Ma French Bank – La banque mobile de la Banque Postale à 2€/mois

ma french bankMa French Bank, banque mobile de la Banque Postale, sera lancée le 22 juillet 2019 et coûtera 2€ par mois. Cette nouvelle banque arrive dans un marché déjà très concurrentiel et devra se différencier pour convaincre. Quels sont ses avantages ? Ses tarifs ? À quels clients est-elle destinée ?

► Notre comparatif de banque en ligne

Ma French Bank, une banque mobile à 2€ par mois

Lancement le 22 juillet 2019

Les rumeurs d’une nouvelle banque mobile, lancée par la Banque Postale, ont commencé à circuler début 2018. Depuis, la Banque Postale a laissé filtrer les informations au compte goutte : dévoilant d’abord une date de lancement, prévue à l’été 2019, puis son nom, « Ma French Bank ». On sait aujourd’hui que la banque mobile devrait voir le jour le 22 juillet 2019 précisément. En attendant, elle sera testée en interne.

Toute l’offre mobile de Ma French Bank pour 2€ par mois

En quoi va donc consister Ma French Bank ? Comme précisé, il s’agira d’une offre mobile plutôt que d’une banque en ligne. Cela signifie que le consommateur pourra contrôler entièrement son compte courant depuis son smartphone, sans avoir à se connecter à son espace client sur ordinateur. « Liberté » et « accessibilité » sont les mots d’ordre de la nouvelle banque, comme expliqué dans le dossier de presse.

Le client devrait ainsi posséder : 

ma french bank

  • Un compte bancaire
  • Une carte bancaire à contrôle de solde
  • Un RIB Français
  • Un accès à un service client à distance
  • Une application bancaire avec de nombreuses fonctionnalités : suivi des opérations en temps réel, blocage et déblocage de la carte bancaire, Apple Pay, virement par SMS, catégorisation des dépenses…
  • Une assurance perte et vol des moyens de paiement, pour 2€ par mois supplémentaires, avec garantie achat et bonne fin de livraison, et protection de l’identité
  • Des services financiers : crédit renouvelable, cagnotte en ligne, financement participatif (kisskissbankbank), « we partage », une fonctionnalité de gestions des dépenses communes entre amis

La plaquette tarifaire n’étant pas encore disponible, il n’est pas possible d’étudier en détail les différentes lignes tarifaires. Ma French Bank met cependant en avant un compte tout compris pour 2€ par mois, intégrant même les paiements et retraits à l’étranger. Ce qui ferait d’elle une offre très attractive pour les voyageurs, à ceci près qu’il s’agit d’une carte à autorisation systématique.

En effet, si ce type de carte est pratique pour maîtriser son budget (impossible d’être à découvert) elle peut être refusée dans certaines situations (péages, parkings, location de voiture…).

Souscription en ligne ou en bureaux de poste de Ma French Bank

Deux possibilités s’offriront aux clients qui souhaiteront souscrire à Ma French Bank : remplir le formulaire en ligne, ou se rendre directement en bureau de poste. En effet, il sera possible d’ouvrir un compte dans près de 2000 bureaux de poste. Un système qu’Orange Bank a déjà mis en place en permettant à ses clients de souscrire un boutique, et qui a eu beaucoup de succès : 60% des nouveaux clients souscriraient par ce biais. Ma French Bank l’a bien remarqué et décide de frapper plus fort. En effet, seules 600 boutiques Orange permettent de souscrire, contre 2000 bureaux de poste.

Ma French Bank met en avant une ouverture de compte en 10 minutes, permettant d’obtenir son compte et de commander sa carte bleue en ligne. Seul un justificatif d’identité (carte d’identité, passeport, permis de séjour) est demandé.

Une offre destinée aux 18-35 ans

carte bancaire pas chère

Dans sa communication, Ma French Bank identifie une cible précise : les 18-35 ans. Autrement dit, ceux qui pourraient vouloir profiter d’une offre accessible, pas chère, en ligne, permettant de gérer leurs dépenses facilement depuis leur application. Une cible jeune, également, qui fait souvent partie des « clients fragiles », autrement dit des personnes en difficulté financières. C’est la raison pour laquelle la banque mobile ne propose pour le moment qu’une carte à contrôle de solde et non une carte Visa Classic.

La banque mobile s’adresse également à un public multibancarisé, qui n’a pas peur de posséder un deuxième compte bancaire comme Ma French Bank, qui lui permettra de bénéficier de nombreuses fonctionnalités que sa banque principale ne propose pas forcément. On distingue ici une différence importante entre Ma French Bank, banque mobile, et les banques en ligne, qui veulent avant tout devenir le compte bancaire principal de leurs clients.

Quelles sont les spécificités de Ma French Bank ?

Les offres mobiles semblables à Ma French Bank sont nombreuses sur le marché. On peut notamment citer N26 et Revolut, les deux leaders incontestés, mais aussi des services comme Lydia et des nouveaux arrivants à l’image de Bunq. Tous misent sur une ouverture de compte rapide, une application bancaire pratique, des frais peu élevés, un accès sans condition de revenus, une carte à contrôle de solde, des fonctionnalités multiples et des frais à l’étranger attractifs.

► Comparez toutes les banques mobiles

À première vue, Ma French Bank fait donc du réchauffé, avec du retard. Son lancement intervient en effet plusieurs années après l’arrivée de N26 ou Revolut. Comment compte-t-elle se distinguer de la concurrence ? Quels sont ses avantages ?

De nombreux services

smartphone

Tout d’abord, Ma French Bank mise sur l’intégration de plusieurs services nativement, comme la cagnotte en ligne, le virement par SMS (virement instantané), le partage de dépenses entre amis et le financement participatif. Des services déjà proposés ailleurs, mais pas en intégralité par une seule et même banque.

Ces services devraient encore s’étoffer au fil du temps.

Une licence bancaire Française

Autre avantage : Ma French Bank dispose d’une licence bancaire distincte de celle de la Banque Postale. Elle est ainsi en mesure de proposer un RIB Français, ce qui n’est pas encore le cas de N26 (RIB Allemand) ou Revolut (RIB Britannique), permettant ainsi d’éviter d’éventuels désagréments, lors de la mise en place de prélèvements par exemple.

C’est aussi cela qui lui permet de proposer un service de crédit renouvelable et d’épargne avec « Ma Tirelire », pour économiser grâce à un système d’arrondi.

Un service client téléphonique basé en France

La plupart des néobanques ne proposent pas de service client téléphonique, à l’exception d’Orange Bank, qui se trouve au carrefour entre la banque mobile et la banque en ligne.

Ma French Bank insiste en revanche sur la présence d’un service client téléphonique accessible de 8h à 22h du lundi au samedi. Pour le contacter, il faut se rendre sur l’application et utiliser le « clic to call ». Un tchat est également à disposition, aux mêmes horaires.

Ma French Bank précise aussi que son siège social est situé à Paris, et non pas à l’étranger.

1 million de clients et la rentabilité pour 2025

ma french bank

100 millions d’euros ont déjà été investis pour Ma French Bank. Celle-ci espère atteindre le million de clients pour 2025, soit après cinq ans et demi d’existence. Par comparaison, Boursorama Banque avait mis dix ans pour atteindre ce seuil, et mettra sans doute moins du double pour passer le cap des deux millions de clients. Elle en compte déjà plus d’1,8 million.

Une autre question se pose déjà pour Ma French Bank, celle de la rentabilité. En effet, très peu de banques en ligne sont aujourd’hui rentables, la faute notamment à une politique d’acquisition clients agressive. Toutes proposent entre 50€ et 160€ de primes de bienvenue presque constamment. Dans tous les cas, la banque mobile de la Banque Postale espère atteindre l’équilibre en 2025, en même temps que le million de clients.

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !