Crédit auto ou LOA : comment faire son choix ?

crédit auto ou LOACrédit auto ou LOA : quel est vraiment le moins cher ? La location avec option d’achat (LOA) séduit beaucoup de Français sur le papier, mais tient-elle toutes ses promesses ? Retrouvez tout ce qu’il faut savoir sur les avantages et inconvénients de ces deux crédits bien différents, pour déterminer quoi choisir entre crédit auto et LOA.

► Accéder au comparatif des taux de crédit

Crédit auto ou LOA : quelles différences ?

La LOA, une formule encore trop méconnue

Il est important de bien définir ce qu’est la location avec option d’achat avant d’évoquer son coût. Notre tableau récapitulatif répond aux grandes questions relatives à la LOA, dont le fonctionnement est différent du crédit auto.

La LOA en quelques questions simples
Quel est le principe de la LOA ?La location avec option d'achat permet de louer un véhicule et de payer des loyers pendant une certaine période, avant d'avoir la possibilité de restituer la voiture (pour en choisir une plus récente) ou de l'acheter définitivement.
Comment sont calculées les mensualités de la LOA ?En fonction du prix du véhicule mais aussi du nombre de kilomètres estimés par an. Le forfait global peut également inclure des garanties et assistances supplémentaires.
Quel est le taux de la LOA ?Le taux de la LOA n'est jamais communiqué. Il est généralement très élevé une fois calculé.
Quand devient-on propriétaire du véhicule ?En cas d'achat définitif, au terme du contrat de location (3 à 5 ans en moyenne).
Qui propose les offres de LOA ?Principalement les concessionnaires, mais également les revendeurs professionnels.

La LOA permet de louer un véhicule pendant une période de 3 à 5 ans en moyenne. Une fois ce laps de temps écoulé, l’emprunteur a la possibilité d’acheter le véhicule – moyennant un prix déterminé à l’avance – ou de le restituer. On ne devient propriétaire qu’en cas d’achat définitif, à condition d’avoir les moyens de régler en une seule fois le montant définitif, soit environ 25% à 30% du prix initial.

Les constructeurs auto proposent désormais tous des solutions de LOA avant de suggérer un crédit auto classique. Nous allons comprendre pourquoi dans la suite de ce comparatif crédit auto contre LOA.

Le crédit auto, pour plus de sérénitécrédit auto ou LOA

Au contraire de la LOA, le crédit auto permet de devenir instantanément propriétaire de son véhicule. Le montant du crédit à la consommation couvre l’intégralité du prix de la voiture. Les mensualités sont fixes, et le remboursement s’étale sur une durée déterminée dans le contrat (48 à 60 mois en moyenne). Il est évidemment toujours possible de rembourser par anticipation son crédit, lorsque l’on souhaite par exemple revendre son véhicule pour en changer.

Le crédit auto classique est proposé par les concessionnaires, les organismes de crédit en ligne, les banques, ainsi que les sites spécialisés dans la revente de véhicules (Aramisauto, Autosphère, etc). Certains assureurs spécialistes de type Maaf proposent également des solutions de prêt auto / moto.

Les taux TAEG du crédit auto sont au plus bas depuis quelques années, suivant la tendance du marché. Il n’a jamais été aussi intéressant de comparer les offres de crédit en ligne.

► Comparer les taux du crédit auto neuve ou d’occasion

Crédit auto : jamais sans comparer

Les taux du crédit auto sont certes bas, mais pas chez tous les organismes. L’utilisation d’un comparateur de crédit est primordiale lorsque l’on recherche un prêt auto. Notre comparatif permet de simuler les offres de crédit auto neuve (- 2 ans) ou d’occasion (+ 2 ans) en quelques minutes.

Une simple demande sans engagement permet d’obtenir un classement des meilleurs taux, ainsi qu’une réponse de principe immédiate. Ni plus ni moins qu’un premier avis concret au sujet de la faisabilité de son projet. L’obtention d’un accord de principe au meilleur taux permet ensuite de se renseigner auprès des concessions et/ou de sa banque, en espérant obtenir un taux TAEG encore plus bas.

► Débuter une simulation de crédit auto en ligne

Remarque : il est toujours nécessaire de fournir un bon de commande du véhicule pour obtenir un crédit auto. Lorsqu’il est impossible de fournir ce document aux organismes, comme lors d’un achat d’occasion auprès d’un particulier, c’est vers un prêt personnel sans justificatif qu’il faut se tourner. Les taux sont en revanche légèrement plus élevés.

Crédit auto ou LOA : quel est le moins cher ?

N’y allons pas par quatre chemins : la LOA est souvent excessivement chère.

Le coût de la formule est généralement noyé dans des mensualités acceptables (à partir de 100€ à 150€ par mois), mais le couperet tombe lorsque l’on sort la calculatrice. Le taux TAEG n’est en effet pas mentionné sur les offres de LOA, ce qui rend plus compliqué le calcul de son coût réel. Ce flou juridique profite aux revendeurs. C’est la raison pour laquelle ces derniers n’hésitent plus à proposer en priorité de la LOA. Difficile pour le consommateur de choisir entre crédit auto et LOA lorsque les deux formules ne sont pas sur un pied d’égalité.

Crédit auto : pourquoi la LOA est-elle aussi chère ?

crédit auto ou LOALes constructeurs ou revendeurs proposant des formules de location avec option d’achat sont en effet totalement libres d’ajouter des lignes de facturation plus ou moins justifiées à leurs offres de LOA. Une fois « noyés » dans les mensualités, ces frais supplémentaires peuvent passer à travers la vigilance du consommateur.

Il s’agit la plupart du temps de coûts « annexes » liés au forfait proposé. Intégrant à la fois le nombre de kilomètres estimés par an, le forfait d’une formule de LOA embarque également parfois des révisions annuelles, réparations ou diverses garanties (assistance / dépannage, etc).

Un mot sur le taux TAEG

Le taux TAEG permet de déterminer simplement quel crédit à la consommation est le moins cher. Calculé sur une base annuelle, le taux annuel effectif global est obligatoire sur toute offre de prêt personnel auto. Il intègre le coût des intérêts ainsi que les éventuels frais de dossier ou de traitement. Impossible pourtant de départager le crédit auto de la LOA sur cette base, étant donné que la location avec option d’achat n’affiche pas le taux. Une absence qui, nous l’avons vu, joue en la défaveur le consommateur…

Crédit auto ou LOA : comment choisir la bonne formule ?

crédit auto ou LOAPlus de 3 achats de véhicules neufs sur 4 sont réalisés avec une formule de LOA (chiffres 2019). Les Français ont fait leur choix entre crédit auto ou LOA, aussi surprenant soit-il. Cette formule plaît et tout n’est certainement pas à jeter. La souplesse qu’elle permet est un avantage aux yeux d’un grand nombre de consommateurs.

La LOA permet en effet de changer plus facilement de véhicule. Notre rôle de comparateur nous oblige toutefois à avertir chacun au sujet du coût de la LOA.

Un crédit auto en ligne est toujours moins cher qu’une solution de LOA, sur la base du taux TAEG. La location avec option d’achat peut en revanche bien s’adapter à certains profils de petits rouleurs, auxquels des mensualités très acceptables vont être associées. Il est dans ce cas important de ne pas dépasser le montant du forfait établi en amont, sous peine de voir les kilomètres supplémentaires corser l’addition au moment de la restitution.

Méfiance également au sujet de l’état du véhicule. Toute dégradation pourrait être facturée au prix fort lors de la visite de clôture du contrat. Pour toutes ces raisons et ce doute permanent, nous préférons toujours conseiller un crédit auto à une offre de LOA.

► Comparer les taux de crédit auto du jour

Crédit auto, LOA : et le prix de la voiture dans tout ça ?

Lister les avantages et inconvénients du crédit auto ou de la LOA ferait presque oublier que le premier réflexe est de se renseigner au sujet du prix du véhicule. Les revendeurs et constructeurs n’hésitent pas à proposer des financements attractifs sur des véhicules dont le prix d’achat est trop élevé. Il est toujours intéressant de négocier le prix du véhicule lorsque l’on réalise une demande de crédit, principalement lorsque l’on reçoit un avis positif.

Il peut également être intéressant de réclamer certaines options supplémentaires gratuites, ou une remise sur les frais de mise en service. Ces frais de « mise en route » sont d’ailleurs généralement plutôt anormalement élevés. De manière générale, il est toujours important de réclamer les coûts détaillés de chaque opération avant de s’engager sur un crédit auto ou une LOA.

Lien utile : les points à vérifier lors d’un achat de véhicule neuf ou d’occasion.

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !