Crédit sans apport : comment en obtenir un ? Sous quelles conditions ?

crédit sans apportLa question d’obtenir un crédit sans apport se pose peu dans le cas d’un crédit à la consommation. En revanche, il est plus difficile d’obtenir un crédit immobilier sans apport. Il faut alors présenter un dossier solide et de bons arguments.

► Accédez à notre comparateur de crédit

Les différents types de crédit sans apport

Il est important de différencier les différentes types de crédit sans apport. En effet, les modalités de souscription d’un crédit immobilier et un crédit à la consommation ne sont pas forcément les mêmes.

Crédit sans apport à la consommation

crédit sans apport

Il est très courant d’obtenir un crédit sans apport à la consommation, contrairement au crédit immobilier. La raison est simple, les montants du prêt sont généralement bien inférieurs. Dans tous les cas, l’apport initial sera sans doute moins élevé que dans le cas d’un prêt immobilier, puisqu’on parle donc d’un montant plus faible.

La plupart des crédits à la consommation sont donc obtenus sans apport.

Seuls les crédits auto peuvent faire exception. En demandant un apport, le prêteur évalue ainsi la gestion financière du client et le risque que peut représenter l’octroi crédit. Le prêt auto dénote cependant par le fait que l’apport est généralement constitué des fonds obtenus lors de la vente de l’ancien véhicule, et non de l’épargne du client.

► Comparez les taux de crédit à la consommation

Crédit sans apport immobilier

Obtenir un crédit sans apport immobilier est plus compliqué que pour un crédit à la consommation. Il faut compter à la fois avec les délais de l’achat du bien immobilier et l’acceptation du prêt. Puisqu’il s’agit d’un montant particulièrement élevé, l’organisme de crédit va étudier les capacités de remboursement du consommateur sous toutes les coutures. Forcément, si le client ne peut fournir d’apport, il est alors possible qu’il se voie opposer un refus.

La question du crédit sans apport se pose donc essentiellement dans le cas d’un crédit immobilier. Le reste de notre article traitera donc principalement de se cas de figure.

Il existe heureusement d’autres solutions pour donner des garanties à son banquier, comme la présence d’un garant, ce qui est notamment très courant chez les jeunes actifs.

Qu’est-ce qu’un apport personnel, et à quoi sert-il ?

Très souvent, l’organisme de crédit qui va accorder un prêt immobilier à un consommateur lui demande ce que l’on nomme un apport personnel. Il s’agit d’un apport permettant de couvrir une petite partie du montant du crédit, et que l’organisme considère comme une garantie. Cet apport permet généralement de baisser les mensualités. S’il dépasse un certain pourcentage du crédit (30% environ), il peut alors même avoir un impact sur le taux du crédit.

L’apport provient généralement de l’épargne du consommateur, d’une rente ou de la vente d’un bien précédent. Dans le cas du crédit immobilier, l’apport demandé est souvent de 10% et permet de couvrir les frais de dossier ou encore de notaire. Il s’agit la plupart du temps d’une condition presque sine qua non pour obtenir son crédit immobilier, surtout dans le cas d’une résidence principale.

Pour autant, il n’est pas impossible d’obtenir un crédit sans apport. Dans certains cas, le consommateur est en effet dans l’impossibilité de fournir un apport personnel.

Obtenir un crédit sans apport pour un bien immobilier, difficile mais possible

L’apport personnel est donc considéré comme une garantie importante pour l’organisme de crédit car il est censé permettre de lui assurer de la santé financière du client. Toutefois, il arrive régulièrement qu’un consommateur ne dispose pas de cet apport, ou tout simplement qu’il souhaite conserver son épargne. Dans ce cas, le consommateur va chercher à obtenir un crédit sans apport.

Il faut être honnête, obtenir un crédit sans apport personnel est plus difficile que lorsqu’il y en a un, surtout dans le cadre d’un crédit immobilier. L’organisme de crédit va étudier le dossier du client sous toutes les coutures afin de minimiser les risques au maximum. Souscrire un crédit sans apport n’est toutefois pas impossible, loin de là.

Les cas de figure d’obtention d’un crédit sans apportcrédit sans apport

La nécessité d’obtenir un crédit sans apport pour intervenir dans plusieurs situations :

  • Les jeunes, étudiants ou jeunes actifs, qui ne disposent de fait pas de suffisamment d’épargne pour présenter un apport personnel
  • Les actifs qui, à cause d’un revenu insuffisant n’ont pas constitué une épargne suffisante
  • Ceux qui souhaitent conserver leur épargne afin de pouvoir faire face en cas de coup dur plutôt que de l’investir en totalité dans un apport personnel

Dans ces cas de figure, il peut être nécessaire d’obtenir un crédit sans apport.

Comment obtenir un crédit sans apport

Justifier l’absence d’apport

La première chose que l’organisme de crédit souhaitera savoir est la raison pour laquelle le ménage ne peut ou ne souhaite pas réaliser un apport personnel pour son prêt immobilier. Dans le cas d’un jeune actif, cela sera facile à prouver, puisqu’il n’aura tout simplement pas eu le temps de se constituer l’épargne nécessaire. Ça se complique un peu pour ceux qui ne sont plus des jeunes actifs.

Pour expliquer l’absence d’apport, le consommateur doit alors expliquer pourquoi il ne dispose pas d’une épargne suffisante. Ce peut être à cause d’un évènement particulier, comme un divorce, le décès d’un proche, une maladie ou encore l’organisation d’un gros évènement (mariage, voyage…) qui a eu lieu récemment. Dans ce cas, la banque n’aura alors aucun problème à comprendre l’absence d’épargne.

Avoir une situation financière stable

crédit sans apport

Même si le consommateur est en mesure d’expliquer la raison pour laquelle il ne peut pas présenter d’apport, il est primordial que sa situation financière soit stable. Il est notamment nécessaire qu’il bénéficie de revenus réguliers et d’un contrat de travail, prouvant ainsi que les rentrées d’argent sont suffisantes pour rembourser ses mensualités.

Et même si le client perçoit un bon salaire, il est important que celui-ci ne soit pas trop régulièrement à découvert, et qu’il ne le soit pas au moment de la demande de prêt. Autrement, il va sans dire que l’organisme de prêt se questionnera sur les capacités de gestion son argent, et donc de remboursement, du consommateur.

Avoir une situation financière stable est un gage de confiance pour l’organisme prêteur. Si le consommateur est en mesure de gérer son argent, c’est une preuve supplémentaire qu’il pourra sans problème rembourser son crédit sans apport.

Réaliser une comparaison des offres

Finalement, nombreux sont les organismes de crédit susceptibles d’octroyer un crédit sans apport. Il suffit que le consommateur soit en mesure de montrer patte blanche, bien que les démarches soient un peu plus longues et plus complexes dans le cas d’un crédit immobilier. Pour autant, les différents organismes peuvent proposer des taux d’intérêt dont les écarts peuvent être très importants. Le client peut alors devoir faire face à des intérêts élevés, qui augmentent beaucoup les mensualités.

Prenons un exemple ci-dessous avec deux taux différents, pour un crédit de 10 000€ remboursable sur une durée de 60 mois :

 TauxMensualitésCoût du crédit
Taux le moins cher3,90%183,41€1004,60€
Taux le plus cher7,89%200,94€2056,40€
Différence de coût1051,80€

Le coût du crédit double littéralement entre les deux taux ! Un même crédit de 10 000€ peut donc, à terme, coûter bien plus cher chez un organisme qu’un autre.

Afin de trouver un crédit dont le taux est intéressant, il est donc particulièrement important de comparer les différents organismes de crédit. Afin d’éviter de réaliser une simulation personnalisée chez chacun des organismes, ce qui demande un certain temps et un certain investissement de la part du consommateur, nous proposons d’utiliser un comparateur de crédit, que l’on peut retrouver ci-dessous :

► Comparer les crédits disponibles

Notre comparateur propose de comparer de nombreux organismes en fonction du crédit sans apport désiré par le client : montant du crédit, durée… Il apporte également une réponse de principe immédiate.

Crédit sans apport ou avec apport, lequel est le plus avantageux ?

crédit sans apport

Dans certaines situations, la question ne se pose pas car le ménage ne possède pas les finances nécessaires pour fournir l’apport personnel. Il va alors de soi que le consommateur devra opter pour un crédit sans apport.

En revanche, la question est légitime lorsque le consommateur peut fournir l’apport : est-il plus avantageux de fournir l’apport ou de préférer un crédit sans apport ? Quel montant doit être privilégié ? Quels sont les avantages ?

Il faut avoir à l’esprit qu’un crédit sans apport peut avoir un impact sur la durée du remboursement et le montant emprunté. Sans apport, le montant est plus élevé, et la durée de remboursement plus longue. Le taux d’intérêt s’applique donc sur un montant plus élevé et le coût du crédit augmente proportionnellement. Au final, un crédit sans apport coûte plus cher qu’un crédit avec apport. 

À l’inverse, il peut être dangereux d’investir toutes ses économies dans l’apport de son crédit. Le ménage n’a alors plus d’épargne pour faire face aux éventuels aléas de la vie et dépenses importantes. De plus, s’il décide de mettre en place un autre projet (mariage, voyage…) le foyer n’aura plus les fonds nécessaires pour le financer et devra peut-être souscrire un second crédit, là encore en fonction de ses capacités de remboursement.

Le consommateur doit donc soigneusement peser le pour et le contre avant de se décider, en fonction de son épargne et de l’état de ses finances, ainsi que de ses autres projets.


Rédigé par Claire

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !