Augmenter son pouvoir d’achat : comment faire ?

augmenter pouvoir d'achatAugmenter son pouvoir d’achat passe par deux solutions principales : augmenter ses revenus ou baisser ses charges et dépenses. Selon la situation du consommateur, l’une comme l’autre ne sont pas simples à mettre en place, mais il existe par exemple des outils afin de baisser ses charges plus facilement. 

► Augmenter son pouvoir d’achat avec Tutobank

Baisser ses charges pour augmenter son pouvoir d’achat

Le consommateur peut avoir plus de prise sur ses propres dépenses et ses charges, qu’il pourra contrôler lui-même et réduire, par rapport à ses revenus. C’est l’étape la plus importante pour augmenter son pouvoir d’achat :

1- Faire ses comptes

augmenter son pouvoir d'achatEh oui, comment baisser ses charges et augmenter son pouvoir d’achat si l’on ne sait pas ce que l’on dépense ? Avant toute chose, nous conseillons d’abord de faire ses comptes. Le mieux est de se munir de ses derniers relevés bancaires et de les analyser soigneusement. Il faut différencier :

  • Les charges contraintes : logement, électricité, box internet, forfait, crédit…
  • Les dépenses du quotidien : alimentation, habillement, sorties, abonnements streaming, abonnement de sport…

Le mieux est de catégoriser les dépenses (restaurant, cinéma…), ce qui va permettre de savoir précisément où part son argent. Peut-être que le consommateur dépense beaucoup en soirées ou dans les afterwork, dans l’habillement, dans les restaurants… le résultat sera sans doute très différent d’une personne à l’autre en fonction de ses habitudes.

Toutefois, quand on cherche à augmenter son pouvoir d’achat, c’est avant tout pour pouvoir dépenser justement plus au quotidien, pour se faire plaisir. L’idée ne serait donc pas de réduire ses dépenses loisirs – sauf si certaines semblent vraiment trop élevées – et plutôt essayer de baisser ses charges contraintes.

2- Baisser ses charges contraintes grâce à Tutobank

augmenter son pouvoir d'achat

Ce sont elles qui empiètent le plus sur le pouvoir d’achat. Electricité, gaz, internet, forfait mobile, assurance auto, assurance habitation… impossible de se passer totalement d’elles, mais ces charges pèsent lourd dans le budget. Pour augmenter son pouvoir d’achat, ce sont elles qu’il faut réduire. Mais comment faire, étant donné qu’on ne peut les supprimer totalement ?

Nous conseillons de ne pas se débrouiller seul, et plutôt d’utiliser un outil comme Tutobank.

Tutobank est un service qui permet d’identifier et relever toutes les charges contraintes d’un consommateur automatiquement, grâce à ses relevés bancaires. L’outil va ensuite comparer les tarifs des fournisseurs actuels du client et lui proposer les alternatives les moins chères pour augmenter son pouvoir d’achat.

Il suffit de choisir le fournisseur souhaité puis de se laisser guider pour changer ses contrats.

En cumulant toutes les économies possibles, Tutobank a estimé qu’un consommateur pouvait économiser jusqu’à 738€ par an ! Même les petites charges sont importantes car, en s’accumulant, elles peuvent finalement représenter des montants élevés et permettre d’augmenter son pouvoir d’achat.

► Essayer Tutobank gratuitement

3- Réduire ses dépenses pour augmenter son pouvoir d’achat

Certaines dépenses du quotidien peuvent être réduites afin de réaliser des économies qui pourront être utilisées pour autre chose. Si le consommateur a pu faire ses comptes, alors il a dû identifier les dépenses qui lui coûtent le plus cher : l’étape suivante est de déterminer celles qui peuvent être réduites pour augmenter son pouvoir d’achat.

Par exemple :

  • Ne pas manger à l’extérieur tous les jours
  • Privilégier les transports en commun
  • Baisser sa consommation d’électricité en chauffant moins fort, en baissant la température de son chauffe-eau, en isolant mieux ses fenêtres…
  • Eviter de se faire livrer des repas trop souvent
  • Faire attention aux petites dépenses (café, viennoiserie…)
  • Peser ses dépenses et se demander si elles sont réellement utiles
  • Faire soi-même, quand c’est possible, plutôt que d’acheter
  • Préférer acheter d’occasion (friperie, leboncoin…) plutôt que de tout obtenir neuf

Toutes ces astuces permettent d’augmenter son pouvoir d’achat.

4- Renégocier ou racheter ses crédits

augmenter son pouvoir d'achatParfois indispensables pour acheter une voiture, financer des travaux, faire face à un imprévu… les crédits représentent cependant une part importante du budget. L’idéal pour augmenter son pouvoir d’achat serait de les rembourser tout de suite, mais c’est évidemment plus facile à dire qu’à faire.

Une autre solution, si les mensualités de crédit sont trop importantes, est d’effectuer un rachat de crédit. L’opération est possible dès que l’on possède au moins deux crédits à la consommation.

Le rachat de crédit va permettre de rassembler les crédits en un seul et d’allonger la durée de remboursement. Les mensualités à débourser seront donc moins élevées et permettront d’augmenter son pouvoir d’achat. Le coût final du crédit sera cependant plus important, étant donné que les intérêts s’accumuleront sur une plus longue durée, mais c’est parfois la meilleure solution pour sortir la tête de l’eau et éviter les fins de mois difficiles.

5- Eviter le découvert bancaire

Ceux qui sont régulièrement à découvert le savent : être dans le rouge peut coûter cher. Dès que le client est dans le négatif et, surtout, dès qu’il dépasse son découvert autorisé, la banque s’en donne à cœur joie : commission d’intervention, taux d’intérêt, rejet de prélèvements, lettres d’information… cela peut représenter des dizaines voire de centaines d’euros par an !

Eviter le découvert bancaire permettra donc de réduire drastiquement ses frais bancaires et d’augmenter son pouvoir d’achat. Pour cela, nous conseillons d’être attentif aux dépenses et charges qui vont être prélevées afin de pouvoir renflouer le compte à temps depuis un livret d’épargne. Les banques proposent maintenant des alertes par SMS en cas de dépense importante sur le point d’être prélevées ou si le compte est bientôt à découvert.

Si le découvert est parfois inévitable, il est alors important de posséder un découvert autorisé qui permettra de réduire les frais. Si vous n’en avez pas, n’hésitez pas à contacter votre banquier pour lui expliquer la situation et demander à bénéficier d’une facilité de caisse, permettant de bénéficier exceptionnellement d’un découvert autorisé.

En 2021, près d’un Français sur deux a été à découvert.

revenusPouvoir d’achat : augmenter ses revenus

Passons rapidement sur ce point, car on imagine bien que le lecteur y aura pensé et que ce n’est pas si facile. Augmenter ses revenus dépend de nombreux critères comme le secteur d’activité dans lequel travaille le consommateur, son niveau d’étude, sa situation actuelle (a-t-il des problèmes de santé ?)…

Pour résoudre le problème, on peut conseiller de changer d’emploi, de négocier une augmentation au prochain entretien annuel, faire des heures supplémentaires (si elles sont payées) ou encore faire un travail d’appoint.

Rédigé par Claire Krust
Le 09/01/2022

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !