L’OFFRE
► VOIR
L’OFFRE
► VOIR
L’OFFRE
► VOIR
L’OFFRE

Frais bancaires à l’étranger : mieux vaut prévenir que guérir

Pour éviter les frais bancaires à l’étranger, mieux vaut donc commencer par partir avec des devises déjà en poche. En effet, commander des devises à sa banque au préalable revient bien moins cher que de le faire une fois à l’aéroport ou sur place. Pour ceux qui auraient décidé de rester dans une banque traditionnelle, il faudra se rendre au guichet de son agence.

Pour les clients des banques en ligne, il suffira de se rendre sur son espace client et de commander la somme désirée. Les devises seront alors livrées à domicile, mais ce service est généralement payant (par exemple 17€ chez Fortuneo et entre 14 et 34€ chez Boursorama). Pour des raisons de sécurité, les espèces sont remises en main propre au client, et sous présentation d’une pièce d’identité.

Anticiper son besoin d’argent liquide ?

Si ce service de livraison à domicile est pratique, ce n’est pas le plus avantageux pour son porte-monnaie. Lorsque l’on a un peu plus de temps, mieux vaut se rendre dans un bureau de change. Mais attention, cela fonctionne comme pour les banques en ligne, pour trouver le moins cher, il faut aussi les comparer ! Tous n’appliquent pas les mêmes commissions, et il serait fâcheux de se retrouver à payer plus de frais bancaires à l’étranger !

carte bancaire étrangerEnfin, il est aussi possible de commander des « traveller chèques » : ce sont des chèques de voyage dont le montant a été imprimé directement sur le papier. C’est un moyen très sécurisé de payer à l’étranger. En revanche, ces chèques de voyage ne sont disponibles que dans certaines devises, et on en trouve de moins en moins car ils sont en définitive très peu utilisés.

Un autre petit conseil, qui peut sembler évident mais qui ne l’est pas pour tout le monde : vérifier que sa carte bancaire fonctionne bien à l’international. Cela se fait de plus en plus rarement, mais certaines banques délivrent des cartes qui ne fonctionnent pas à l’étranger et dans ce cas, on peut se retrouver avec une carte bancaire refusée. Cela peut également être le cas si l’on ne prévient pas sa banque que l’on compte quitter le territoire ! Car pour des raisons de sécurité, les cartes sont généralement bloquées lorsque l’on souhaite payer dans une monnaie différente.

Limiter ses frais bancaires à l’étranger

Le moyen de paiement le plus utilisé lorsque l’on voyage est la carte bancaire. Alors, pour limiter les frais bancaires à l’étranger, il y a quelques bonnes pratiques à adopter concernant les retraits et les paiements.

Les retraits

Pour économiser sur ses frais bancaires à l’étranger, mieux vaut limiter les retraits. Les commissions appliquées sont plus importantes que celles concernant les retraits, car en plus du taux de change les banques facturent quelques euros. On imagine rapidement qu’au bout de deux ou trois retraits, on se retrouve très vite avec des frais bancaires à l’étranger pouvant aller jusqu’à une bonne dizaine d’euros. Mais si l’on est à court d’espèces et que l’on préfère en retirer plutôt que de payer par carte, mieux vaut effectuer de gros retraits plutôt que plusieurs petits. Et cette fois-ci, les distributeurs seront plus intéressants que les bureaux de change car à l’étranger il est plus facile de se faire avoir.

Frais bancaires à l'étranger liés à la carte

Les paiements

En ce qui concerne les paiements avec sa carte, ils engendrent aussi des frais bancaires à l’étranger, sauf certaines cartes bancaires gratuites à l’étranger. Même s’ils sont moins importants que les retraits, une commission est tout de même prélevée par la banque. Il faut savoir que dans les banques en ligne, cette dernière est beaucoup moins importante que celle appliquée par les banques traditionnelles ! Généralement, le client ne paye que le taux de change, qui oscille entre 1,98% et 2% selon les établissements, alors qu’un retrait engendre parfois quelques centimes d’euros en plus par opération.

Et les cartes prépayées ?

De plus en plus démocratisées, les cartes bancaires rechargeables sont aussi de très bonnes alternatives pour réduire ses frais bancaires à l’étranger. Il suffit de les recharger du montant que l’on souhaite avant son départ. En plus d’être pratique, c’est un moyen plus sûr d’effectuer ses achats puisque si on venait à la perdre ou se la faire voler, il n’est possible de dépenser que le solde préchargé. On pourra donc citer, entre autre, la carte PCS, ou Viabuy.

Comparer les frais bancaires à l’étranger

Comparer les frais bancaires à l’étranger appliqués par les banques en ligne et les banques traditionnelles permet de se rendre compte qu’il existe de grandes disparités entre les deux ! Voici donc un tableau comparatif des taux appliqués par chacune d’entre elles.

 FortuneoN26BoursoramaBforBankING DirectHello bankMonabanqeLCLL'Agence en ligne BNP Paribas
Frais de retrait
hors zone euro
1,94%1,70%1,94%1,95%2%2%2%2,80% + 3€2,90% + 3€
Frais de paiement
par carte hors zone euro
1,94%Gratuits1,94%1,95%2%2%2%2,80% + 1,20€2,90% + 0,90€
 BNP ParibasSociété GénéraleCrédit MutuelCaisse d'EpargneCrédit AgricoleBanque Postale
Frais de retrait
hors zone euro
2,90% + 3€2,70% + 3€2,25% + 3,90€2,80% + 3,55€2,45% + 3,35€2,30% + 3,30€
Frais de paiement
par carte hors zone euro
2,90% + 0,90€2,70% + 1€2,25% + 0,50€2,80% + 6,30€2,45% + 0,35€2,30% + 1,00€

► Découvrir l’offre de N26

La différence des taux et tarifs appliqués entre les banques en ligne et les enseignes en dur est flagrante. Alors que les banques en ligne n’appliquent qu’une commission, leurs consœurs facturent entre quelques centimes et quelques euros ! Nous conseillons par ailleurs de ne surtout pas retirer aux guichets des banques à l’étranger car cela coûte encore plus cher. Mais pour se rattraper de leurs tarifs exorbitants, les banques traditionnelles proposent des forfaits spéciaux pour les grands voyageurs, qui comprennent des retraits et paiements gratuits dans les pays européens. Cela peut être intéressant lorsque l’on prévoit de rester un petit moment !

réduire ses frais bancaires à l'étrangerIl est donc simple de réduire ses frais bancaires à l’étranger, car lorsque l’on connaît les pièges à éviter, on ne se fait plus avoir aussi facilement. Les conseils de Capitaine Banque ont pour objectif de permettre de faire des économies, car c’est souvent ce qui compte le plus.

Un voyage requiert déjà un certain budget et il serait dommage de devoir en constituer un autre uniquement pour les frais engendrés lors de ce dernier !

Et pour ceux qui prévoient de s’installer pour une durée indéterminée à l’étranger, ils peuvent chercher un compte bancaire pour expatrié.


Rédigé par Kristel

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !