Memo Bank – Compte professionnel et crédit pour les PME

memo bankLancée en septembre 2020, Memo Bank est la nouvelle banque dédiée aux professionnels et aux PME qui propose à la fois compte bancaire et crédit. C’est l’une des rares nouvelles offres pour pro qui est parvenue à obtenir une licence bancaire et peut donc commercialiser de nombreux services.

► Comparer les comptes bancaires professionnels

Memo Bank : une banque pour les PME

memo bankAujourd’hui, la plupart des néobanques et banques en ligne qui se sont lancées dans le marché des comptes professionnels ciblent plutôt les auto-entrepreneurs, les freelances et les petites entreprises. Les plus grandes sociétés n’y trouveront en revanche pas forcément leur compte.

Memo Bank a choisi un positionnement totalement inverse : elle cible les PME qui réalisent au moins 2 millions de chiffres d’affaires par an. Elle ne concurrence ainsi pas directement toutes les autres offres de compte pro en ligne déjà lancées, mais les banques traditionnelles, seules jusqu’ici à pouvoir offrir un compte aux grandes PME.

Qui dit PME dit toutefois besoins importants en matière de services bancaires. Il ne suffit pas de proposer compte et carte bancaire, une PME devra bénéficier d’un découvert, d’une offre de crédit, d’un conseiller, de nombreuses fonctionnalités pour faciliter la gestion du compte… des services que les néobanques ne sont pas toutes en mesure de proposer. Memo Bank semble toutefois pour l’instant plutôt bien se débrouiller. Sa particularité ? Avoir obtenu un agrément d’établissement de crédit, qui fait d’elle une véritable banque à part entière.

Les trois offres de Memo Bank

À l’heure actuelle, trois offres sont disponibles chez Memo Bank, avec un tarif situé entre 49€ et 399€ par mois. La première, l’offre Basique, est destinée aux plus petites PME, sans toutefois que Memo Bank ne précise véritablement ce qu’elle entend par « petite ». Faut-il compter en chiffre d’affaires ?

Memo Bank conseille en priorité l’offre Plus, la formule milieu de gamme, tandis que l’offre Illimité sera utile aux plus grandes PME.

 Offre BasiqueOffre PlusOffre Illimité
Entreprises acceptées
Petites entreprisesPMEPME
Tarifs
49€/mois149€/mois399€/mois
Carte bancaire
NonNonNon
Nombre d'utilisateurs
1 utilisateur
(Utilisateur supplémentaire : 10€/mois)
IllimitéIllimité
Virements
20/mois
(0,40€ virement supplémentaire)
200/mois
(0,40€ virement supplémentaire)
Illimité
Découvert autorisé
NonOuiOui, avec taux préférentiel
RIB
OuiOuiOui
Chéquier
À confirmerÀ confirmerÀ confirmer
Encaissement de chèques
À confirmerÀ confirmerÀ confirmer
Rémunération des dépôts
Non0,15% jusqu'à 100 000€0,30% jusqu'à 100 000€

Note : les 30 premiers jours sont offerts pour chacune des offres. Etant donné qu’elles sont toutes sans engagement, le client peut donc tester la banque pour PME gratuitement avant de décider de passer le cap et de transférer ses fonds et transactions chez la banque.

On remarque immédiatement qu’il n’y a pour l’instant (octobre 2020) pas de carte bancaire incluse, mais on imagine que cette partie de l’offre évoluera à l’avenir. C’est du moins ce que les communiqués avaient laissé entendre. Le lancement de Memo Bank étant récent, tous les services ne sont pas encore disponibles.

On retrouve ensuite un fonctionnement assez semblable aux néobanques : un nombre d’utilisateurs défini, des virements limités par mois (sauf offre Illimité), ainsi qu’un RIB français. En revanche, pas de commission de mouvements, ces frais élevés facturés systématiquement par les banques traditionnelles.

Quels sont les statuts juridiques autorisés ?

Tous les statuts juridiques ne sont pas autorisés chez Memo Bank.

  • Statuts acceptés : SASU, EURL, SAS, SARL, SA, SC, SCI, holding
  • Statuts non acceptés : auto-entrepreneurs, EI/EIRL, association

Retrouvez ici la liste des documents nécessaires pour ouvrir un compte professionnel chez Memo Bank.

Les fonctionnalités du compte bancaire

Chaque compte bancaire s’accompagne d’un certain nombre de fonctionnalités :

  • Virements simples et groupés
  • Prélèvements SEPA inter-entreprise
  • Classement des transactions
  • Historique de transactions illimité
  • Permission différente selon utilisateur (sauf offre Basique)
  • Validation des virements par un administrateur (sauf offre Basique)

Les avantages : crédit, découvert autorisé, conseiller bancaire

Agrément d’établissement de crédit

Qu’est-ce qui différencie Memo Bank des offres concurrentes, excepté son positionnement ?

Tout d’abord, Memo Bank est parvenue à obtenir un agrément d’établissement de crédit au terme d’un long développement. Cet agrément est remis par l’ACPR, le régulateur bancaire, et est le plus difficile à obtenir. C’est l’agrément que possèdent toutes les grandes banques. Par comparaison, les néobanques comme Qonto ou Shine sont en général des établissements de paiement, un agrément qui ne leur permet pas de commercialiser du crédit, du découvert autorisé ou des chéquiers.

On constate après vérification sur le site Regafi que Memo Bank est bien considérée comme un établissement de crédit.

Cet agrément d’établissement de crédit permet ainsi à Memo Bank de développer des services comme du crédit, mais cela assure aussi une grande sécurité aux clients. Ils bénéficient notamment de la garantie de leurs dépôts jusqu’à 100 000€ par compte, une garantie assurée par le FGDR.

Crédit et découvert autorisé

Comme nous venons de le dire, Memo Bank est donc en mesure de proposer du crédit et un découvert autorisé à ses clients. Aucune autre néobanque n’en est pour l’instant capable (à voir toutefois comment évolueront les offres Prismea et Blank, bientôt lancées par le Crédit du Nord et le Crédit Agricole).

Le montant du découvert autorisé ainsi que son taux d’intérêt n’est cependant pas précisé. Le découvert autorisé n’est accessible que pour les offres Plus et Illimité.

Côté financement, Memo Bank propose des crédits à la consommation : 

  • Entre 20 000€ et 200 000€ (sur demande jusqu’à 1 million d’euros)
  • Durée de remboursement entre 1 à 7 ans
  • Financement de projets matériels ou immatériels (achat d’un camion, dépôt de brevet, rachat d’un concurrent…)

Aucun exemple de taux n’est proposé. On remarque cependant que les durées de remboursement sont courtes et sous-entendent donc que l’entreprise doit avoir une capacité de remboursement importante, et pouvoir faire face à des mensualités élevées. Tout dépendra de la santé de l’entreprise et de son chiffre d’affaires. Pour en savoir plus, l’entreprise devra contacter directement la banque en prenant rendez-vous sur le site.

Il va sans dire que pouvoir proposer un financement est un véritable atout pour Memo Bank, même s’il est trop tôt pour déterminer si ce crédit est compétitif par rapport à ceux proposés par les banques traditionnelles.

Une équipe de conseillers

conseillerDans son communiqué de presse, Memo Bank évoque « une équipe de chargés d’affaires de terrain« . S’il n’y a pas d’agences bancaires, la banque a cependant constitué une équipe qui viendra à la rencontre des nouveaux clients pour les accompagner dans leur croissance.

Plus précisément, Memo Bank indique que ses conseillers rencontreront en priorité les entreprises dont le chiffre d’affaires est compris entre 2 et 50 millions d’euros, et qui sont présentes en région parisienne et lyonnaise, là où la banque est implantée. Les équipes devraient ensuite se déployer peu à peu dans d’autres métropoles.

Memo Bank est là encore la seule nouvelle banque pour professionnels à proposer la rencontre avec un conseiller. Les néobanques possèdent toutefois des services clients en ligne et par téléphone.

Memo Bank : Un développement depuis 2017

Memo Bank s’est développée sur plusieurs années, le temps de réaliser des levées de fonds, d’établir le dossier à remettre à l’ACPR afin d’acquérir l’agrément et d’imaginer l’offre bancaire. Voici quelques-unes des grandes étapes du développement de la banque :

  • 2017 : création de TrustBK, qui deviendra Memo Bank
  • Février 2018 : envoi du dossier à l’ACPR
  • Mars 2018 : première levée de fonds de 7 millions d’euros
  • Juin 2020 : l’ACPR et la BCE (Banque Centrale Européenne) valident la demande d’agrément
  • Juin 2020 : deuxième levée de fonds de 20 millions d’euros
  • Septembre 2020 : lancement de Memo Bank

Comparatif : tour d’horizon de la concurrence de Memo Bank

Nombre de néobanques se concentrent plutôt sur les indépendants, auto-entrepreneurs et petites entreprises. C’est le cas de Boursorama Pro, N26 Business ou encore Shine.

Quelques autres néobanques comme Qonto ou Revolut Business acceptent toutefois des entreprises de plus grande envergure. Nous avons détaillé ces deux banques dans le tableau ci-dessous :


Revolut Business

Revolut Business
Nom de l'offre
Compte PremiumCompte CorporateScaleEnterprise
Tarifs
99€/moisSur demande100€/moisSur demande
Carte bancaire
Carte One : 5
Carte One virtuelle : Illimitées
Sur demande2 cartes MasterCard5 cartes MasterCard
Nombre d'utilisateurs
IllimitéSur demande30 gratuits
Puis 5€ par utilisateur
Illimité
Virements
500 virements
(Virement supplémentaire : 0,25€)
Sur demande1 000 virements
(Virement supplémentaire : 0,20€)
Illimité
Découvert autorisé
NonNonNonNon
RIB
OuiOuiOui, britanniqueOui, britannique
Chéquier
NonNonNonNon
Encaissement de chèques
10 encaissements/moisSur demandeNonNon
► VOIR LES OFFRES QONTO► VOIR LES OFFRES REVOLUT

Note : Qonto propose aussi le premier mois gratuit.

Côté tarifs, Qonto sera moins coûteuse avec son offre Premium, mais elle ne sera peut-être pas suffisante pour une PME qui réalise plusieurs millions d’euros de chiffres d’affaires par an. Il faudra contacter directement Qonto pour obtenir des informations sur l’offre Corporate. Chez Revolut Business, la formule Enterprise est également sur demande.

Comme évoqué, ni Qonto ni Revolut ne proposent de découvert autorisé, de chéquier ou de crédit. Qonto permet toutefois d’encaisser quelques chèques par mois et, surtout, inclus plusieurs cartes bancaires de base, qui sont chacune paramétrable.

Conclusion

Pour une grande PME de plusieurs millions d’euros de chiffre d’affaires, Memo Bank sera sans doute le meilleur compte professionnel, sans compter que son offre évoluera encore certainement dans les mois à venir.

En revanche, si l’entreprise n’a pas besoin de crédit, de découvert autorisé ou de chéquier, Qonto représente aussi une valeur sûre. La néobanque a récemment réalisé une importante levée de fonds et compte ainsi obtenir à son tour un agrément d’établissement de crédit. Plus de 100 000 entreprises sont déjà clientes. >> En savoir plus sur Qonto

Nous plébiscitons un peu moins Revolut Business, dont le RIB n’est pas Français.


Rédigé par Claire

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !