Frais bancaires : ces frais cachés qui augmentent beaucoup

frais bancairesChaque année, l’Observatoire des services bancaires de la Banque de France publie un rapport analysant l’évolution des tarifs de l’an passé. Cette fois, ce rapport a pris en compte nombre de frais « cachés », pour constater une augmentation régulière qui passe souvent entre les mailles du filet. 

► Découvrez notre classement des banques

Généralement, on entend beaucoup parler de la cotisation de carte bancaire, des frais de tenue de compte ou des packages bancaires. Ce sont en effet les frais principaux que doit débourser un client pour obtenir et conserver son compte bancaire. Toutefois, il existe d’autres frais bancaires, correspondant à des services dont on n’a pas forcément l’usage quotidiennement, qui augmentent eux aussi. On trouve par exemple :

  • Frais de remplacement d’une carte bancaire : + 5,32%
  • Modification du plafond de la carte : + 3,25%
  • Recherche de facturettes : +11%
  • Lettre d’information pour compte débiteur non autorisé : +1,03%

De leur côté, les cartes bancaires augmentent elles aussi légèrement : +3,96% pour les cartes bancaires à débit immédiat, et +2,12% pour les cartes à autorisation systématique.

L’Observatoire remarque également l’absence de certaines lignes chez plusieurs banques, comme les frais de capture de carte bancaire ou l’inscription au fichier des interdits de carte. Impossible donc de savoir si la banque ne les facture pas, si le service n’est pas fourni ou si elle souhaite cacher le montant de cette opération.


Rédigé par Claire

1 réponse à “Frais bancaires : ces frais cachés qui augmentent beaucoup”

par Jean-Marc - 29 août 2021 Répondre

Le terme « frais cachés » n’est pas toujours approprié. Ils ne sont pas cachés, mais bien dissimulés !
En fait, il n’apparaissent pas toujours sur les pages web qui mettent en général les « plus » mais rarement les « moins ».
Donc il est important de télécharger la brochure tarifaire complète et non l’extrait des tarifs et de comparer d’une banque à l’autre.
Vous pensez bien qu’un vendeur de voiture va vous mettre toutes les qualités de la voiture en avant, mais va « oublier » de vous dire qu’elle consomme 15 litres au 100 km !
Pour les banques, c’est pareil…

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !