Crédit refusé : quelles raisons et quelles solutions ?

crédit refuséUn crédit est refusé si la banque considère qu’elle risque de ne pas se faire rembourser et donc de ne pas gagner d’argent. Autrement dit, si la situation de l’emprunteur indique qu’il y a un risque de non remboursement, l’organisme de crédit ne voudra pas s’engager. Mais quelles sont les raisons plus précises d’un refus de prêt ? Et quelles sont les solutions pour obtenir un accord suite à un crédit refusé ? Voici le résultat de notre enquête.

► Découvrir notre comparateur de crédit

Pourquoi un crédit est-il refusé ?

prêt refuséToute entreprise du secteur financier propose des offres de crédit avec un but précis. Que ce soit les banques ou les organismes de crédit, ils veulent gagner de l’argent. Par conséquent, lorsque l’on fait une demande de crédit à la consommation ou de prêt immobilier, ces sociétés vont chercher à vérifier les risques que cela peut représenter pour elles. En d’autres termes, si elles risquent de ne pas gagner d’argent, notamment à cause de problèmes d’impayés de la part des emprunteurs.

Par ailleurs, la plupart des établissements financiers ont défini des profils types dits « à risque ». Si on rentre dans cette catégorie, il y a de grandes chances que son crédit soit refusé. On appelle cela le « refus score« . Cela signifie concrètement que si un demandeur a une situation très similaire à d’autres personnes ayant déjà eu des problèmes de remboursement, le crédit sera refusé.

Quels profils sont désavantagés ?

Nous avons réalisé une étude pour déterminer ce qui pousse les organismes de crédit à accepter ou refuser les demandes de prêt de certains profils. Cette étude, réalisée sur plus de 30 000 demandes de crédit en ligne a été reprise par l’émission Capital d’M6. Plusieurs facteurs entrent en jeu :

  • L’âge du demandeur

Plus un emprunteur est jeune, plus il a de chance de voir son crédit refusé. Cela s’applique typiquement pour les personnes de moins de 30 ans.

  • Le statut conjugal du demandeur

Alors que le profil moyen a 53% de chance d’obtenir un crédit, une personne célibataire n’a que 40% de chance d’en avoir un. En revanche, lorsque l’on emprunte en couple, ses chances remontent à 74%. Plus le nombre de personnes impliquées est important, moins le risque d’impayé est élevé.

  •  La propriété

Suivant sa situation, si on est propriétaire ou locataire, on peut être désavantagé ou non. Un crédit sera plus souvent refusé si le demandeur est locataire que s’il est propriétaire. Cela s’explique notamment par la fait qu’un locataire paye des charges supplémentaires : le loyer. Il aura donc une capacité de remboursement moins élevée qu’un propriétaire qui n’a pas de loyer à payer.

Raisons « techniques » d’un refus de crédit

  • Le demandeur est fiché banque de France ou s’il est inscrit au Fichier des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers (FICP)
  • L’organisme chez qui on fait une demande considère que l’endettement est trop important (si on a déjà trop de crédits à rembourser)
  • La société de financement considère que le reste à vivre n’est pas suffisant pour pouvoir emprunter

Mais ce n’est pas une fatalité. Premièrement, tous les organismes n’ont pas les mêmes critères d’acceptation ou les mêmes profils type. Il est donc tout à fait possible de voir son crédit refusé chez l’un mais accepté chez l’autre. De plus, il existe souvent des solutions pour avoir plus de chances d’obtenir un accord sur son crédit.

Crédit refusé en banque

prêt refusé par banqueNous l’avons vu plus haut, les organismes financiers ne prêtent qu’aux personnes qui seront susceptibles de rembourser leur crédit au mieux. C’est encore plus vrai pour les banques. En effet, les banques traditionnelles comme le Crédit Agricole ou la Caisse d’Épargne proposent souvent de très bonnes offres mais ont un taux d’acceptation très faibles. C’est malheureusement aussi le cas des banques en ligne.

Pour obtenir un crédit en banque, il faut généralement déjà être client. Si on essaie de faire une demande dans une banque pour laquelle on est pas client, ça se terminera souvent en crédit refusé. Ce n’est n’est même pas la peine d’ouvrir un compte. Les banques préfèrent connaître l’historique des demandeurs pour donner leur avis sur un crédit.

Même en tant que client, pour espérer avoir un accord sur un crédit il faudra justifier de plusieurs années d’ancienneté, mais aussi d’une tenue de compte irréprochable (sans découvert bancaire).

Quelles solutions en cas de crédit refusé ?

crédit acceptéMême si son crédit est refusé, il ne faut pas désespérer. Suivant la raison du refus, il est tout à fait envisageable de trouver une solution. Cependant, dans le cas où le demandeur est fiché à la Banque de France ou inscrit au Fichier des Incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP), il n’y a rien à faire.

De plus, les organismes ne sont pas obligés de donner la raison de leur refus. D’ailleurs, la plupart du temps ils ne le font pas. Il peut donc être difficile de déterminer la raison pour laquelle son crédit est refusé.

Passer par un rachat de crédit

Détenir plusieurs crédits est une des causes de refus les plus courantes. Dans le cas où on possède plusieurs crédits, on peut donc considérer un rachat de crédit. Il consiste à regrouper tous ses prêts en un seul et même crédit. De cette manière on peut réduire sa mensualité. Et avec une mensualité plus faible, son taux d’endettement baisse et les organismes seront peut-être plus enclins à accepter la demande.

En général, le montant moyen d’un rachat de crédit est de 40 000 euros, pour une durée de remboursement sur 8 ans. Cela permet généralement d’avoir des mensualités inférieures à 500 euros.

A noter : il est possible de faire un rachat de crédit pour un prêt immobilier et des crédits à la consommation

Changer les paramètres de son prêt

petites mensualitésTout projet de crédit doit être réfléchi et adapté à sa situation personnelle. Par exemple, si on perçoit 1 500 euros de revenus par mois et que l’on souhaite emprunter 50 000 euros pour s’acheter une Porsche, il y a de fortes chances que son crédit soit refusé. Si le projet n’est pas cohérent avec sa situation financière, les organismes ne prendrons pas le risque de s’engager.

Cet exemple est poussé, mais le principe est le même pour toute demande. Si un crédit de 20 000 euros sur 48 mois est refusé,  il faut se poser les bonnes questions. Est-ce qu’un crédit de 15 000 euros suffirait à financer mon projet ? Est-ce que je ne devrais pas emprunter sur un durée plus longue ?

Il faut savoir que pour les organismes prêteur, la capacité de remboursement est un critère déterminant. Une mensualité trop élevée pour un demandeur qui n’a pas les moyens finira en crédit refusé. Mais pour éviter cela, il suffit parfois de réduire sa mensualité en allongeant la durée de son crédit.

Meilleures offres de prêt personnel pour 10 000€
12 mois
Taux taeg : 1,00%
Mensualité : 837,83€
Coût total du crédit : 53,96€
24 mois
Taux taeg : 2,00%
Mensualité : 425,32€
Coût total du crédit : 207,68€
36 mois
Taux taeg : 2,99%
Mensualité : 290,59€
Coût total du crédit : 461,24€
48 mois
Taux taeg : 2,99%
Mensualité : 221,12€
Coût total du crédit : 613,76€
60 mois
Taux taeg : 3,60%
Mensualité : 182,11€
Coût total du crédit : 926,60€

Utiliser un comparateur de crédit

comparateur de créditEn passant par notre comparateur de crédit, on augmente ses chances d’obtenir un crédit de 39%. C’est ce qu’a démontré notre étude. Non seulement il permet d’obtenir un classement des meilleures offres du moment. Mais ce n’est pas tout. En remplissant un formulaire de crédit, on peut en plus, interroger plusieurs organismes de crédit. De cette manière, on obtient leur avis immédiat sur sa demande de prêt et tout cela sans engagement.

Dans le cas où la réponse est négative, on sait que son crédit sera probablement refusé dans cet organisme. On peut donc interroger d’autres organismes si on le souhaite.

Attention : si la réponse de principe est positive, cela ne garantie pas que son crédit ne sera pas refusé. Ce n’est qu’après étude du dossier (justificatifs) que les organismes donnent une réponse définitive. C’est dans ce cas où l’on peut avoir un crédit accepté puis refusé.

Un crédit peut être accepté puis refusé, pourquoi ?

Lorsque l’on obtient une réponse de principe positive, on reçoit très rapidement un mail de confirmation de la part de l’organisme. On peut y faire suite ou non. Si l’on décide de déposer une demande de crédit, il faudra envoyer un certain nombre de documents justifiant les informations renseignées dans le formulaire. Le rôle de l’organisme sera de vérifier que le contrat est correctement rempli, et que les informations mentionnées sont véridiques.

Le crédit pourra passer d’accepté à refusé si les informations remplies ne concordent pas avec les pièces justificatives. Par exemple, si les relevés bancaires indiquent des problèmes d’impayés, des découverts bancaires etc.

Quels sont les documents à fournir obligatoirement pour obtenir un crédit ?

Peu importe le crédit auquel on souscrit, il faudra toujours fournir un certain nombre de documents. Même le « crédit sans justificatif » n’en n’est pas réellement un. Nous pouvons dire qu’il y a trois types de justificatifs : les document visant à justifier son identité, les documents justifiant de sa situation financière et les justificatifs d’achat.

justificatif Document prouvant son identité

  • Pièce d’identité valide (passeport, carte d’identité, titre de séjour..)
  • Justificatif d’adresse récent (généralement moins de 3 mois)

Justificatifs financiers

  • Justificatif de revenu
  • Dernier avis d’imposition

Justificatifs d’achat

Le justificatif d’achat est un document a présenter obligatoirement pour souscrire un crédit affecté.  Il permet de justifier la manière avec laquelle on compte utiliser l’argent que l’on souhaite emprunter. On compte deux types de crédits affectés : le crédit auto et le prêt travaux.

Pour un crédit auto il faudra présenter un bon de commande ou une facture reflétant l’achat d’un véhicule. Pour le prêt travaux on pourra fournir le devis d’un artisan ou le bon de commande d’un magasin, pourvu que les produits achetés soient en lien avec l’habitation.

►Comparer les offres de crédit à la consommation


Rédigé par Charlotte

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !