Quitter sa banque : les démarches à suivre pour changer de banque

quitter sa banquePlusieurs raisons peuvent motiver une personne à quitter sa banque : des frais trop élevés, un manque de sérieux de la part de la banque, des services ne correspondant pas aux besoins ou aux attentes… Peu importe la raison, la démarche à suivre reste la même. Quelle est-elle ? Des frais sont-ils à prévoir ? Nous avons rassemblé toutes les informations pour changer de banque facilement.

► Accéder à notre comparateur de banque

Avant de présenter la démarche à suivre pour quitter sa banque, Voici les réponses aux questions les plus fréquemment posées par les personnes désirant changer de banque.

=> Quitter sa banque est-ce contraignant ?

On ne peut pas dire que quitter sa banque soit une partie de plaisir, mais ce n’est pas non plus la mer à boire. Il faut simplement un peu d’organisation, de réflexion et surtout pas de précipitation. En particulier, il faut savoir quelle banque choisir pour ne pas être déçu au final. Sinon, il faut savoir que la loi a simplifié amplement les démarches grâce à la mobilité bancaire. Ce principe a été mis en place pour simplifier tâches de changement de prélèvement et virement automatique.

=> Quitter sa banque entraine des frais ?

Bonne nouvelle, depuis 2005, fermer un compte bancaire ou un Compte Sur Livret est entièrement gratuit à condition qu’il soit ouvert depuis plus de 12 mois. En revanche, selon les banques, certains produits épargne comme le LDD, le PEL ou le CEL sont soumis à une tarification (environ 50 € par produit). Ces frais peuvent être pris en charge par votre nouvelle banque, si vous en faite la demande.

=> Quand quitter sa banque ?

quitter banqueSachez que quitter sa banque est possible à tout moment, cependant il n’y a pas de moment idéal. Un préavis de 30 jours avant la fin d’un contrat type assurance perte et vol, carte bancaire, assurances… permet d’éviter un renouvellement non souhaité. De plus cela permet aussi à la banque d’avoir le temps d’effectuer les dernières opérations de virements ou de prélèvements.

=> Quitter sa banque : temps d’attente

La fermeture de son compte bancaire est effective une fois la demande de clôture effectuée et les moyens de paiements restitués à votre ancienne banque. Dès ce moment, la banque dispose de 10 jours ouvrés pour procéder à la clôture de l’ancien compte courant. Mais nous conseillons de laisser son compte ouvert quelques mois après avoir quitter sa banque car si des prélèvements n’ont pas été basculés sur la nouvelle banque, des frais d’impayés seront appliqués et le service en question peut être suspendu. Il y a même un risque potentiel d’être interdit bancaire.

=> Un crédit en cours est-il un obstacle pour quitter sa banque ?

Pas forcément, il est par exemple possible de faire racheter son crédit par sa nouvelle banque. Pour plus de précisions, prenez rendez-vous auprès d’un conseiller, il saura vous indiquer les solutions les plus adaptées.

Démarches pour quitter sa banque

1. Comparer les banques

La première chose à faire avant de quitter sa banque : trouver une nouvelle banque ! Eh oui, il est important de comparer les différentes offres que proposent les banques afin de trouver l’établissement qui correspondra le mieux à ses attentes. Changer de banque est maintenant plus simple grâce à la mobilité bancaire.

Bon à savoir : les banques en ligne offrent des tarifs bancaires bien plus attractifs que les banques traditionnelles. Pour vous aider dans cette tâche fastidieuse, Capitaine Banque a conçu dans votre intérêt un comparatif des banques proposant les meilleurs tarifs.

► Retrouvez notre comparatif de banque

2. Prévenir sa banque de son désir de partir

Pour avertir votre banque, il est fortement conseillé de formuler votre souhait de changer de banque par lettre recommandée avec accusé de réception.

Bon à savoir : lors de la formulation de votre volonté de partir, votre banque peut tenter de vous retenir. Dans ce cas, c’est le moment de négocier ! N’hésitez surtout pas à marchander les tarifs de votre carte bancaire ou l’augmentation du plafond de découvert, …Mais il y a peu de change de d’obtenir des cartes gratuites comme la carte BforBank ou encore la carte Boursorama.

Peu ou pas d’inspiration pour rédiger votre lettre de départ !? Capitaine Banque vous évite un mal de crâne avec une lettre type conçue par nos soins.

3. Lister les virements et prélèvements automatiques

changer de banqueAfin de pouvoir bénéficier à nouveau des avantages qu’apportent les virements et prélèvements automatiques et éviter tout désagrément, il est dans votre intérêt de constituer la liste exhaustive des organismes présents sur votre compte courant. Ce serait dommage de ne plus percevoir son salaire ou de voir sa ligne de téléphone coupée.

Bon à savoir : Pour plus de faciliter et surtout pour ne rien oublier, vous pouvez demander à votre banquier la liste complète des virements automatiques enregistrés sur votre compte bancaire ou encore lui demander de procéder au transfert pour vous, grâce au service d’aide à la mobilité mis en place en 2009. Vos créanciers et vos débiteurs seront informés du changement de compte par la nouvelle banque dans un délai de 5 jours.

Attention : certaines banques font payer des frais pour réaliser les démarches de transfert.

4. Relever les chèques en circulation

Avant de clôturer définitivement votre ancien compte bancaire, pensez à vérifier que tous vos chèques ont été débités. Si ce n’est pas le cas, créditez votre compte d’une somme suffisante au débit prévu.

Bon à savoir : Si un chèque est encaissé alors que votre compte est fermé. Votre banque peut vous ficher à la Banque de France et être interdit bancaire

5. Ouvrir un nouveau compte bancaire

Une fois la nouvelle banque choisie, il ne reste qu’à ouvrir un compte bancaire et fournir les pièces justificatives à votre nouvelle banque.

Conseil : lors de l’ouverture du nouveau compte bancaire, commandez immédiatement un chéquier et une carte bancaire avant de clôturer votre ancien compte courant.

6. Transférer ses fonds sur le nouveau compte bancaire

Maintenant que le compte courant est ouvert auprès de votre nouvelle banque, il est temps d’y déposer des fonds et d’enregistrer tous les mouvements automatiques (virements, prélèvements…)

Quitter sa banque : les choses à ne pas oublier

Parfois les choses les plus évidentes nous échappent… c’est pourquoi Capitaine Banque a dressé pour vous un top 3 des choses à ne SURTOUT pas oublier au moment de quitter sa banque.

  1. Couper sa carte bancaire

Lorsque la décision de quitter sa banque est prise, il ne faut pas oublier de détruire sa carte bancaire afin d’éviter toutes actions malveillantes d’autrui.

  1. Rendre son chéquier à la banque

Avant de retourner son chéquier à la banque, il faut au préalable écrire en gros sur chaque chèque « annulé ». Si un chèque n’a pas encore été débité, pensez à laisser un peu d’argent.

  1. Avertir les organismes du changement de domiciliation bancaire

Gros inconvénients du changement de banque : les prélèvements automatiques. Tous les organismes doivent être prévenus. Certaines banques proposent de se charger de cette tâche. La seule chose à faire pour est de communiquer vos références d’abonnement téléphonique, EDF, fournisseur d’eau ou autre.

En définitive, quitter sa banque est bien moins compliqué qu’il n’y parait. Pas de précipitation, de la réflexion et de l’organisation sont les maîtres-mots pour un changement de banque sans encombre.

>> Retrouvez notre top 10 des banques


Rédigé par Charlotte

13 Réponses à “Quitter sa banque : les démarches à suivre pour changer de banque”

par dedieu - 9 avril 2019 Répondre

J’ai déménagé le 28/082018 pris un compte au Crédit agricole de Mèze(34) le crédit agricole de Salies du Salat(31) traine des pieds pour restituer mes fonds à Meze.Ils ont pourtant reçu une liste des organismes contactés et une lettre recommandée.

par Delacroix - 14 avril 2020 Répondre

Ma banque m oblige à la quitter dans un délai de 60 jours, soit le 13 Mai. En pleine
pandémie, peut on reculer ce délai ?

par Capitaine Banque - 16 avril 2020 Répondre

Bonjour,

Nous vous invitons à en faire la demande auprès de votre banque étant donné les circonstances actuelles.

Cordialement, l’équipe Capitaine Banque.

par Feuillet - 11 juillet 2020 Répondre

j’étais a la banque populaire j’ai changé pour le crédit mutuel .
Crédit mutuel a bien fait parvenir la demande de virement de mon compte et des livrets depuis le 7 Mai mais cela dure depuis deux mois .la conseillère de la banque populaire me dit que le document que le crédit mutuel n’est pas valable et dit que c’est une copie signée est légale du refus ?
Merci de me répondre

par Capitaine Banque - 11 juillet 2020 Répondre

Bonjour,

Je n’ai pas compris votre question. Néanmoins, en cas de problème avec le mobilité bancaire, nous vous conseillons de contacter le directeur ou la directrice de l’agence de la Banque Populaire. Vous pouvez également contacter le médiateur bancaire.

Cordialement, l’équipe Capitaine Banque.

par Christophe - 17 juillet 2020 Répondre

Bonjour,
Dans le cadre d’une procédure à terme de fermeture des mes comptes de La Banque Postale, j’ai signifié la fermeture de mes différents livrets afin de pouvoir les ré-ouvrir dans la nouvelle banque (évitement des frais de transfert) .Hors depuis plus de 2 mois que j’ai signifié par LRAR, rien n’est fait. Le « conseiller » , « le directeur » font la sourde oreille. Que puis je faire ?
Cdlt

par Capitaine Banque - 17 juillet 2020 Répondre

Bonjour,

Si vous rencontrez des différents avec votre banque, nous vous conseillons de prendre contact dans un premier temps avec le service réclamation. Si aucune solution n’est trouvée avec eux, vous pourrez saisir le médiateur bancaire soit en ligne soit par courrier qui vous apportera une solution sous 90j.

Cordialement, l’équipe Capitaine Banque.

par Gere Vincent - 28 janvier 2021 Répondre

Bonjour. En préambule à ma question je me permets de copier-coller ceci:

« Bonne nouvelle, depuis 2005, fermer un compte bancaire ou un Compte Sur Livret est entièrement gratuit à condition qu’il soit ouvert depuis plus de 12 mois. En revanche, selon les banques, certains produits épargne comme le LDD, le PEL ou le CEL sont soumis à une tarification (environ 50 € par produit). Ces frais peuvent être pris en charge par votre nouvelle banque, si vous en faite la demande »

Je ne souhaite que fermer un compte courant tout en conservant un PEL (qui n’est plus alimenter pour ce compte courant depuis bien longtemps et qui ne peut plus l’être non plus d’ailleurs).

Alors, au vu du commentaire entre guillemets ci-dessus, j’ai une question qui demande une réponse claire. Où trouver le cadre légal qui justifierait le refus de ma banque de ne pas accéder à ma requête ? Parce que bien sûr ils voudraient que je transferts un PEL (échu qui plus est) ailleurs alors que je NE VEUX PAS faire cette opération et bien évidemment, cette exigence de leur part n’est que verbale et donc injustifiée à ce jour (car je ne trouve trace nulle part de la prétendue légalité de ceci).
Je ne comprends donc pas ce forcing de leurs parts et par extension cette obligation dans laquelle je me retrouve contraint de devoir rester chez eux via un compte courant que je souhaite pourtant clôturer aujourd’hui. Cette demande est restée sans effet. Ca fait un mois et demi et le « prétexte » (verbal) est ce PEL que je « dois transférer » selon eux. A mon sens, c’est n’importe quoi parce que ce n’est d’une part ni ma demande, ni, d’autre part, une obligation légale. Et enfin, pour couronner le tout, accéder à leur desiderata générerait des frais, alors que mon intention de base n’a pas cette conséquence. Ca donne un côté un peu extravagant.

Bref… Merci donc par avance de vos éclaircissements sur ce que je suis sensé faire maintenant.

par Capitaine Banque - 1 février 2021 Répondre

Bonjour,

Malheureusement, la loi n’est toujours assez précise. En l’occurrence, la banque peut interdire dans ses conditions générales le prélèvement des versements sur un PEL, ou le retrait de fonds depuis le PEL, sur un compte externe. Or, dans ce cas-là, elle demande donc de garder son compte courant interne dans la banque pour réaliser les transferts d’argent.
Une solution serait de demander l’ouverture d’un compte sans carte, sans frais, gratuits, permettant de faire ces éventuels mouvements, et de fermer le compte courant payant. C’est une option qui est souvent adoptée aussi pour les clients qui détiennent une assurance-vie dans leur banque, mais pas de compte courant. Le problème est que la banque n’a pas d’obligation légale à proposer ce type de compte.
L’autre solution sera de transférer votre PEL ce qui est, comme vous le dites, payant.

Cordialement, l’équipe Capitaine Banque

par jean-Bernard - 29 janvier 2021 Répondre

Bonjour,

J’ai ouvert, il y a 4 ans maintenant un compte bancaire chez FORTUNÉO, (J’AIME MA BANQUE).
A l’issue de ce délai, mon compte est bloque et mes avoirs (10.000,00 euros) sont perdus.
Me requêtes demeurent sans réponse et, n’ayant ni CB ni chéquier, je suis dans l’impossibilité d’assécher mes comptes (chèque et épargne) Je suis complètement désespéré par cette pseudo banque et surtout après la publicité dythirambique que l’on peut lire ici ou là.. Cordialement pour votre aide.

par Joellyne de Capitaine Banque - 30 janvier 2021 Répondre

Bonjour,

Nous vous conseillons dans un premier temps de rédiger un courrier au service réclamation de Fortuneo à l’adresse suivante :
Service Clients Fortuneo
TSA 41 707
35 917 Rennes Cedex 9.
Une réponse vous sera donnée dans un délais de 10 à 15 jours.

Si aucune réponse ne vous est apportée ou que votre compte ne se débloque pas, vous pouvez également saisir un médiateur bancaire en envoyant un courrier recommandé avec accusée de réception à l’adresse suivante :
Monsieur le Médiateur 29808
Brest CEDEX 9.

Cordialement, l’équipe Capitaine Banque.

par ELISABETH - 7 avril 2021 Répondre

Bonjour à Toutes et Tous,

Je suis passée par un courtier X pour faire un prêt immobilier.
Financement à 100%.
J’ai eu un accord de principe de la banque Y.

Sauf que le dossier n’a pas aboutit car la banque en question voulait absolument me vendre une carte à débit différé (sous couvert que tous les clients de cette banque possède une carte de ce type).
J’ai voulu passé par une autre agence et leur réponse a été « votre dossier est bloqué par l’agence centrale ».

Autre point que le courtier m’indique pour le refus : je n’aurais pas du aller dans une autre agence pour demander le changement de gestionnaire.

La sous directrice de cette banque et la directrice me refus mon crédit immobilier pour en partie ce raisons.

Ma question est : Cette agence est elle en droit de garder dans leur base de donnée la création d’un numéro de client alors que je n’ai jamais été cliente dans la dite banque?
Puis je demander un document attestant que je ne pas cliente et que je n’ai jamais été cliente dans cette agence?
Et sous combien de temps cette agence doit me fournier ce document?

Dans l’attente de vous lire je vous souhaite une excellente fin de journée.

par Capitaine Banque - 9 avril 2021 Répondre

Bonjour,

Si vous avez fait une demande et même si elle a ensuite été refusée, il est possible que la banque en garde une trace. Ensuite, la banque peut refuser de vous accorder le crédit quelle que soit la raison.

Cordialement, l’équipe Capitaine Banque

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !