Petit crédit rapide : pour répondre à un besoin d’argent urgent

petit crédit rapideLe petit crédit rapide est parfois la seule solution pour faire face à une panne électroménagère ou à une facture imprévue. En cas d’urgence, il existe plusieurs manières d’obtenir de l’argent rapidement, parfois même en 24h. Mais il faut toujours rester prudent car ces méthodes s’avèrent vite très onéreuses. Le point sur la question. 

► Comparer tous les taux de crédit

Quel délai pour obtenir l’argent d’un petit crédit rapide ?

Quand on cherche un petit crédit rapide, c’est généralement pour répondre à une urgence. La question du délai est essentielle. En combien de temps peut-on recevoir les fonds ? En réalité, tout dépend du montant désiré. Il existe en effet deux cas de figure :

  • Un petit crédit de moins de 200€ : possibilité d’obtenir un virement en 24h à 48h
  • Un crédit de 200€ et plus : ce petit crédit est moins rapide. Les fonds ne peuvent pas être versés avant 7 jours ouvrés.

Ce que dit la loi

petit crédit rapidePourquoi cette distinction ? A partir de 200€, l’emprunt entre dans la définition du crédit à la consommation. Il est donc soumis à des règles plus strictes et à un encadrement spécifique. Les organismes sont tenus de respecter un délai de 7 jours à partir de la signature du contrat. Comme le précise l’article L312-25 du code de la consommation, ils ne peuvent effectuer aucun versement durant ce laps de temps. Pour un crédit de 1 000€, par exemple, impossible de recevoir l’argent avant le huitième jour qui suit l’acceptation du contrat.

Il existe malgré tout quelques exceptions, et des solutions pour obtenir un petit crédit avec un versement rapide. Nous les avons listées ci-après.

Petit crédit rapide : les solutions pour emprunter dans l’urgence

  • Le petit crédit rapide d’un montant inférieur à 200€ : jusqu’à 199€, on n’entre pas dans le cadre du crédit à la consommation. Il est donc possible d’obtenir les fonds très rapidement, en 24h à 48h.
  • Le crédit renouvelable déjà ouvert : les clients qui possèdent déjà un crédit renouvelable peuvent demander un crédit urgent, avec versement en 24h à 48h (à condition que la somme soit disponible).
  • Le crédit en ligne : faire une demande de crédit chez un organisme de crédit en ligne (Cetelem, Cofidis, etc.) permet de gagner du temps. Néanmoins, pour un montant supérieur à 200€, le délai de 7 jours avant tout versement est incompressible.
  • Le crédit en magasin : les grandes enseignes proposent parfois des crédits immédiats qui permettent de repartir avec un produit sous le bras. Dans ce cas, le client ne reçoit pas d’argent sur son compte bancaire.
  • Le découvert bancaire : quand le solde d’un compte est négatif, la banque facture au client un taux d’intérêt débiteur sur la somme due. C’est une manière d’emprunter de l’argent, le temps, par exemple, de recevoir son salaire.

On l’a vu, bénéficier d’un petit crédit rapide n’est pas forcément une chose aisée. Le cadre légal, destiné à protéger le consommateur, notamment contre le surendettement, impose de respecter certaines règles. Quelle solution privilégier ? Nous avons détaillé ci-dessous leurs avantages et inconvénients.

Le petit crédit rapide en 24h : bonne ou mauvaise idée ?

Pour bénéficier d’un petit crédit, avec un virement rapide en 24h, il est possible de se tourner vers le mini crédit. Ce prêt, d’un montant inférieur à 200€, échappe à la réglementation du code de la consommation. Les organismes qui se sont spécialisés sur ce credo (Cashper, Finfrog, Floa bank, Lydia, etc.) proposent de petites sommes virées rapidement sur le compte bancaire du client.

Avantages / inconvénients

Les + :

  • Un petit crédit, généralement très rapide

Les – :

  • Des taux TAEG très élevés
  • Des options express payantes
  • Un montant limité à 200€*

Il faut savoir que ces crédits coûtent cher. Leurs taux avoisinent souvent les 20%. De plus, ils sont nombreux à facturer en supplément l’option qui permet de recevoir les fonds en 24h. De fait, le client se retrouve parfois à payer plus de frais que la limite légale fixée par le taux d’usure.

Les associations de consommateurs ont tiré la sonnette d’alarme à plusieurs reprises, dénonçant des pratiques commerciales trompeuses. Malgré son prix, le mini crédit est toutefois de plus en plus utilisé par les Français, tout comme le paiement fractionné.

Faut-il se laisser tenter ? Ce petit crédit est certes rapide à obtenir, mais il vaut mieux l’éviter dans la mesure du possible. En empruntant régulièrement de petits montants avec un tel taux d’intérêt, le client prend le risque de tomber dans une spirale de surendettement.

* Parfois, ce prêt peut avoir un montant plus élevé. Néanmoins, le remboursement du petit crédit doit être rapide et s’effectuer en moins de 90 jours pour échapper au code de la consommation. Une somme trop élevée peut donc rapidement donner des mensualités importantes, difficiles à rembourser en si peu de temps. 

Exemple : Coup de pouce de Floa Bank, un petit crédit rapide

Coup de pouce de Floa Bank est un petit crédit rapide à obtenir. En choisissant l’option express (facultative), l’argent est viré en 24h sur le compte du client. C’est aussi un emprunt qui n’impose pas de fournir un grand nombre de justificatifs. Le consommateur doit seulement charger son RIB et la photographie de sa pièce d’identité.

► Découvrir l’offre Coup de pouce

Le crédit renouvelable : une réserve d’argent à disposition

Le crédit renouvelable, mieux encadré depuis quelques années, est sans doute la meilleure option pour obtenir un petit crédit avec un versement rapide. Comme son nom l’indique, ce crédit peut être réutilisé à plusieurs reprises.

Au moment de l’ouverture, le client reçoit une réserve d’argent dans laquelle il peut puiser selon ses besoins. Il peut emprunter la totalité de sa réserve ou une partie seulement. Au fil des remboursements, la réserve se reconstitue. On peut donc demander un nouveau virement (dans la limite de la somme disponible).

Avantages / inconvénients

Les + :

  • Un crédit facile à obtenir
  • Une offre flexible et réutilisable en cas de besoin

Les – :

  • Des taux TAEG élevés (révisables*)
  • Le virement en 24h-48h n’est disponible que lorsque le crédit est déjà ouvert

Une fois le crédit ouvert, le client peut solliciter un crédit avec versement immédiat. Les fonds arrivent sur son compte bancaire en 24h à 48h. En revanche, en cas d’ouverture, le code de la consommation s’applique. Il faudra donc patienter au moins 7 jours avant de recevoir le montant demandé.

* Sur ce type de petit crédit, rapide à obtenir, le taux est révisable. Il est donc susceptible d’évoluer dans le temps. 

Les meilleurs organismes de crédit renouvelable

 DétailsTaux TAEG révisableMensualité
(à partir de)
 
SofincoMontants : 500,00€ à 6000,00€
Durées : 10 à 55 mois
7,90% à 20,83%
selon la durée
19€
En savoir +
CetelemMontants : 500,00€ à 4000,00€
Durée : 3 à 20 mois
6,17% à 21,10%
selon la durée
19€En savoir +
CofidisMontants : 500,00€ à 6000,00€
Durée : 16 à 30 mois
9,84% à 21,10%
selon la durée
21€En savoir +
► Simulation avec réponse de principe immédiate
Dernière mise à jour : juillet 2022. Les taux et le montant des mensualités dépendent de la durée de remboursement choisie. N'hésitez pas à réaliser une simulation personnalisée en complétant notre formulaire pour obtenir un classement adapté à vos besoins.

Ce petit crédit est une solution rapide pour obtenir un montant inférieur à 5 000€. Il sera d’ailleurs plus facilement accordé qu’un crédit amortissable (à taux TAEG fixe). Avec les organismes de crédit en ligne, la demande s’effectue sur internet, ce qui simplifie beaucoup la procédure (chargement des pièces justificatives en ligne, signature électronique…).

Faut-il choisir le crédit renouvelable pour un petit crédit rapide ?

Là encore, les taux étant plus élevés, il ne faut pas en abuser. Le mieux est de l’utiliser ponctuellement et de le rembourser rapidement. Le client profite ainsi de sa souplesse sans payer trop d’intérêts.

Le crédit en ligne : un petit prêt plus rapide

petit crédit rapide en 24hFaire une demande de petit crédit en ligne est le moyen le plus rapide d’obtenir de l’argent. Le client effectue la démarche de chez lui, quand il le souhaite. Il n’est pas contraint par les horaires de sa banque ou tenu de prendre un rendez-vous avec son conseiller.

Les spécialistes du crédit en ligne (Cetelem, Sofinco, Cofidis, Franfinance…) sont en mesure d’apporter une réponse de principe immédiate. L’internaute peut ainsi charger ses pièces justificatives et signer son contrat dans la foulée (grâce à la signature électronique). Un gain de temps non négligeable ! Auparavant, les délais postaux ralentissaient considérablement la procédure.

En ligne, il est possible de demander deux types de prêts :

  • Un crédit renouvelable (préconisé pour un petit crédit rapide, car plus facilement accepté sur un montant inférieur à 5 000€)
  • Un prêt amortissable (prêt personnel)

Le prêt personnel, contrairement au crédit renouvelable, présente un taux TAEG fixe. Le consommateur sait exactement combien lui coûtera son crédit. Malheureusement, le prêt personnel n’est pas facilement accordé quand il s’agit d’un petit montant. Quant à son taux TAEG, en dessous de 5 000€, il est pratiquement équivalent à celui du crédit renouvelable.

Pour souscrire un crédit au meilleur taux et obtenir une réponse de principe en temps réel, il ne faut pas hésiter à faire une simulation sur notre comparateur. Ce dernier inclut également les promotions en cours. Il suffit de renseigner son besoin (montant, durée de remboursement) et de remplir notre formulaire pour recevoir un classement personnalisé. En cas de pré acceptation, l’organisme envoie un contrat par email au client. Pour obtenir les fonds, il faudra le signer et suivre la procédure indiquée.

► Obtenir une réponse de principe

Quid du petit crédit instantané proposé en magasin

Autre petit crédit rapide qu’il convient d’évoquer : le crédit proposé dans certains magasins. C’est une solution un peu particulière puisque le client ne reçoit pas d’argent sur son compte bancaire. En revanche, cela lui permet de repartir avec un produit sous le bras sans rien payer. Le contrat de crédit est conclu sur place. Généralement, il s’agit d’un crédit renouvelable, délivré par un organisme partenaire. Le vendeur sert alors d’intermédiaire.

Cette solution est très utile quand le besoin d’argent concerne un achat précis (électroménager, multimédia, etc.). Il faut toutefois rester attentif au taux proposé. L’idéal est de le comparer aux offres des organismes de crédit en ligne.

Avantages / inconvénients

Les + :

  • Un petit crédit ultra rapide : la demande se fait directement en magasin
  • Peu de justificatifs à fournir : pour un achat inférieur à 1000€, la simple présentation de la carte bancaire peut suffire

Les – :

  • Des taux TAEG élevés
  • Crédit affecté : le prêt ne s’applique qu’à un achat précis

Le découvert bancaire : une forme de petit crédit rapide

petit prêt rapide urgentLes clients n’en ont pas toujours conscience. Pourtant, le découvert bancaire est une forme de petit crédit, rapide puisqu’il intervient automatiquement lorsque le solde du compte passe dans le négatif. Dès lors, le client dépense de l’argent qu’il ne possède pas : un taux d’intérêt débiteur s’applique. Autrement dit, la banque facture des frais de découvert, que l’on appelle aussi communément « agios ».

Le montant du taux d’intérêt dépend de deux paramètres :

  • Le type de découvert (autorisé ou non autorisé)
  • La plaquette tarifaire de la banque

Un découvert autorisé engendre des frais moins importants qu’un découvert non autorisé. Chez Fortuneo, par exemple, le taux de découvert autorisé est de 7 %, contre 16% pour le découvert non autorisé. Attention, les banques traditionnelles, plus chères, optent pour des taux très élevés. A la BNP Paribas, le taux de découvert autorisé est de 15,90%, contre 18,40% en découvert non autorisé.

Avantages / inconvénients

Les + :

  • Un petit crédit ultra rapide
  • Pas de demande à effectuer ou de justificatif à fournir

Les – :

  • Des taux très élevés (surtout en cas de découvert non autorisé)
  • Des frais additionnels (notamment chez les banques traditionnelles)

Beaucoup de Français se servent du découvert pour boucler une fin de mois difficile. Là encore, il faut être prudent. Mieux vaut ne l’utiliser que ponctuellement, sur un laps de temps très limité. Cette solution est certes immédiate, mais elle peut donner lieu à des frais importants, surtout si le client se sert d’un découvert non autorisé. Cette situation doit être évitée dans la mesure du possible. En plus du taux d’intérêt débiteur, elle engendre d’autres frais additionnels (commission d’intervention, lettre d’information de compte débiteur non autorisé…).

Dans la durée, il est préférable de se tourner vers une solution de petit crédit, rapide et moins onéreuse.

Rédigé par Noemie Verbaere
Le 04/08/2022
Modifié le 08/08/2022

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !