Compte pro en ligne – Notre comparatif des comptes pro sur internet

compte pro en ligneSouscrire un compte pro en ligne permet souvent de réaliser de belles économies, en comparaison des comptes pro des banques traditionnelles. Plusieurs comptes pro en ligne existent, chez Boursorama, N26 ou encore Qonto. Les offres ne sont cependant pas forcément complètes en ce qui concerne les services.

Compte pro en ligne : notre comparatif

Retrouvez ci-dessous notre comparateur des comptes pro en ligne.

 Boursorama ProN26 BusinessQontoRevolut Business
► VOIR
L’OFFRE
► VOIR
L’OFFRE
► VOIR
L’OFFRE
► VOIR
L’OFFRE
Accessibilité
Auto-entrepreneurs /
micro-entrepreneurs
Auto-entrepreneurs /
micro-entrepreneurs
Auto-entrepreneurs / SA / SAS / SASU /
SARL / EURL / SC & SCI / Associations
Auto-entrepreneurs / SA / SAS / SASU /
SARL / EURL / SC & SCI
Tarifs
9€/moisGratuitÀ partir de 9€/moisEntre 0€ et 7€/mois
Carte bancaire
Visa ClassicMasterCardMasterCardMasterCard
RIB nominatif
OuiOui
(Allemand)
OuiOui
(Britannique)
Retraits
Gratuits5 retraits gratuits par mois, puis 2€ par retrait1€/retrait2% du montant
Virements et prélèvements
GratuitsGratuitsVirements en euros : 20/mois,
puis 0,50€ le virement
5 gratuits
Puis 0,20€/virement
Paiements
GratuitsGratuitsGratuitsNC
Retraits à l'étranger
1,94% du montant1,70% du montant1€/retrait2% du montant
Paiements à l'étranger
1,94% du montantGratuits2% du montantNC
Encaissement par SMS
NDNDNDND
Encaissement web
NDNDNDND
Terminal de paiement
19€ à l'achat
Puis 1,75% de commission/transaction
NDNDND
Attestation de dépôt de capital
NCNCNCNC
Dépôt de liquides
NDNDNDND
Encaissement de chèques
Oui, par courrierNDOuiND
NC : non communiqué
ND : non disponible

Boursorama Proboursorama pro

Nous considérons actuellement Boursorama Pro comme le meilleur compte pro en ligne. Les raisons sont multiples. En plus de proposer un tarif compétitif, Boursorama Pro appartient à Boursorama Banque, elle-même filiale de la Société Générale. Ce qui signifie que le compte pro en ligne appartient à une banque traditionnelle et possède donc une véritable licence bancaire. Cela lui permet d’être en mesure de proposer un découvert autorisé, un chéquier, et d’encaisser des chèques.

Boursorama Pro permet notamment de bénéficier d’une carte Visa ou Visa Premier, d’un livret d’épargne rémunéré à 0,30% et d’une assurance Protection Pro (usurpation d’identité, perte, vol, fraude).

On retient également l’absence de frais sur les transactions, virements et prélèvements SEPA, et l’absence de commissions de mouvement, que les banques traditionnelles facturent souvent.

>> Découvrir l’offre de Boursorama Pro

N26 Businessn26 business

N26 est aujourd’hui connue pour son offre bancaire à destination des particuliers, une offre gratuite, sans condition de revenus ni de dépenses. L’offre N26 Business, un compte pro en ligne dédié aux auto-entrepreneurs, fonctionne exactement de la même manière. Le consommateur bénéficie d’une carte MasterCard gratuite ainsi que d’un compte bancaire.

N26 est une banque en ligne Allemande qui possède une licence bancaire Allemande. Attention, le RIB fourni est donc Allemand lui aussi.

De même, le compte pro en ligne N26, bien qu’il faille reconnaître l’avantage de la gratuité, ne propose pas tous les services de Boursorama Pro. Le client ne pourra pas posséder de chéquier, ni encaisser de chèque, ni bénéficier d’un découvert autorisé. Des fonctionnalités manquantes qui peuvent être indispensables pour certains auto-entrepreneurs.

>> En savoir plus sur N26 Business

Qontoqonto

Qonto est le seul compte pro en ligne de cette liste à accepter d’autres statuts que les auto-entrepreneurs. Les SAS, SASU ou encore EURL peuvent en effet ouvrir un compte chez Qonto.

Les tarifs débutent à 9€ par mois, comme chez Boursorama Pro, mais il est possible de souscrire des comptes plus complets : standard (29€/mois), Premium (99€/mois) et Entreprise (299€/mois). Avec le compte Premium, par exemple, le client dispose de 10 cartes MasterCard au lieu d’une seule, et peut effectuer jusqu’à 500 virements gratuitement par mois. Le consommateur peut donc choisir l’offre qui lui convient le mieux en fonction de la taille de son entreprise.

Contrairement à N26 Business et Boursorama Pro, Qonto ne possède cependant pas de licence bancaire. Il s’agit d’un établissement de paiement, sous la supervision de l’ACPR, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution.

De fait, les clients n’auront pas de chéquier, de découvert autorisé, et ne pourront pas encaisser de chèques.

>> Découvrir l’offre de Qonto

Pourquoi souscrire un compte pro en ligne ?

Toutes les banques traditionnelles proposent des comptes bancaires pour professionnels, alors pourquoi souscrire dans un compte pro en ligne ?

Soyons honnête, ce type de compte bancaire se dédie plutôt aux auto-entrepreneurs ou aux petites entreprises, qui ne peuvent ou ne souhaitent pas dépenser des centaines d’euros en frais bancaires, qu’aux grosses sociétés ou même aux PME.

Si une PME peut souscrire chez Qonto, que le compte en ligne ne propose pas de chéquier est problématique. Mieux vaut alors se tourner vers une banque traditionnelle.

En revanche, un compte pro en ligne est très intéressant pour les auto-entrepreneurs, micro-entrepreneurs, freelance et professions libérales, des indépendants dont les besoins bancaires sont moins importants.

Les critères de sélection importants d’un compte pro en ligne

Lors de la sélection de son compte pro en ligne, plusieurs critères doivent entrer en compte. Parmi eux : compte pro en ligne

  • Les frais : chez Qonto, par exemple, chaque retrait coûte 1€. Chez Boursorama, les paiements et retraits sont facturés 1,95% du montant de l’opération, alors qu’ils sont beaucoup moins chers chez N26.
  • Les services : le professionnel a-t-il besoin de remettre des chèques régulièrement ? Doit-il posséder un découvert autorisé ? Quel est son budget mensuel pour les frais bancaires ? En fonction de ses besoins, l’auto-entrepreneur ne devra pas forcément souscrire le même compte pro en ligne. Par exemple, seule Boursorama Pro propose d’encaisser un chèque.
  • La présence d’un terminal de paiement : certains professionnels sont régulièrement confrontés à un public et doivent encaisser des paiements par carte. Pour cela, ils ont donc besoin d’un terminal de paiement. Boursorama Pro est là encore le seul compte pro en ligne à en proposer un, mais il est possible de souscrire un terminal de manière indépendante de la banque.

Auto-entrepreneurs : souscrire un compte est obligatoire

S’il existe de plus en plus de comptes pro en ligne spécialisés pour les auto-entrepreneurs et indépendants, comme une banque pour freelance, c’est notamment à cause de la loi. Celle-ci dispose en effet que :

« Si le micro-entrepreneur a opté pour le régime micro-social, il doit au plus tard un an après la déclaration de la création de son entreprise, ouvrir un compte dédié pour l’ensemble des transactions financières liées à son activité professionnelle.« 

Le site du service public ajoute également :

« Le micro-entrepreneur peut aussi utiliser un compte courant pour des prestations plus réduites, mais ce compte doit être séparé du compte personnel.« 

Si l’on résume, un micro-entrepreneur (ou auto-entrepreneur) doit donc obligatoirement posséder un compte bancaire distinct de son compte bancaire individuel pour y réaliser ses transactions financières professionnelles. Cependant, ce compte peut être un second compte bancaire individuel, et pas obligatoirement un compte professionnel.

Le fait est malheureusement que les banques refusent généralement qu’un compte particulier serve de compte bancaire auto-entrepreneur. Elles n’autorisent donc pas leur ouverture. Elles préfèrent que les micro-entrepreneurs souscrivent un compte professionnel, beaucoup plus coûteux… Légalement, les banques ont effectivement le droit de refuser l’ouverture d’un compte sans avoir à se justifier.

C’est là qu’un compte pro en ligne montre tout son intérêt. Ces banques pour auto-entrepreneur sont beaucoup moins chères que les comptes professionnels, et elles sont aussi plus complètes que les comptes bancaires individuels.


Rédigé par Claire

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !