Peut-on épargner sans risque à un bon taux ?

Les Français préfèrent épargner sans risque. Ils privilégient en grande majorité les placements sécurisés comme les livrets d’épargne, en dépit de taux actuellement peu favorables. Alors, peut-on malgré tout épargner sans risque à un bon taux ? Comment faire ? Quels placements choisir ?

► Accédez à notre comparateur d’épargne

Le contexte actuel n’est guère favorable aux épargnants. Les taux d’intérêt des placements sécurisés, et notamment des livrets, sont inférieurs à l’inflation, qui était de 1,8% en 2018. Comment, dans cette situation, trouver un placement permettant d’épargner sans risque ? Tout dépend du montant à placer et des contraintes des clients. Retrouvez ci-dessous les différentes alternatives.

Épargner sans risque : les différentes alternatives

Livret d’épargne réglementé : pour les petits montants

Livret A, LDD et livret jeune constituent tous trois les principaux livrets réglementés, avec le LEP (livret d’épargne populaire). Ils ont l’avantage d’être faciles d’utilisation, souples, et d’être sans risque. Le client peut alimenter son livret d’épargne par virement (de manière instantanée si le livret se trouve dans la même banque que son compte courant), ou par chèque.

Le client peut, une fois l’argent placé, le retirer quand il le souhaite, sans pénalités.

épargner sans risqueLes taux d’intérêt varient légèrement en fonction du livret d’épargne :

  • Livret A : tout public, 0,75%, plafond 22 950€
  • LDD : majeurs uniquement, 0,75%, plafond 12 000€
  • LEP : revenus modestes, 1,25%, plafond 7 700€
  • Livret jeune : 12-25 ans, 0,75%, plafond 1 600€

Malheureusement, les taux d’intérêt sont inférieurs à l’inflation. Ils sont en revanche exonérés d’impôt.

Les livrets d’épargne constituent la première solution pour épargner sans risque, à un taux toutefois discutable. Ils restent idéaux pour placer une petite somme facilement et rapidement plutôt que de la laisser dormir sur son compte courant.

Livrets non réglementés, une fois les livrets réglementés pleins

Comme on a pu le voir, les plafonds des livrets réglementés sont relativement bas, surtout ceux des livrets jeunes ou du LDD. Une fois les plafonds atteints, les clients ont donc une autre solution pour épargner sans risque : les livrets non réglementés.

Il s’agit de livrets bancaires émis par une banque en particulier. Contrairement aux livrets réglementés, ils ne sont pas exonérés d’impôts, mais les plafonds sont bien supérieurs.

Problème : les taux d’intérêt. La plupart sont très inférieurs à ceux des livrets réglementés. Seul le livret Distingo se distingue. Autrement dit, si ce type de livret permet d’épargner sans risque, ce n’est certainement pas à un bon taux.

BanqueNom du livretTaux de rendementPlafondVersement
initial
Compte bancaire
associé obligatoire
Livret Distingo0,80%Aucun10€Non
Hellobank !Livret Hello! +0 à 9 999€ : 0,20%
+ de 10 00€ : 0,40%
+ de 50 000€ : 0,60%
+ de 100 000€ : 1%
Aucun10€Oui
FortuneoLivret + Fortuneo2% deux mois puis 0,20%10 millions
d'euros
10€Non
ING DirectLivret épargne
Orange
0,05%3 millions
d'euros
10€Non
Boursorama BanqueCompte sur Livret0,05%Aucun10€Oui
monabanqLivret d'épargne
Monabanq
0,10%Aucun10€Non
BforBankLivret d'épargne
BforBank
2% deux mois
Puis 0,10%
Aucun10€Non
Livret Orange Bank0,50%Aucun50€ (compte
bancaire)
Oui
Taux à date de septembre 2019

► Comparez tous les livrets

Note : les taux sont amenés à évoluer régulièrement.

Les livrets d’épargne des banques en ligne sont généralement plus rémunérateurs que ceux des banques traditionnelles.

PEL, jusqu’à 61 200€

Le PEL (plan épargne logement) est, comme les livrets, un placement sécurisé qui permet d’épargner sans risque. Toutefois, il s’agit d’une épargne dont les fonds sont bloqués pendant quatre ans au minimum, et dont le taux d’intérêt dépend de l’ancienneté du PEL. Le plafond étant de 61 200€, le PEL permet de placer une somme plus importante que les livrets réglementés. Si le client décide de retirer les fonds avant quatre ans, ce qui reste possible, il ne bénéficiera pas de tous les avantages du placement.

pelTaux d’intérêt du PEL en fonction de la date d’ouverture :

  • Entre août 2003 et janvier 2015 : 2,5%
  • Entre février 2015 et janvier 2016 : 2%
  • Février 2016 et juillet 2016 : 1,5%
  • Depuis le 1er août 2016 : 1%

Comme on peut le voir, le taux du PEL subit la même baisse inexorable que les livrets.

Les PEL de 12 ans et moins, ouverts avant 2018, sont exonérés d’impôts (mais pas de prélèvements sociaux). Mieux vaut donc profiter du placement pour épargner sans risque, et le clôturer avant la treizième année. En revanche, tous les intérêts des PEL ouverts après 2018 sont soumis à un prélèvement forfaitaire unique de 30% (impôt sur le revenu + prélèvements sociaux).

Le PEL est donc un placement un peu plus complexe, mais qui, dans certaines conditions (placement ouvert avant 2018 et de moins de 12 ans), peut être plus avantageux pour épargner sans risque.

Assurance-vie en euros pour épargner sans risque

Dernier placement permettant d’épargner sans risque : l’assurance-vie en euros. Nous ne parlerons pas de l’assurance-vie en unités de comptes qui, elle, n’est pas sécurisée et peut donc entraîner une perte du capital.

Comme on peut le voir ci-dessous, l’assurance-vie en euros est le placement qui permet d’épargner sans risque le plus rentable :

yomonibinckfortuneoing
OffreSuravenir rendementEurossimaSuravenir rendementEurossima
rendement cumulé
sur 3 ans
6,43%5,78%6,43%5,78%

► Comparez les assurances-vie en euros

Toutefois, il faut bien choisir son assurance-vie, car nombre d’assurance-vie en euros sont peu rémunératrices. Les placements proposés ci-dessous font partie des meilleurs du marché actuel. Autrement dit, il n’est pas forcément avantageux d’ouvrir son assurance-vie dans sa propre banque, mieux vaut comparer les offres avec soin.

Attention, les rendements passés ne préjugent pas des rendements futurs.

Le client peut décider du montant de ses versements et l’argent n’est pas bloqué. Toutefois, si le consommateur retire tout ou une partie des fonds avant huit ans, il ne bénéficiera pas de l’abattement fiscal proposé au-delà. L’épargne placée sur une assurance-vie l’est en général sur le moyen ou sur le long terme.

BILAN : quel placement pour épargner sans risque ?

Les livrets d’épargne, le PEL et l’assurance-vie en euros sont donc les placements principaux permettant d’épargner sans risque. Toutefois, les taux de rendement sont relativement faibles, surtout dans le cas des livrets non réglementés.

Le type de placement à choisir dépend donc du client, du montant de son épargne et de ses objectifs. Il est bien sûr possible, et même conseillé, de varier les placements. Conserver des liquidités sur un livret permet de disposer de fonds disponibles immédiatement, tandis qu’un plus gros capital peut fructifier tranquillement sur un PEL ou une assurance-vie.

  • Livret d’épargne : pour les faibles montants d’épargne (entre 1000€ et 10 000€), épargne disponible facilement dont les intérêts sont exonérés d’impôt
  • PEL : surtout avantageux si ouvert avant 2018 et de moins de 12 ans
  • Assurance-vie : meilleur placement pour épargner sans risque, idéal pour des sommes importantes à placer sur le moyen ou long terme

>> En savoir plus sur l’épargne des banques en ligne

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !