Néobanque : présentation et comparatif des offres et services

néobanqueN26, Revolut, C-zam, Nickel ou encore Anytime, les néobanques sont de plus en plus nombreuses. À des prix parfois très différents, elles proposent une nouvelle manière de gérer son compte bancaire : souplesse, instantanéité et accessibilité sont les mots d’ordre. Quelles sont les différences entre une néobanque et une banque en ligne ? Qui sont les meilleures néobanques ? Retrouvez notre étude complète.

► Notre comparatif de banque en ligne

Qu’est-ce qu’une néobanque ?

Une néobanque, parfois aussi appelée banque mobile, est une banque qui propose une offre bancaire entièrement accessible sur smartphone. Elle comprend des services spécifiques, comme le blocage et déblocage de la carte bancaire à distance, et mise sur la souplesse et l’instantanéité de la gestion du compte.

Plus précisément, une néobanque est généralement un établissement de paiement, (aussi appelés comptes sans banque) à quelques exceptions près, comme N26 et Revolut. Cela signifie que les fonds des clients doivent être conservés sur des comptes de dépôts eux-mêmes ouverts dans une véritable banque, et que la néobanque ne peut donc proposer certains services comme le découvert autorisé.

En résumé, une néobanque, c’est :

néobanque Une banque qui se gère sur smartphone (virement, consultation du solde, ajout d’un bénéficiaire… et bien d’autres choses)
néobanque Un compte avec carte bancaire, accessible aux interdits bancaires (mais pas aux mineurs)
néobanque Des frais à l’étranger peu élevés
Un RIB
wrong MAIS pas de découvert autorisé, pas de compte joint, pas ou peu d’épargne et de crédit, pas de chéquier ni d’encaissement de chèques
wrong Pas de service client téléphonique

Ainsi, une néobanque est généralement utilisée comme compte bancaire secondaire, permettant d’accéder à des services et fonctionnalités qu’une banque traditionnelle ne propose pas, plutôt que comme compte bancaire principal.

Liste des néobanques

D’abord peu nombreuses, les néobanques se multiplient aujourd’hui. Les offres sont parfois très différentes, à des prix très variables. Les néobanques proposent même des cartes bancaires haut de gamme. Retrouvez ci-dessous la liste non exhaustive des néobanques :

NéobanquesTarifsRemarquesNbr de clients en France* 
Entre 0€ et 202,80€/anLicence bancaire européenne
Trois offres disponibles : gratuite, N26 You et N26 Métal
RIB Allemand
1 million► VOIR
L’OFFRE
12€/anAppartient à Carrefour Banque120 000► VOIR
L’OFFRE
revolutEntre 0€ et 168€/anLicence bancaire européenne
Offre premium disponible
RIB GB
580 000► VOIR
L’OFFRE
bunqEntre 0€ et 119€/anPas de carte bancaire avec la version gratuiteNon précisé► VOIR
L’OFFRE
anytimeEntre 114€ et 234€/an3 cartes MasterCardNon précisé► VOIR
L’OFFRE
nickel20€/anSouscription en bureaux de tabac possible1,2 million► VOIR
L’OFFRE
Entre 0€ et 174,40€/anTrois offres disponibles
RIB GB
100 000► VOIR
L’OFFRE

*Chiffres à date de novembre 2019

Nickel (ex-Compte Nickel) est l’une des premières néobanques à avoir vu le jour, avec la particularité d’avoir réalisé des partenariats qui permettent aux clients d’ouvrir leur compte directement dans un bureau de tabac, ou en ligne s’ils le souhaitent.

Actuellement, les deux plus grosses néobanques en France sont Nickel et N26, suivies par Revolut, avec respectivement 1,2 et 1 million de clients.

Seules deux néobanques possèdent une licence bancaire : N26 et Revolut. 

Enfin, quatre d’entre elles commercialisent au moins une offre gratuite : N26, Revolut, Bunq et Monese.

Comparatif détaillé des néobanques

Savoir qui est la meilleure néobanque demande de réaliser un comparatif plus détaillé de chacune des offres. En effet, il est important de comparer à la fois les offres, les tarifs, mais aussi les services proposés.

Nous avons sélectionné cinq néobanques pour réaliser un comparatif détaillé : N26, Revolut, C-zam, Anytime et Nickel.

Comparatif des tarifs



Voir l'offre


Voir l'offre
anytime

Voir l'offre


Voir l'offre


Voir l'offre
Cotisation
Carte classique : gratuite
N26 You : 9,90€/mois
N26 Metal : 16,90€/mois
1€/moisStandard : 9,50€/mois
Premium : 19,50€/mois
Standard : gratuite
Premium : 7,99€/mois
Metal : 13,99€/mois
Standard : 20€/an
Nickel Chrome : 50€/an
Conditions de revenus ou de dépenses
AucunesAucunesAucunesAucunesAucunes
Achat d'un coffret
Non5€NonNonOui (compris dans les 20€)
Retraits
5 retraits gratuits/mois, puis 2€ par retrait1€/retrait1,50€/retraitGratuits jusqu'à 200€/mois1€ (0,50€ chez buraliste)
Retraits hors zone euro
Carte classique : 1,70% du montant
N26 Black et Métal : gratuit
1€/retrait1,90€ + 1,80% du montantGratuit jusqu'à 200€ en devises /moisStandard : 2€
Nickel Chrome : 1€
Paiements hors zone euro
GratuitsGratuits1,80% du montantNDStandard : 1€
Nickel Chrome : gratuit
Découvert
8,9%NDNDNDND
Frais de rejet de prélèvements pour défaut de provision
3€ par rejetND0,30€ par rejetND10€ par prélèvement, à partir du 2ème/mois
► VOIR
L’OFFRE
► VOIR
L’OFFRE
► VOIR
L’OFFRE
► VOIR
L’OFFRE
► VOIR
L’OFFRE

L’offre la moins chère parmi ces néobanques est donc celle de N26. Le client dispose d’une offre basique gratuite, de 5 retraits gratuits par mois, des paiements hors zone euro gratuits et des retraits hors zone euro à 1,70% du montant de l’opération. Si le consommateur souhaite obtenir des garanties supplémentaires, il pourra plutôt souscrire la carte N26 You, qui donne aussi accès aux frais à l’étranger gratuits.

Comparatif des services



Voir l'offre


Voir l'offre
anytime

Voir l'offre


Voir l'offre


Voir l'offre
RIB
Oui (Allemand)Oui (Français)Oui (Français)Oui (Britannique)Oui (Français)
Compte joint
Chéquier
Paiement mobile
Apple Pay
Paylib à venir
Carrefour PayApple Pay
Paiement sans contact
Découvert autorisé
Service client
Chat via l'applicationPar mailPar mailChat via l'applicationService client téléphonique
Par mail
Dépôts d'espèces

(chez buralistes)
Application mobile
Visualisation dépenses en temps réel
Catégorisation des dépenses
Compatibilité montre connectée
Bloquer/débloquer la carte
Changer le code Pin de la carte
Identification par empreinte digitale
Alertes SMS personnalisées
► VOIR
L’OFFRE
► VOIR
L’OFFRE
► VOIR
L’OFFRE
► VOIR
L’OFFRE
► VOIR
L’OFFRE

Comme nous l’avons évoqué, on remarque donc qu’aucune néobanque ne propose de compte joint ou encore de chéquier. Elles considèrent que ce sont là des produits secondaires : en effet, les Français sont par exemple de moins en moins nombreux à utiliser des chèques.

La différence s’effectue donc sur les fonctionnalités annexes. On remarque que N26 prend la tête encore une fois, au coude à coude avec Revolut qui propose exactement les mêmes services.

Toutefois, N26 propose un RIB Allemand, tandis que celui de Revolut est Britannique. Même si les organismes Français doivent normalement les accepter, il faudra se tourner vers une autre néobanque pour obtenir un RIB Français.

Enfin, Nickel est la seule néobanque qui propose le dépôt d’espèces grâce à ses partenariats avec les bureaux de tabac.

Qui est la meilleure néobanque ? N26

Si l’on prend en compte les tarifs et les services, N26 apparaît comme la meilleure néobanque, suivie de très près par Revolut. En effet, N26 a su faire ses preuves durant ces dernières années, et propose aux consommateurs plusieurs offres en fonction de leurs besoins, tout en restant accessible à tous. Elle commercialise même une formule à destination des auto-entrepreneurs : N26 Business.

Les offres de N26

Actuellement, la néobanque N26 commercialise quatre offres différentes :

 N26N26 YouN26 MétalN26 Business
Carte bancaire

Mastercard
>> voir l'offre


Mastercard You
>> voir l'offre
carte-metal

Métal Mastercard
>> voir l'offre


Business Mastercard
>> voir l'offre
TarifGratuite9,90€ par mois ou 118,80€ à l’année.16,90€ par mois ou 202,80€ à l’année.Gratuit
Paiement à l'internationalGratuitGratuitGratuitGratuit
Retrait hors zone euro1,70% sur le montant retiréGratuitGratuit1,70% sur le montant retiré
AssuranceNonOui
Assurance moyens de paiements,
si vol de votre téléphone portable
durant voyages, extensions de garanties,
Assurance vol ou de dommages
sur achats qualifiés
Oui
Assurance moyens de paiements,
si vol de votre téléphone portable
durant voyages, extensions de garanties,
Assurance vol ou de dommages
sur achats qualifiés
Non
Service client dédiéNonNonOuiNon
Partenariats exclusifsNonNonOuiNon
Cashback0,10% sur ses achats
► Voir l'offre N26► Voir l'offre
N26 Black
► Voir l'offre
N26 Metal
► Voir l'offre N26 Business

Ainsi, l’offre basique est accessible à tous. La formule N26 You sera cependant plus indiquée pour ceux qui voyagent souvent. En revanche, N26 Métal reste plus marginale, proposant une carte bancaire constituée en métal, dont l’offre tire son nom.

En revanche, Hello bank peut être considérée comme la meilleure banque en ligne.

Des offres destinées aux jeunes et aux voyageurs

La gestion d’une néobanque s’effectuant essentiellement sur smartphone, ces offres s’adressent en général plutôt aux jeunes, entre 18 et 35 ans, qui veulent être entièrement autonomes. Ils sont attirés par les nombreuses fonctionnalités de l’application et les tarifs avantageux, surtout à l’étranger.

En effet, les banques traditionnelles, et même parfois les banques en ligne, peuvent facturer des frais élevés en cas de transactions réalisées en dehors de la zone euro (retraits et paiements). Les néobanques apportent ainsi une solution : des frais gratuits, ou presque, qui permettent d’utiliser sa carte bancaire à l’étranger sans frais faramineux.

Bon à savoir : pour contrer les néobanques et leurs frais à l’étranger peu élevés, des banques en ligne commercialisent désormais des cartes spécifiques sans aucuns frais à l’étranger. On trouve par exemple :

  • Boursorama Ultim : carte Visa premium à autorisation systématique qui inclut les garanties d’une carte Visa Premium, accessible sans conditions de revenus, sans aucuns frais à l’étranger. >> En savoir plus
  • Fortuneo Fosfo : carte MasterCard à autorisation systématique sans aucuns frais à l’étranger, sans conditions de revenus. >> En savoir plus

Néobanques et banques en ligne, quelles différences ?

Si les néobanques sont au cœur de l’actualité, c’est également le cas des banques en ligne comme Boursorama Banque, Hello bank ou ING. Elles aussi misent sur une relation client à distance, sans agences physiques, à des prix très bas. Mais quelles sont donc les différences entre une néobanque et une banque en ligne ?

  • néobanqueLes services : une banque en ligne intègre de l’épargne (livrets, assurance-vie, bourse), du crédit (à la consommation, immobilier), mais aussi un chéquier, un découvert autorisé et des cartes classiques et haut de gamme, pas seulement à autorisation systématique. Le seul service manquant est le dépôt d’espèces, malgré tout proposé par Monabanq et Hello bank, ainsi que l’absence d’agences physiques. Il y a en revanche bien un service client téléphonique.
  • Les conditions d’accessibilité : une néobanque accepte tout le monde, même les interdits bancaires. Ce n’est pas le cas des  banques en ligne qui sont beaucoup plus sélectives : il faut avoir un RIB d’une autre banque, ne pas être interdit bancaire, et justifier un minimum de revenus (sauf Monabanq et Orange Bank).
  • Les tarifs : chez les néobanques, toutes ne proposent pas d’offres gratuites. C’est en revanche le cas des banques en ligne : seule Monabanq est payante, sinon, toutes les banques en ligne sont gratuites.

Ainsi, une banque en ligne peut servir de compte bancaire principal. Elles proposent tous les services d’une banque traditionnelle, à l’exception du conseiller et du dépôt d’espèces, mais en ligne. En revanche, les néobanques sont généralement utilisées comme un compte bancaire secondaire.

Néobanque, l’avenir du secteur bancaire ?

Il est certain que les néobanques ont participé à secouer un peu le secteur bancaire, forçant, avec leurs faibles frais à l’étranger par exemple, les banques en ligne à s’aligner. Toutefois, reste-t-il intéressant de souscrire chez une néobanque alors que les banques en ligne proposent désormais des offres sans conditions, gratuites, sans ou avec peu de frais à l’étranger, comme Boursorama Welcome, Fortuneo Fosfo ou encore ING Essentielle ?

Oui et non. Seules les néobanques acceptent les interdits bancaires. Elles évoluent aussi plus vite que les banques en ligne et sont souvent les premières à développer les nouvelles technologies, comme le virement instantané. De même, elles permettent réellement de payer peu cher à l’étranger.

Toutefois, l’écart se réduit considérablement entre néobanques et banques en ligne, et la concurrence fait rage. Il ne fait pas l’ombre d’un doute qu’il s’agit d’un marché en constante évolution, qui peut changer très rapidement, et qu’une néobanque ou banque en ligne peut sans cesse développer une nouvelle offre qui pourra la rendre plus compétitive que les autres.


Rédigé par Claire

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !