Crédit auto – Comparaison des taux et réponse de principe immédiate

crédit autoUn crédit auto permet de s’offrir une voiture, neuve ou d’occasion, même si l’on ne dispose pas des fonds nécessaires ou si l’on veut conserver son épargne. Pour que l’opération ne soit pas trop coûteuse, il est cependant important de bien choisir son crédit auto.

► Comparez tous les crédits auto

Voiture ancienne, en panne, accident… malheureusement, la durée de vie d’un véhicule n’est pas éternelle. Selon une étude, les Français conserveraient leur voiture pendant 5,4 ans environ. Quelle que soit la raison, il arrive pour la majorité des gens qu’il faille changer de véhicule, parfois de manière imprévue. Et sur les acheteurs, 1/3 achètent leur voiture à crédit. En effet, le crédit auto permet de financer un nouveau véhicule même si l’on ne possède pas les fonds nécessaires, ou permet tout simplement de conserver son épargne pour autre chose.

Mais si le crédit voiture est très utilisé, et même si l’on est pressé, il est important de ne pas se précipiter pour éviter des frais inutiles et trouver le meilleur taux possible.

Crédit auto : comment trouver le meilleur taux

Comparez tous les organismes

crédit auto

Bien des banques et des organismes, sans parler des concessionnaires, proposent des crédits auto. Les offres ne se valent pas pour autant : d’un crédit à l’autre, le taux appliqué peut varier du simple au double. Et plus le taux du crédit est élevé, plus le coût final le sera aussi.

Trouver le meilleur taux, et ainsi le meilleur crédit, requiert donc de comparer les différentes offres. Réaliser une demande de crédit auprès de tous les organismes pour trouver le moins cher peut cependant prendre beaucoup de temps. Utiliser un comparateur de crédit permet de passer outre cet inconvénient, et d’obtenir une liste des meilleurs crédits auto en quelques clics.

Les avantages du simulateur de crédit :

  • Gain de temps
  • Démarches administratives facilitées
  • Obtention d’une réponse de principe immédiate
  • Simulation gratuite et sans engagement

► Accédez à notre comparateur de crédit

Souscrire un crédit auto en ligne

Les organismes de crédit permettent aujourd’hui de souscrire un prêt en ligne. Passer par un comparateur de crédit permet de remplir la demande de crédit directement sur internet, puis de recevoir une réponse de principe immédiatement. Certains organismes proposent même la signature électronique du contrat, comme Franfinance ou encore Banque Casino, évitant ainsi au client de devoir envoyer son dossier par voie postale.

Toutes les modalités du crédit auto

Un prêt jusqu’à 75 000€

crédit autoLe crédit auto est un crédit à la consommation, et répond donc aux mêmes règles qu’un prêt personnel :

  • Montant jusqu’à 75 000€
  • Durée de remboursement jusqu’à 84 voire 120 mois

Le remboursement du crédit auto doit être effectué en trois mois minimum.

Une fois le contrat signé, le client dispose d’un délai de rétractation entre 7 et 14 jours minimum.

Le principe est le même pour le crédit moto.

Un crédit affecté

La spécificité du crédit auto est qu’il s’agit d’un crédit affecté, à l’instar du crédit travaux par exemple. Cela signifie que les fonds obtenus par le client doivent obligatoirement être utilisés pour financer l’achat du véhicule. Le consommateur ne peut pas changer d’avis et décider subitement de s’offrir un grand voyage ou de financer des travaux à la place.

Ainsi, lors de la souscription du crédit voiture, le client doit fournir une preuve d’achat du véhicule, comme un contrat de vente ou un bon de commande.

« Le taux du crédit auto affecté est plus intéressant
que celui d’un prêt personnel. »

Un crédit auto affecté a plusieurs avantages. Le premier est la sécurité : si la vente du véhicule est annulée, alors le crédit l’est lui aussi, évitant au client de devoir supporter le remboursement d’un prêt dont il n’a finalement pas besoin. De même, si le consommateur n’obtient pas son prêt auto, alors la vente de la voiture est annulée. Enfin, le taux du crédit auto affecté est plus intéressant que celui d’un prêt personnel classique.

En revanche, un crédit affecté est moins souple qu’un crédit non affecté, puisque le client aura moins de marge de manœuvre pour utiliser les fonds obtenus.

Bien sûr, si le client le souhaite, il est tout à fait possible de souscrire un prêt personnel à la place d’un crédit auto affecté. Le taux sera sans doute légèrement plus élevé mais le consommateur bénéficiera d’une plus grande liberté.

Les éléments du crédit auto

Lors de la souscription d’un crédit auto, le consommateur doit prendre garde à plusieurs éléments. Ce sont eux qui vont notamment conditionner le coût final du crédit.

  • Le TAEG

Le TAEG, pour taux annuel effectif global, est le taux qui comprend tous les éléments du crédit pouvant engendrer des frais, comme le taux nominal (taux d’intérêt de base), les frais de dossier éventuels ou encore l’assurance. Il est important de bien se fier au TAEG, et non au taux nominal qui, lui, n’inclue pas tous les éléments. Le client pourrait alors avoir une mauvaise surprise en commençant à rembourser son crédit.

  • La durée de remboursement

Comme nous l’avons dit, la durée de remboursement peut varier entre 3 et 84 mois, mais il faut compter avec quelques restrictions : pour un montant de prêt inférieur à 3000€, le remboursement doit s’effectuer en 3 ans (36 mois) maximum. La durée est fixée à 5 ans (60 mois) maximum pour un prêt jusqu’à 6000€, et à 7 ans (84 mois) maximum pour un prêt entre 6000€ et 75 000€.

Plus la durée de remboursement est longue, plus le coût final du crédit sera élevé. Inversement, si la durée de remboursement du crédit auto est trop faible, alors les mensualités seront très importantes et pourront être difficiles à supporter.

Le client doit trouver le meilleur équilibre en fonction de ses revenus et de sa capacité de remboursement.

  • L’apport personnel

Dans le cas d’un crédit auto d’occasion notamment, il n’est pas rare que le client réalise un apport personnel de quelques centaines ou quelques milliers d’euros. Sans utiliser l’intégralité de son épargne, cela lui permet de réduire le montant du crédit, et par extension son coût final. Les crédits voiture neuve sont cependant souvent des crédits sans apport.

  • Les mensualités

Les mensualités correspondent à la somme que le consommateur va payer tous les mois, jusqu’à ce que le prêt soit remboursé. Elles dépendent à la fois du montant du crédit, de la durée de remboursement et du TAEG appliqué. En fonction de ces trois critères, les mensualités seront plus ou moins élevées.

Il est couramment conseillé que les mensualités ne dépassent pas le tiers des revenus du consommateur, afin d’éviter le surendettement et de lui laisser un pouvoir d’achat suffisant pour faire face à des imprévus, ou pour simplement gérer le quotidien.

  • Le coût final du crédit

Le coût final du crédit est la somme des frais payés pour rembourser le prêt. Il est composé des intérêts, des frais de dossier et de l’assurance, et dépend du taux appliqué, de la durée de remboursement et du montant emprunté.

L’objectif du consommateur est d’obtenir un crédit auto dont le coût final sera le plus faible possible. Voyez dans le tableau ci-dessous un exemple comparant un crédit auto neuve de 20 000, remboursé sur 60 mois.

OrganismeTAEGMensualitésCoût final du crédit
franfinance2,80%357,29€1 437,40€
cetelem3,45%362,91€1 774,60€
cofidis5,87%384,04€3 042,40€

Note : les taux présentés sont à date de novembre 2018 et peuvent évoluer dans le temps.

Ainsi, on peut voir que le coût du crédit double entre Franfinance, dont le taux est le moins élevé, et Cofidis, qui propose un TAEG bien plus élevé. L’importance du TAEG ne doit donc pas être négligée.

Comment obtenir un crédit auto pas cher ?

Les taux d’un crédit auto peuvent donc être élevés chez certaines banques ou organismes. Mais comment faire pour trouver un crédit pas cher ? La première solution reste de comparer les taux, mais aussi d’envoyer des demandes à plusieurs organismes. En effet, tous n’ont pas exactement les mêmes conditions d’acceptation. Si un organisme peut refuser un client, un autre l’acceptera peut-être.

La périodicité peut également avoir un impact sur le montant des taux. Ceux-ci peuvent fluctuer. Si le consommateur réalise que les taux de crédit auto sont élevés lorsqu’il effectue sa recherche, et qu’il n’est pas pressé, il peut tout à fait décider de reporter l’achat de quelques semaines ou quelques mois.

Note : certains organismes proposent parfois temporairement des taux promotionnels.

Crédit auto neuve : crédit affecté

Une voiture neuve coûtait en moyenne 26 717€ en France en 2017. crédit voitureUn prix qui a augmenté de presque 900€ depuis 2010. À ce tarif, difficile de s’offrir un véhicule neuf sans souscrire un crédit auto pour le financer.

Aujourd’hui, un client a deux choix pour financer sa nouvelle voiture :

  • Le crédit auto (affecté ou non)
  • La LOA/LDD

La LOA revient cependant beaucoup plus cher qu’un crédit auto classique, car les organismes prêteurs ont le droit de ne pas communiquer sur le taux du produit, et qu’ils ajoutent souvent des assurances et des garanties.

Nous conseillons donc largement d’avoir recours au crédit voiture plutôt qu’à la LOA.

Dans le cas d’un véhicule neuf, il s’agit souvent d’un crédit auto affecté, car il est facile de fournir une preuve d’achat. Le crédit voiture neuve peut être souscrit directement auprès du concessionnaire, auprès de sa banque ou d’un organisme de crédit spécialisé.

► Comparez les taux de crédit auto neuve

Crédit auto occasion : prêt personnel

Les choses sont un petit peu plus complexes dans le cas d’un crédit voiture d’occasion, car il est plus difficile d’obtenir une preuve d’achat. En effet, la transaction s’effectue souvent entre particuliers, notamment via des sites comme Leboncoin. Il n’y a donc pas de concession pour fournir une facture.

Plutôt que de souscrire un crédit affecté pour obtenir son véhicule d’occasion, le consommateur se tournera donc plus facilement vers le prêt personnel classique.

« Ce sont les organismes de crédit qui
proposent les taux les plus intéressants. »

Dans ce cas de figure, ce sont les organismes de crédit qui proposent les taux les plus intéressants, comme Franfinance, Cetelem ou encore Cofidis. Les banques ne sont en effet pas spécialisées dans le crédit à la consommation, et, leurs coûts de fonctionnement étant élevés (personnel, entretien et location des agences…) les taux proposés ne récompensent pas forcément la fidélité des clients.

Crédit auto urgent, comment faire ?

Voiture en panne, accidentée, dans certains cas, un consommateur peut se retrouver subitement sans véhicule. crédit voitureOr, ne serait-ce que pour aller travailler, l’auto peut être indispensable. Il faut alors non seulement trouver rapidement une nouvelle voiture, mais aussi obtenir un crédit auto rapidement.

Comment faire, alors, pour accélérer la procédure d’obtention des fonds ?

  1. Souscrire un crédit auto en ligne : passer par un comparateur et remplir les demandes en ligne est plus rapide que prendre rendez-vous chez sa banque.
  2. Privilégier les organismes avec signature électronique, comme Franfinance, car cela évite d’avoir à supporter les délais postaux.
  3. Réduire le délai de rétractation à 7 jours au lieu de 14 jours. Il suffit tout simplement d’en faire la demande lors de la signature du contrat.

Malheureusement, c’est là tout ce que l’on peut faire pour obtenir un prêt personnel urgent. Une fois le délai de rétractation écoulé, il faut ensuite compter avec les délais bancaires pour obtenir les fonds promis. Il est ainsi difficile d’obtenir un crédit voiture en moins de 10 jours.

Les pièces justificatives à fournir

Les banques et organismes demandent un certain nombre de pièces justificatives au consommateur. Ce n’est qu’une fois que l’établissement prêteur les a vérifiées qu’il peut donner sa réponse définitive.

Voici les documents les plus souvent demandés pour obtenir son prêt personnel auto :

  • Un justificatif d’identité (carte d’identité, passeport)
  • Un justificatif de domicile
  • Une copie des deux ou trois derniers bulletins de salaire
  • Un RIB
  • Dans le cas d’un crédit auto affecté, un bon de commande signé par le concessionnaire ou le garage pour prouver l’achat du véhicule

La loi impose aux organismes de vérifier la solvabilité des emprunteurs, la raison pour laquelle ces justificatifs sont obligatoirement demandés.


Rédigé par Claire

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !