Frais d’incidents bancaires : plafonnement par décret

incidents bancairesCe mercredi 22 juillet est paru un décret déterminant avec précision le plafonnement des frais bancaires d’incidents de paiement pour les clients « fragiles ». Il permet de clarifier les choses auprès des banques et des consommateurs, et d’unifier les pratiques d’un établissement bancaire à l’autre.

► Notre comparatif de banque en ligne

Depuis fin 2018, les banques s’étaient engagées à plafonner les frais d’incidents de paiement (agios, découvert, rejet de prélèvement, commission d’intervention…) pour les « clients fragiles » :

  • Clients éligibles à l’offre « clients fragiles » mais ne l’ayant pas souscrit : plafond de 25€ par mois
  • Clients ayant souscrit l’offre « clients fragiles » : plafond de 20€ par mois et 200€ par an

Une question restait posée : comment établir avec précision qui est éligible à l’offre de clientèle fragile ? Les critères variaient en fonction des établissements bancaires. C’est afin de cadrer l’identification des clients que le gouvernement a publié un décret ce mercredi 22 juillet, décret qui sera mis en application pour le 1er novembre.

Critères d’éligibilité à l’offre clientèle fragile

Voici donc les critères qui devront être respectés pour être éligible à cette offre :

  • Avoir eu 5 incidents de paiement au cours du mois. Ensuite, le client sera considéré comme « fragile » pendant trois mois et éligible au plafond.
  • Les personnes en situation de surendettement, y compris si le dossier est en cours de traitement

Malheureusement, le décret ne statue pas sur un élément : le montant des revenus des clients.

Ainsi, les banques peuvent appliquer un revenu minimum (souvent à partir de 1000€, mais parfois plus) à partir duquel le client est considéré comme ayant trop de revenus pour pouvoir être un « client fragile ». Il ne pourra pas alors bénéficier des plafonds même s’il rentre dans l’une des deux catégories ci-dessus.

Les associations se sont déjà emparées du sujet et demandent au gouvernement de trouver un moyen de protéger l’ensemble des clients.

>> Il existe des solutions de banque pour interdit bancaire


Rédigé par Claire

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !