Réduire ses dépenses : alimentation, charges fixes, énergie…

réduire ses dépensesRéduire ses dépenses durablement est possible. Pour y parvenir, nous proposons de suivre plusieurs étapes qui permettront d’organiser plus efficacement ses dépenses. 

► Notre comparatif de banques en ligne

Réduire ses dépenses : de quoi parle-t-on ?

L’objectif, quand on veut réduire ses dépenses, est d’effectuer des économies. Cela permet d’éviter les fins de mois difficiles mais aussi d’épargner un peu plus pour être capable de financer par la suite des projets plus importants comme des vacances, ou pour faire face en cas d’imprévus.

Avant de commencer, de quoi parle-t-on exactement quand on veut réduire ses « dépenses » ? Le mot, en effet, englobe plusieurs types de dépenses :

  • Les charges fixes : il s’agit de toutes les charges qui sont prélevées chaque mois, comme le loyer, l’électricité, l’abonnement de téléphone ou encore les assurances. Si on ne peut pas vraiment les supprimer, on peut en revanche les réduire en comparant les offres.
  • Le reste à vivre : il s’agit des revenus restants une fois toutes les charges payées. Ce reste à vivre doit servir à la nourriture, à l’habillement, aux loisirs ainsi qu’à se constituer une épargne. Pour réduire ses dépenses, il faut alors déterminer les points de dépense dont on pourrait se passer.

Tutobank, l’outil pour réduire ses charges

Il n’est pas facile de réduire ses dépenses seul. Il existe désormais des outils comme Tutobank qui permettent d’aider gratuitement le client.

Par exemple, Tutobank va identifier automatiquement toutes les charges du client (frais bancaires, électricité, box internet, assurance auto…) en passant en revue les relevés bancaires.

Ensuite, Tutobank va pouvoir comparer le prix déboursé par le client avec ce qu’on trouve actuellement sur le marché, et calculer les économies qu’il peut réaliser en changeant de contrat. Quand le consommateur a décidé quoi changer, Tutobank l’accompagne pas à pas dans toutes ses démarches.

► Tester Tutobank gratuitement

Réduire ses charges fixes

Liste des charges

Pour réduire ses dépenses, voyons d’abord comment baisser ses charges fixes. Celles-ci peuvent être nombreuses mais ne sont pas toujours exactement les mêmes en fonction du foyer. Par exemple, tout le monde n’a pas souscrit de crédit ou de prêt, et tout le monde n’a pas besoin d’assurance voiture.

Voici la liste non exhaustive des charges fixes et la manière dont on pourra les réduire : 

  • Loyer : difficile de baisser son loyer autrement qu’en changeant d’appartement, mais c’est parfois la solution nécessaire pour réduire ses dépenses. En cas de baisse de revenus suite à un licenciement, par exemple, un foyer peut se retrouver à payer un loyer trop élevé. Déménager, même si cela a aussi un coût, peut permettre de dénouer une situation financière difficile.
  • baisser ses chargesCrédit immobilier : selon la banque et la période pendant laquelle le client a souscrit son crédit immobilier, effectuer un rachat de crédit ou renégocier son taux peut permettre de baisser ses mensualités.
  • Assurance prêt immobilier : souvent souscrite auprès de sa banque, l’assurance emprunteur peut tout à fait être obtenue auprès d’autres acteurs. On évalue l’économie totale en changeant d’assurance à plusieurs centaines voire plusieurs milliers d’euros.
  • Crédits à la consommation (crédit auto, prêt travaux, paiements en plusieurs fois suite à un gros achat…) : si les crédits à la consommation se multiplient, effectuer un rachat de crédit peut permettre de rassembler ses crédits en une seule mensualité plus faible en étalant un peu plus la durée de remboursement. Les intérêts seront plus élevés, mais une mensualité plus faible est parfois la solution pour retrouver un peu de budget.
  • Frais de copropriétés ou charges locatives : à moins de déménager, il est là aussi difficile de réduire ses dépenses.
  • Energie (gaz, électricité) : nombre de consommateurs sont encore clients des fournisseurs historiques (EDF et Engie). Or, ceux-ci proposent les offres les plus chères. Comparer les prix et changer de fournisseur (ce qui est gratuit et rapide), peut aider à réduire ses dépenses sans forcément avoir à baisser sa consommation, ce qui n’est pas toujours facile.
  • réduire ses dépensesEau : pour ceux qui sont en appartement, l’eau est comprise dans les charges. Pour ceux qui sont en maison et veulent économiser, il va falloir réduire sa consommation pour baisser ses dépenses : prendre des douches plus courtes et peu de bains, ne pas laisser l’eau couler pour rien, récupérer l’eau de pluie pour arroser le jardin…
  • Frais bancaires : une banque peut coûter cher, et encore plus quand on est souvent à découvert. Opter plutôt pour une banque en ligne permet d’avoir une banque gratuite.
  • Box et forfaits mobiles : les opérateurs cassent souvent les prix pour attirer de nouveaux clients. En profitant des offres promotionnelles (qui ne sont pas forcément à durée limitée), il est possible de bien réduire ses dépenses.
  • Assurances (habitation, auto) : le mot d’ordre est encore une fois le même, comparer les prix pour économiser.

Parfois, une petite économie peut sembler futile. Mais en les additionnant, et en calculant l’économie annuelle, on réalise qu’on l’on peut réduire ses dépenses de plusieurs dizaines voire centaines d’euros par an.

Prioriser les dépenses à réduire

Bien sûr, on ne peut pas forcément tout faire en même temps. La première chose est de prioriser en identifiant les dépenses qui sont les plus élevées afin de les réduire en priorité. Toutefois, certaines prendront plus de temps : déménager demander de visiter de nouveaux logements puis de donner un préavis. En revanche, changer de fournisseur d’énergie est très rapide, tout comme changer de banque ou de forfait mobile.

Si un client manque un peu de temps, il peut être utile de se fixer comme objectif de faire une économie par mois. Chaque mois, on identifie une nouvelle charge et on compare les prix pour la réduire. Cela permet d’étaler les démarches.

Réduire ses dépenses quotidiennes

1- Identifier ses dépenses

réduire ses dépensesUne fois les charges fixes déboursées, il reste encore beaucoup de choses à payer ! Ces dépenses varient là aussi beaucoup en fonction du foyer : avez-vous des enfants ? Vivez-vous en campagne ou en ville ? Par exemple, à la campagne, il sera plus difficile de prendre les transports en commun pour réduire les dépenses de carburant.

Comme pour les charges fixes, les dépenses quotidiennes ne sont pas toutes à mettre dans le même panier. Certaines sont indispensables, tandis que d’autres peuvent clairement être revues.

La première chose à faire avant d’agir est donc de faire ses comptes. Cette étape est l’occasion d’analyser ses dépenses et de calculer ce qui coûte le plus cher, et d’identifier les postes de dépenses qui peuvent être réduits.

2- Se fixer des objectifs

Comment économiser ? Après avoir identifié ses dépenses à réduire, il faut se fixer des objectifs. Par exemple, ne pas dépenser plus de 40€ par mois en vêtements et pas plus de 30€ en restaurants. Pour les courses alimentaires, peut-être faut-il mieux s’organiser en faisant une liste précise avant de partir, afin de ne pas acheter ce dont on n’a pas vraiment besoin. Les petites dépenses ne doivent pas être oubliées : additionnées, ce sont elles qui peuvent alourdir le budget à la fin du mois.

Les objectifs à fixer dépendent vraiment du profil du consommateur, et doivent être personnalisés. Il est important de ne pas trop se fier à ce que ferait un voisin car celui-ci n’a peut-être pas du tout les mêmes contraintes ou les mêmes revenus.

3- Modifier ses habitudes

Réduire ses dépenses quotidiennes et mensuelles demande de mettre en place une nouvelle organisation. Pour faire une analogie : c’est un peu comme un régime. L’objectif n’est pas seulement de changer drastiquement ses habitudes sur une courte période, mais de modifier son organisation dans la durée afin de mieux équilibrer ses dépenses et d’économiser davantage sans pour autant avoir le couteau sous la gorge.

Si le client est dépensier, il faut se demander avant chaque achat si celui-ci est réellement utile. Le bien sera-t-il utilisé, ou rapidement oublié et rangé dans un placard ?

4- Persévérer pour réduire ses dépenses

Une nouvelle habitude ne se prend pas en une semaine. Elle demande une certaine application, une certaine volonté, car il est nécessaire au début de se forcer à y penser et à faire attention.

L’important pour réduire ses dépenses durablement est donc de persévérer dans le temps. Et si, parfois, les objectifs fixés sont dépassés, ce n’est pas forcément grave ! Tout dépend de ce à quoi est liée la dépense. Quand on veut changer, il est normal de rechuter de temps en temps, l’essentiel étant de ne pas rester focaliser sur cette rechute et d’y perdre sa volonté.

D’ailleurs, une solution peut être de commencer par des objectifs peu contraignants, puis de les réduire au fur et à mesure. Les restrictions seront moins brutales et donc plus faciles à mettre en place.

Rédigé par Claire Krust
Le 16/11/2021
Modifié le 30/12/2021

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !