Crédit auto en ligne – Comparer avant de souscrire

crédit auto en ligneSouscrire un crédit auto en ligne permet souvent d’obtenir des taux plus intéressants. De fait, cela permet généralement de comparer les différentes offres de crédit auto en ligne et de pouvoir faire jouer la concurrence. Mais comment faire, exactement ?

Utiliser un comparateur de crédit

L’idéal, pour trouver un crédit auto en ligne, est d’utiliser un simulateur personnalisé de crédit comme celui qui se trouve ci-dessous. Cela permet de comparer les différentes formules existantes et de recevoir une réponse de principe immédiate.

Note : le crédit auto en ligne peut servir pour acquérir une moto, un camping-car, ou tout autre véhicule de ce type !

Que l’on habite à la campagne ou en ville, que le véhicule soit utilisé toute la semaine ou uniquement le weekend, nombreux sont les Français à avoir besoin d’une voiture. Selon une étude du Crédit Agricole, les Français sont même 75% à opter pour le crédit auto lorsqu’ils veulent acquérir un véhicule neuf.

Le fait est qu’une voiture, généralement, coûte cher, plusieurs milliers d’euros minimums pour les offres d’occasion les moins chères. La plupart des consommateurs ne possèdent pas cette somme, ou ne souhaitent pas réaliser un achat aussi important sur leurs deniers, préférant garder leurs économies en cas de coup dur.

À ce rythme, la meilleure solution apparaît comme étant le crédit auto. Mais pas n’importe lequel : le crédit auto en ligne.

Se baser sur le TAEG

Plusieurs critères peuvent être pris en compte par les comparateurs de crédit pour classer leurs partenaires, comme le taux nominal. Attention cependant, c’est pourtant bien le TAEG, le taux nominal effectif global, qu’il est impératif de consulter.

Le TAEG indique la valeur finale entière du crédit. Il intègre tous les frais comme les assurances et les frais de dossier, s’il y en a, ainsi que le taux d’intérêt. Ce n’est qu’en prenant ce taux en compte que le consommateur sera assuré de ne pas avoir de mauvaise surprise lorsqu’il devra commencer le remboursement de son crédit.

Les avantages du comparateur de créditcrédit auto en ligne

Un consommateur dispose de plusieurs choix possibles pour obtenir son crédit auto en ligne. Selon son profil et son achat, l’une ou l’autre des options sera préférable. Par exemple, dans le cas d’un véhicule neuf, le client a la possibilité de se souscrire son prêt directement auprès du concessionnaire qui vend sa voiture. Il s’agit alors d’un crédit auto affecté. Toutefois, les taux sont rarement les plus intéressants et cela ne fonctionne pas pour les véhicules d’occasion, surtout si ceux-ci sont achetés directement auprès d’un autre particulier.

Avec l’essor de sites de vente entre particuliers tels que le Bon Coin, la vente de véhicule d’occasion est de plus en plus importante. Chaque année, le nombre de véhicules d’occasion échangé ainsi augmente. En 2017, il était de 5 600 102 voitures. Dans ces cas-là, souscrire un crédit auto en ligne est la meilleure option.

Afin de souscrire un crédit auto en ligne, un comparateur de crédit apporte de nombreux avantages comme :

  • Trouver le taux le plus intéressant, le plus faible
  • Comparer toutes les offres disponibles sur le marché actuel
  • Découvrir des organismes de crédit avantageux
  • Obtenir une réponse de principe immédiate
  • Gagner du temps : inutile de contacter les organismes un à un

Passer par un simulateur de crédit permet aussi d’obtenir une hiérarchisation des différents organismes, que le consommateur ne connait pas forcément.

Fonctionnement du simulateur

Il suffit au consommateur de suivre la procédure du simulateur pour souscrire son crédit auto en ligne. Cette procédure se scinde en plusieurs parties :

1- Réaliser une simulation personnalisée

La première étape est de renseigner les modalités du crédit que l’on désire obtenir, ainsi que ses renseignements personnels. Le comparateur se fondera sur ces informations pour proposer le meilleur crédit auto en ligne possible au client. Le simulateur indique également le montant total de chaque mensualité, permettant au client de se faire une idée précise de ce qu’il devra payer.

2- Envoyer une demande de crédit auto en ligne

Une fois la simulation effectuée, le consommateur parvient sur une liste de résultats lui indiquant de nombreuses informations : TAEG, montant des mensualités, montant total… À partir du classement, libre à lui de choisir l’organisme qu’il souhaite et de réaliser une demande auprès de lui. Il est possible que l’organisme demande de fournir des pièces justificatives pour étudier la faisabilité du projet. Un dossier papier peut donc avoir besoin d’être renvoyé.

3- Obtenir l’argent

Lorsque le dossier du crédit auto en ligne est finalisé et envoyé, l’organisme de crédit va l’étudier avec minutie et décider d’accorder, ou non, le prêt demandé. S’il est accepté, alors une proposition de crédit, que le client pourra toujours décider de refuser finalement, sera faite.

Au total, l’entière procédure demande en général une semaine au minimum, voire 10 jours. Si réaliser la simulation de crédit auto en ligne est rapide, les organismes prennent plusieurs jours pour étudier le dossier du consommateur. Il faut ensuite signer le contrat pour recevoir les fonds.

Les modalités d’un crédit auto en lignecrédit auto en ligne

Un crédit auto en ligne doit respecter certaines règles. Il y a d’un côté la législation Française qui encadre de manière stricte l’obtention d’un crédit à la consommation. D’un autre, il peut y avoir les modalités internes spécifiques à l’organisme de crédit.

Par exemple : selon la législation, un crédit auto en ligne peut aller jusqu’à 75 000€. Toutefois, certains organismes proposent des crédits dont le montant ne commence qu’à 30 000€, ou ne peut dépasser 50 000€. Ces données sont automatiquement prises en compte dans le simulateur de crédit, afin de ne proposer au client que les offres qu’il est réellement en mesure de souscrire et qui lui correspondent.

Un crédit auto en ligne est composé de plusieurs éléments qu’il est important de connaître :

  • Apport personnel : même si ce n’est pas obligatoire, un client peut tout à fait réaliser un apport personnel lors de son crédit auto en ligne. Cela permettra de réduire le montant du crédit et donc son coût final, ainsi que le montant des mensualités. Cela apporte aussi une garantie supplémentaire au prêteur.
  • TAEG : c’est, comme nous l’avons dit, le Taux global effectif, c’est-à-dire que c’est le taux qui comprend tous les éléments tarifaires comme les frais de dossier, l’assurance et le taux d’intérêt. C’est à ce taux que doit se référer le client pour calculer le coût final de son crédit auto en ligne.
  • Taux nominal : il s’agit du taux qui ne comprend que la somme prêtée en tant que telle. Parfois, les organismes mettent ce taux en avant car il est inférieur et fait donc croire au client qu’il est plus avantageux. Cependant, lorsque tous les coûts sont pris en compte, comme les assurances, ce n’est plus forcément le cas.
  • Frais de dossier : Il n’y a pas obligatoirement de frais de dossier dans le cas d’un crédit auto en ligne, mais cela peut arriver, le consommateur doit donc être vigilant à ce sujet.
  • Mensualités : C’est le montant que le client devra réellement débourser chaque mois. Cette donnée doit être soigneusement prise en compte s’il veut conserver un minimum de pouvoir d’achat dans la vie quotidienne, et ne pas voir tout son salaire partir dans le remboursement du crédit auto en ligne. D’ailleurs, il est généralement conseillé de ne pas dépasser 33% du salaire pour éviter le surendettement.
  • Coût total du crédit : C’est ce que le crédit coûtera, au total, au client. Il dépend du TAEG mais aussi de la durée de remboursement du crédit. Plus cette durée est longue, plus le coût final sera élevé.

Qui propose un crédit auto en ligne ?

crédit auto en ligne

De nombreux organismes proposent de souscrire un crédit auto en ligne. Tout d’abord, on trouve les banques classiques, qui proposent de réaliser une simulation directement sur leur site internet. Cependant, les taux sont généralement assez élevés… et elles ne pratiquent pas le crédit auto dans le cas de l’achat d’un véhicule d’occasion.

Les banques classiques possèdent également des organismes de crédit comme Cetelem ou Cofidis, spécialisés dans le crédit à la consommation. On les retrouve toujours dans les comparateurs de crédit. Leurs offres sont habituellement plus attractives que celles des banques traditionnelles.

Les banques en ligne proposent aussi désormais du crédit auto en ligne, à des taux qui rivalisent largement avec ceux des banques classiques. Il faut cependant parfois être clients pour pouvoir y accéder.

Bon à savoir : attention aux taux promos très alléchants ! Généralement, l’organisme ou la banque demandent en contrepartie un remboursement sur une période très courte, ce qui a pour conséquence des mensualités très élevées. Ce que tout le monde ne peut se permettre.

Les alternatives au crédit auto en ligne

Un crédit auto en ligne est ce que l’on appelle un crédit affecté. Cela signifie que les fonds ne peuvent pas être utilisés pour autre chose que pour l’achat du véhicule. Dans le cas d’une voiture neuve, le consommateur doit même apporter la facture à l’organisme prêteur.

Toutefois, ce type de crédit n’est pas sans avantage. En cas d’annulation de la vente, ou de non-livraison du bien, alors le crédit est lui aussi annulé. Le client n’a pas à rembourser un crédit dont il n’a finalement pas l’utilité. Du côté du prêteur, cela apporte généralement une sécurité supplémentaire, les taux sont donc plus bas.

Un client peut cependant souscrire un crédit à la consommation plutôt qu’un crédit auto en ligne. Le processus de souscription est le même, mais le client pourra ensuite utiliser le montant obtenu comme il le souhaite. Par exemple, il peut finalement décider de faire les travaux qu’il repousse depuis longtemps, ou s’offrir un beau voyage… Et si la vente du véhicule est annulée, il devra tout de même rembourser le crédit, entraînant de fait une perte financière certaine.


Rédigé par Claire

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !