Carte V Pay – où trouver cette carte bancaire et comment l’obtenir ?

carte v payÉditée par Visa Europe, la carte V Pay est une carte bancaire à autorisation systématique, essentiellement à destination des jeunes ou des personnes en situation de fragilité financière. Acceptée dans 36 pays Européens, elle est une solution sûre et efficace pour qui craint les découverts. En France, elle est notamment disponible à la Société Générale.

► Accéder au comparatif banque

La carte V Pay en synthèse

Tout d’abord, la carte V Pay est une carte à autorisation systématique et la grande famille des carte VISA. Cela signifie que le compte en banque du titulaire est consulté à chaque opération, retrait ou paiement, afin de vérifier que l’argent est bien disponible. Ainsi, aucun découvert n’est possible !

Ensuite, il s’agit également d’une carte de débit immédiat. Autrement dit, les opérations sont débitées immédiatement, le jour même, ce qui permet de savoir en temps réel le solde du compte.

Les avantages

La carte V Pay possède plusieurs avantages :

  • Pas de découvert possible : comme nous l’avons dit, il s’agit d’une carte à autorisation systématique à débit immédiat, il n’y aucun découvert possible.
  • Des plafonds de retrait et de paiement personnalisables
  • Une carte très sécurisée : la carte V Pay utilise la dernière technologie EMV (Europay MasterCard Visa.) L’EMV est le standard international de sécurité des cartes de paiement. En effet la carte V Pay fonctionne avec une puce, comme toutes les cartes, mais sans piste magnétique. Les risques de fraudes sont ainsi presque nuls !

Les inconvénients

La carte V Pay n’est cependant pas acceptée partout. En effet, elle est souvent refusée aux péages, aux parkings, dans les hôtels, auprès des loueurs de voiture et dans le cas d’un paiement en ligne. Cela parce que… elle ne possède pas de piste magnétique. Si c’est un avantage pour la sécurité, la piste magnétique permet d’utiliser la carte dans les cas où la puce n’est pas utilisée, comme aux péages ou dans certains pays.

C’est aussi, et c’est le cas pour toutes les cartes de ce type, parce que les automates et certains commerces ne sont pas en mesure d’effectuer la demande d’autorisation systématique.

La carte n’est acceptée que dans les pays Européens, et seulement si le commerçant / distributeur affiche le logo V Pay.

Puisque la carte V Pay est à destination des jeunes (voire des mineurs) et des personnes en difficultés financières, ces restrictions sont cependant compréhensibles.

Pour ceux qui seraient en difficultés financières, retrouvez nos articles consacrés aux banques pour interdit bancaire et banques sans revenus.

Où trouver la carte V Pay ?

En France, la carte V Pay ne se trouve que dans une seule banque : la Société Générale. En effet, nombre d’autres banques lui préfèrent souvent la carte Electron ou la Maestro.

Aucune banque en ligne ne propose la carte V Pay parmi leur catalogue. Étant donné que cette carte s’adresse aux personnes ayant peu de revenus, les banques en ligne sont de fait peu intéressées. Hello bank et Monabanq proposent bien une carte à autorisation systématique mais il s’agit d’une Visa Electron.

À la Société Générale, la carte V Pay est disponible dès 12 ans et peut être inclue dans le pack bancaire Jazz (92€/an, -75% pour les moins de 18 ans = 23€). Hors pack bancaire, elle coûte 35€ par an. Les clients ayant entre 12 et 14 ans bénéficient cependant d’une réduction de 50% (soit 17,50€.)

Ainsi, n’importe qui peut obtenir sa carte V Pay dès 12 ans. Bien sûr, si le titulaire est mineur, ce seront les parents qui devront effectuer les démarches administratives. Les plafonds de retrait et de paiement sont tout à fait paramétrables en fonction de l’utilisation de la carte.

Pour les clients majeurs, la carte peut fonctionner avec une piste magnétique et est donc utilisable aux péages. La carte n’est associée à aucun service d’assurance ou d’assistance comme peut l’être une carte classique.

► Découvrez l’offre complète de la Société Générale !

Quelles différences entre une V Pay et une Visa Electron ?

La différence entre les deux cartes est mince. Les opérations et transactions effectuées avec V Pay se font via la puce et par code Pin. En revanche, les transactions Electron peuvent se faire par piste magnétique et signature. Ainsi, l’électron est acceptée dans bien davantage de pays que la V Pay (qui n’est donc pas conseillée pour voyager).

Les alternatives à la carte V Pay

L’alternative principale à la carte V Pay est donc la Visa Electron, proposée dans de nombreuses banques traditionnelles à des prix variés : 38€ chez BNP Paribas, 32€ au CIC ou encore 31,50€ à la Banque Populaire du Nord. Si les tarifs sont plus bas qu’une carte de crédit classique, ils restent relativement élevés. Il existe donc cette fois l’alternative des banques en ligne.

Chez Hello bank, la carte est gratuite mais les conditions d’octroi sont difficiles. Il faut justifier de 1 000€ de revenus nets mensuels pour ouvrir un compte puis, afin d’obtenir la Visa Electron, il faut ensuite en faire la demande à son conseiller.

Tout est beaucoup plus simple chez Monabanq : il suffit de choisir la carte à la souscription, pour une cotisation de 24€ par an. Il n’y aucune conditions de revenus !

Chez MasterCard, la carte Maestro fait office de carte à autorisation systématique.


Rédigé par Kristel

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !