Banque pour interdit bancaire, quelles sont les solutions ?

Banque pour interdit bancaireUn malheureux chèque « de trop », sans provision, et vous voilà fiché à la Banque de France… Impossible d’ouvrir un compte bancaire nulle part. Pourtant, il est bien possible de trouver une banque pour interdit bancaire, même si celles-ci ne sont pas nombreuses.

Les banques qui acceptent les interdits bancaires

La plupart des banques et banques en ligne n’acceptent pas les interdits bancaires, clientèle qu’elles considèrent comme étant trop à risque. Il existe cependant un troisième acteur, les comptes sans banque et néobanques, chez qui les interdits bancaires peuvent souscrire sans problème 👇

🥇 Revolut

revolutBritannique à l’origine, basée en Lituanie depuis le Brexit, Revolut est une banque qui accepte les interdits bancaires. Il s’agit d’une banque sans condition de revenus nouvelle génération qui propose pas moins de quatre offres, dont une gratuite :

  • Standard : gratuit
  • Plus : 3,99€/mois
  • Premium : 9,99€/mois
  • Metal : 16,99€/mois
  • Ultra : 45€/mois

Selon l’offre, il est possible d’avoir des garanties supplémentaires, un service client prioritaire, un plafond de retraits gratuits plus élevé…

Cette banque pour interdit bancaire accueille tous les clients quel que soit le montant de leurs revenus. Elle propose également un compte joint gratuit, un compte épargne, du cashback et des réductions.

En revanche, pas de chéquier, de découvert autorisé, de dépôt d’espèces ou de dépôt de chèques.

► Voir l’offre de Revolut

🥈 Banque pour interdit bancaire : N26

banque pour interdit bancaire

N26 est une véritable banque en ligne, détentrice d’une licence bancaire européenne, qui accepte les exclus bancaires. Cette banque pour fichés propose en effet une offre adaptée : pas de découvert autorisé, carte à contrôle de solde, et pas de chéquier. Tout est donc fait pour éviter d’être à découvert.

Il n’y a pas non plus de compte joint.

En revanche, le client dispose bien d’une carte bancaire MasterCard, d’un compte courant et d’un RIB Français nominatif. Sur ce point, N26 se comporte comme une banque classique.

Notez que N26 est une banque pour interdit bancaire gratuite. Il n’y a ni frais de tenue de compte, ni cotisation de carte bancaire pour son offre Standard. D’autres offres, payantes, existent aussi, permettant d’obtenir davantage de services.

► En savoir plus sur N26

🥉 Banque pour interdit bancaire : Nickel

nickelNickel accepte sans problème les interdits bancaires et a plusieurs avantages :

  • RIB Français
  • Possibilité de souscription dans un bureau de tabac
  • Carte MasterCard incluse
  • Encaissement de chèques (payant) – les délais d’encaissement sont de 15 jours minimum afin d’éviter la fraude
  • Dépôt d’espèces (payant)

Nickel a conçu un partenariat avec de très nombreux buralistes. Le client peut commencer sa souscription en ligne puis se rendre en bureau de tabac pour retirer son coffret contenant sa carte bancaire. De fait, la carte ne sera donc pas nominative physiquement, mais elle reste utilisable en ligne et dans tous les magasins. Cette offre coûte 25€ par an (Nickel n’est pas une banque gratuite).

Nickel propose aussi désormais My Nickel, pour 2,50€ de plus par an (soit 27,50€), que l’on peut cette fois commander directement en ligne et qui sera nominative.

Nickel ne demande pas de posséder au préalable un RIB pour souscrire. Cette banque pour interdit bancaire sera donc une solution pour ceux qui n’ont plus de compte bancaire.

► En savoir plus sur Nickel

⚙️ Comment fonctionnent les comptes sans banque ?

Impossible pour un interdit bancaire d’ouvrir un compte dans une banque traditionnelle ou dans une banque en ligne comme BoursoBank (ex Boursorama Banque). Dès qu’un nouveau client se présente, ces banques vérifient à chaque fois si son nom n’est pas présent sur les fichiers de la Banque de France, le FCC et le FICP.

Les comptes sans banque comme Nickel et Revolut fonctionnent cependant différemment. En effet, l’offre bancaire proposée aux clients est limitée : pas de chéquier, pas d’encaissement de chèques (sauf chez Nickel), pas de découvert autorisé, et la carte bancaire est à autorisation systématique (si le solde du compte est insuffisant, le terminal de paiement rejette la transaction). Ces offres partent en effet du principe que nombre de Français n’utilisent plus de chéquier, par exemple, et ne fournissent donc pas ce service.

À la place, ces comptes développent des services spécifiques comme du cashback, des sous-comptes, des cartes bancaires en métal, et privilégient la souplesse de gestion en proposant des applications très intuitives.

L’absence de découvert autorisé ou de chéquier fait que la banque ne prend que peu de risques, la raison pour laquelle accepte un interdit bancaire ne pose aucun problème.

🚫 Être interdit bancaire, qu’est-ce que ça signifie ?

banque pour interdit bancaireConcrètement, cela signifie que l’on est fiché à la Banque de France. Cette inscription survient souvient parce que l’on s’est trop servi de nos moyens de paiement. Il s’agit le plus souvent d’un chèque sans provision, d’une impossibilité à rembourser ses crédits en cours ou du dépassement de son découvert autorisé.

Dans le cas d’un chèque, un seul peut suffire pour que vous soyez interdit bancaire ! Un salaire qui tombe un peu plus tard que prévu, un chèque de loyer prêt à être encaissé… Il n’en faut pas plus pour se retrouver dans une situation inconfortable et devoir trouver un compte pour interdit bancaire le plus rapidement possible.

Il y a alors fort à parier que votre banque vous « dénonce » à la Banque de France et que vous soyez fiché au FCC (Fichier Central des Chèques) ou au FICP (Fichier des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers). Tous deux sont des répertoires d’incidents de paiement qui indexent les noms des personnes ayant, pour le premier, émis un chèque sans provision, et, pour le deuxième, des personnes n’ayant pas été capables de rembourser un crédit.

Une fois interdit bancaire, votre banque sera en droit de vous retirer votre ou vos chéquiers. Vous n’aurez plus le droit d’émettre un chèque, même dans une autre banque que celle de votre compte principal. Il est aussi possible que vos cartes bancaires soient désactivées et votre autorisation de découvert sera suspendue. La seule solution devient alors de se tourner vers une banque pour interdit bancaire.

🔎 FAQ – Banque pour interdit bancaire

Oui, votre banque peut clôturer votre compte si elle le désire et si, selon elle, votre situation d’interdit bancaire le justifie.

C’est toutefois une réaction un peu extrême qui n’arrive que dans certains cas. Au lieu de clôturer le compte, la banque va plutôt supprimer le découvert autorisé, demander de rendre le chéquier voire remplacer la carte bancaire pour une carte à autorisation systématique, qui ne permet pas de dépenser plus que ce que l’on possède.

Oui. Imaginons qu’un chèque sans provision est émis, ce qui entraîne l’interdiction bancaire sur le compte principal. L’information sera transmise à toutes les banques dans lesquelles le client pourrait posséder un autre compte, individuel ou joint. Les banques vont donc elles aussi supprimer le découvert dans ces comptes-là, et pas uniquement dans le compte principal.

Si le client devient interdit bancaire suite à un chèque sans provision sur un compte joint, alors le cotitulaire deviendra également interdit bancaire, même si ce n’est pas lui qui a émis le chèque. Pour éviter ce genre de situation et que les deux membres d’un couple soient interdits bancaires, il est possible lors de l’ouverture de désigner un responsable unique. D’ailleurs, il est plus difficile de trouver un compte joint pour interdit bancaire.

En France, il existe une procédure appelée le droit au compte.

Le droit au compte stipule cependant que tout Français a le droit de posséder un compte bancaire, ne serait-ce que pour recevoir son salaire ou ses indemnités. Si votre banque clôture votre compte, il faudra alors vous tourner vers la Banque de France qui désignera un établissement bancaire qui sera obligé de vous accueillir et qui deviendra de fait une banque pour interdit bancaire.

Vous ne pourrez, cependant, bénéficier que des services bancaires de base :Banque pour interdit bancaire

  • Ouverture, tenue et clôture du compte bancaire
  • Changement d’adresse (limité à un par an)
  • Délivrance de RIB
  • Domiciliation des virements bancaires
  • Envoi mensuel des opérations effectuées sur le compte
  • Réalisation des opérations de caisse
  • Encaissement des chèques et possibilité d’effectuer des virements bancaires
  • Dépôts et retraits d’espèces au guichet de la banque
  • Paiements par prélèvement
  • Moyens de consultation à distance du compte
  • Carte de paiement à autorisation systématique
  • Deux formules de chèques de banque par mois (ou moyen de paiement équivalent)

Notez donc que la détention d’une carte bancaire classique n’en fait pas partie, il s’agit d’une carte de paiement à autorisation systématique, ce qui est sensiblement différent. Chaque fois que vous souhaiterez l’utiliser le solde de votre compte sera interrogé de manière à ce que vous ne puissiez pas dépenser plus que le découvert autorisé par votre banque pour interdit bancaire.

La seule solution pour régulariser votre situation et procéder au défichage à la Banque de France est tout simplement de réapprovisionner votre compte et de régler vos dettes. Une fois cela fait, demandez au destinataire du chèque de le représenter. Une fois que le créancier est payé, cela lève l’interdiction, mais il important de prévenir son agence bancaire afin que celle-ci fasse remonter l’information à la Banque de France.

En revanche si vous ne procédez pas au remboursement l’interdiction bancaire peut durer plusieurs années : deux ans pour un usage abusif de la carte bancaire et cinq dans le cas d’un chèque impayé. Pour une inscription sur le FICC, en cas de surendettement, l’inscription peut grimper à sept ans.

Pour savoir si vous êtes interdit bancaire, il existe deux solutions :

  • Rendez-vous dans une agence de la Banque de France
  • Contactez la Banque de France au 34 14
  • Ou adressez lui un courrier à l’adresse suivante :

Banque de France SFIPRP
Relations avec le Public
CS 90000
86067 POITIERS CEDEX 9

Il vous faudra vous munir d’une copie d’une pièce d’identité, d’un RIB et d’un chèque annulé.

⚠️ Banque pour interdit bancaire : attention aux escroqueries

Il se peut que vous tombiez au détour d’internet sur des offres d’ouverture de compte en banque pour interdit bancaire, notamment à l’étranger, mais sachez nombre d’entre elles sont tout simplement des arnaques, mises en place par des escrocs prêts à tirer profit de la situation désespérée des gens.

Vous pouvez vérifier que le compte sans banque existe bien en cherchant sur le site du regafi, le registre des agents financiers tenu par la Banque de France.

Rédigé par Claire Krust - Mis à jour le 08/02/2024

2 Réponses à “Banque pour interdit bancaire, quelles sont les solutions ?”
par perez - 7 septembre 2020 Répondre

Bonjour
Actuellement interdit bancaire depuis plus d un an ma banque veut me supprimer mes autorisation de découvert alors que les comptes ne présentent pas de défaut de gestion . Ont ils le droit ?

par Capitaine Banque - 7 septembre 2020 Répondre

Bonjour,

Malheureusement oui, en cas de fichage à la Banque de France, votre banque a le droit de vous retirer vos autorisations de découvert et peut également changer votre carte pour une carte à autorisation systématique.

Cordialement, l’équipe Capitaine Banque.

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !