Carte de débit, carte de crédit : quelles sont les différences ?

carte de débit ou de créditCarte de crédit, carte de débit, quelle carte détenons-nous vraiment dans notre portefeuille ? Dans l’esprit commun, chacun pense posséder une carte de crédit, terme que l’on utilise souvent comme synonyme de « carte bleue » ou « carte bancaire ». En réalité, c’est généralement faux…

► Trouvez la carte bancaire la moins chère

Carte de débit et de crédit : attention à ne pas confondre

Entrer son numéro de carte sur internet, utiliser le paiement sans contact, taper son code en magasin… sont des gestes quasi quotidiens. Et pourtant, connaissons-nous vraiment la carte que nous utilisons pour réaliser nos dépenses ? Il faut dire que la préoccupation première des clients est évidemment de détenir une carte bancaire qui fonctionne, si bien que l’on connait assez mal les différentes fonctionnalités et les termes exacts.

La plupart des gens confondent carte de crédit, carte bleue et carte de débit. La carte de débit est généralement considérée comme une carte sans relief (un terme qui, lui aussi, est galvaudé) ou une carte à autorisation systématique, proposée aux jeunes pour éviter qu’ils soient à découvert. En réalité, c’est totalement faux… Car la  majorité des gens possèdent bien une carte de débit, et non une carte de crédit.

1- Carte de débitcarte de débit

Une carte de débit est une carte bancaire permettant de réaliser des débits (retraits, paiements, transactions) en se rendant à un distributeur, en magasin ou sur internet.

C’est bien simple : la plupart des clients possèdent une carte de débit.

Pour autant, toutes les cartes de débit ne se ressemblent pas. Une carte de débit peut notamment posséder un type de débit différent : débit immédiat ou différé, ou à autorisation systématique.

Débit immédiat

Dans le cas d’un débit immédiat, le débit du montant de la transaction est rapidement visible sur le solde du compte du client. L’opération est généralement prise en compte entre 24h et 48h, et apparaît alors sur le relevé de compte en ligne. C’est au consommateur de s’assurer qu’il détient la somme nécessaire sur son compte. Autrement, il existe un risque de se retrouver à découvert.

Sur le recto de la carte, il sera précisé la mention « débit ».

La majorité des consommateurs détiennent une carte à débit immédiat, et non une carte de crédit. Il peut s’agit d’une Visa Classic, d’une MasterCard, ou encore d’une Visa Premier ou d’une Gold MasterCard.

Grâce aux banques en ligne, il est désormais possible d’obtenir une carte bancaire gratuite :

 Cotisation mensuelleRetraitsPlafonds 
Hello One 0€
Sans condition de revenus
1€ /retrait
hors distributeurs BNP Paribas
Paiements : 1200€/30jrs
Retraits : 500€/7jrs
► VOIR
L’OFFRE
MasterCard 0€
1 utilisation carte/mois
Sinon 2€/mois
Gratuits (sans limite
de retraits)
Selon profil► VOIR
L’OFFRE
Monabanq
Visa Classic 2€/mois
(24€/an)
Gratuits (sans limite
de retraits)
Paiements : 1000€/30jrs
Retraits : 300€/7jrs
► VOIR
L’OFFRE

Débit différé

Le débit différé fonctionne de manière inverse. Au lieu d’être débitées au fur et à mesure, les transactions ne sont débitées que plus tard, en fin de mois suivant par exemple. La date exacte peut changer selon la banque. Ce type de débit permet de reculer la date de prélèvement de la somme si, par exemple, le client ne dispose pas du montant suffisant sur son compte mais sait qu’il aura l’argent plus tard. Il est cependant nécessaire de bien calculer ses dépenses. Cela peut permettre d’éviter une mauvaise surprise.

Sur le recto de la carte, il sera précisé la mention « crédit ».

Une carte à débit différé est utile pour gérer son budget avec plus de souplesse. Par exemple, le titulaire doit réaliser une dépense mais n’a pas le solde nécessaire. Pour éviter d’être à découvert, il va utiliser sa carte à débit différé afin de décaler le prélèvement au mois suivant, une fois qu’il aura reçu son salaire.

Attention, il peut cependant être facile d’oublier les différentes transactions effectuées, et de finalement dépenser plus que prévu. Le client pourrait alors avoir une mauvaise surprise lors du prélèvement. Détenir une carte à débit différé demande d’être très vigilent.

De nombreuses banques proposent de souscrire une carte à débit différé :

 Carte à débit différéDate de prélèvement 
Carte Hello Prime 60€/an
Dès 1000€ de revenus
Les paiements effectués jusqu'au 28 du mois en cours sont débités le dernier jour ouvré du mois en cours► VOIR
L’OFFRE
orange bank
>> Voir l'offre
MasterCard Premium 95,88€/anDernier jour du mois en cours► VOIR
L’OFFRE

>> Voir l'offre
Gold MasterCard gratuite
Dès 1800€ de revenus
Les paiements effectués entre le 20 du mois civil en cours et le 19 du mois civil suivant sont débités le dernier jour du mois civil suivant► VOIR
L’OFFRE
boursorama banque
>> Voir l'offre
Carte Ultim gratuite
Dès 1500€ de revenus

Ultim Metal 118,80€/mois
1er jour ouvré du mois suivant► VOIR
L’OFFRE
Monabanq
>> Voir l'offre
Visa Classic 24€/an

Visa Premier 60€/an
Dernier jour ouvré du mois► VOIR
L’OFFRE
Societe générale
>> Voir l'offre
Visa Classic 45€/an

Visa Premier 135€/an

+ frais de tenue de compte
Non précisé► VOIR
L’OFFRE
BNP Paribas
>> Voir l'offre
Visa Classic 46€/an

Visa Premier 134€/an

+ frais de tenue de compte
Dernier jour ouvré du mois► VOIR
L’OFFRE

>> Voir l'offre
Visa Classic 45€/an

Visa Premier 134€/an

+ frais de tenue de compte
5 du mois suivant► VOIR
L’OFFRE
Tarifs à date de janvier 2022

>> Faut-il souscrire une carte Visa ou MasterCard ?

Autorisation systématique

Enfin, une carte à autorisation systématique (aussi appelée à contrôle de solde) empêche le client d’être à découvert et d’avoir des agios. Lors de chaque transaction, le terminal de paiement interroge la banque pour déterminer si le consommateur possède bien le montant nécessaire sur son compte. Si ce n’est pas le cas, le paiement est refusé. Ce type de carte bancaire peut cependant poser problème dans certaines situations. Cela peut arriver dans les péages, les parkings ou les stations essence, dont les terminaux ne sont pas adaptés. Soit le paiement est refusé, soit un montant servant de garantie (100€ par exemple) est prélevé, puis recrédité environ une semaine après.

► Trouver une carte de débit gratuite

2- Carte de crédit

carte de créditUne carte de crédit fonctionne en partie comme une carte de débit. C’est-à-dire qu’on peut l’utiliser pour réaliser un paiement ou un retrait. En revanche, elle est dotée d’une fonctionnalité supplémentaire : le crédit renouvelable. Eh oui, c’est de là qu’elle tire son nom.

Une carte de crédit est rattachée à une réserve d’argent dont le montant peut varier : 500€, 1000€… voire plus. Lors du passage en caisse, le consommateur peut choisir d’utiliser cette réserve ou non. D’ailleurs, il n’est obligé de l’utiliser entièrement : il peut se contenter du montant correspondant à son achat.

La somme empruntée est ensuite remboursée par mensualités selon les conditions fixées par le contrat. Si une carte de crédit permet d’éviter le découvert en échelonnant un paiement, il faut prendre de garde au taux d’intérêt, souvent élevé, et à ne pas accumuler les paiements.

Une carte de crédit peut être obtenue auprès d’une enseigne, comme Auchan, ou de sa banque. La Banque Populaire commercialise par exemple la carte bancaire Facélia.

Un crédit renouvelable n’est pas forcément rattaché à une carte bancaire. Il peut être souscrit indépendamment auprès d’un organisme de crédit spécialisé.

► Obtenir un crédit renouvelable

Rédigé par Claire Krust
Le 19/11/2018
Modifié le 14/01/2022

2 Réponses à “Carte de débit, carte de crédit : quelles sont les différences ?”

par NEJI SOUFARGI - 27 juin 2021 Répondre

Bonsoir!
Je voudrais savoir si vous permettez quelle est la carte bancaire qui je peux l’utiliser pour les retrais à l’étranger par example en Tunisie ?

* Carte maitresse de crédit.
*Débit master card
*Carte de crédit visa
*Débit carte visa Mes remerciements

par Joellyne de Capitaine Banque - 28 juin 2021 Répondre

Bonjour,

Vous pouvez effectuer des retraits à l’étranger avec une carte visa classique ou premier (MasterCard ou visa), il faudra simplement veiller à vous rapprocher de votre organisme bancaire pour connaître le montant des frais associés à ce type de retraits.

Cordialement, l’équipe Capitaine Banque.

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !