Souscrire un crédit : monter un dossier au meilleur taux

souscrire un créditSouscrire un crédit à la consommation n’est pas aussi compliqué qu’on le croit. Dans cet article, nous détaillons comment procéder pour monter un dossier rapidement et au meilleur taux. Car, aujourd’hui, la souscription en ligne offre aux consommateurs la possibilité d’accélérer les choses et de réaliser les démarches très facilement de chez soi.

► Accéder au comparateur de crédit

Les étapes pour souscrire un crédit

Pour souscrire un crédit, il faut respecter plusieurs étapes, que l’on peut décomposer de la façon suivante :

  1. L’identification du meilleur crédit grâce à la comparaison des taux TAEG.
  2. La demande de crédit, qui donne généralement lieu à une réponse de principe immédiate.
  3. La réception d’un contrat de crédit par email (ou par voie postale dans certains cas).
  4. La signature du contrat et l’envoi des pièces justificatives demandées (en ligne ou par courrier selon les cas).
  5. La réponse définitive de l’organisme après l’étude des justificatifs.
  6. Le versement des fonds sur le compte bancaire du client.

Il faut compter au moins 8 jours pour obtenir une réponse définitive et 10 jours en moyenne pour recevoir les fonds. Le consommateur dispose d’un délai légal de rétractation de 14 jours qui commence à courir le jour de la signature du contrat de crédit.

Zoom : comment souscrire un crédit au meilleur taux ?

L’étape la plus chronophage, et surement la plus importante, est l’identification du meilleur taux TAEG. Souscrire un crédit sans prendre le temps de comparer est une erreur qui peut coûter cher. Pour les mêmes sommes empruntées, sur une durée de remboursement identique, il existe des différences considérables : elles se chiffrent parfois en plusieurs centaines d’euros.

On le voit nettement dans l’exemple ci-dessous, effectué pour un crédit de 10 000€ sur 48 mois. Le meilleur prêt personnel permet de réaliser plus de 400€ d’économies par rapport à l’organisme classé en cinquième position. Et il s’agit pourtant d’un organisme reconnu que tout le monde connait.

Prêt personnel 10 000€ sur 48 mois
Meilleur organisme de crédit2,80%220,30€574,40€
Organisme classé troisième du classement3,59%223,70€737,60€
Organisme classé cinquième du classement4,86%235,52€983,37€
► Simulation personnalisée

Note : le taux TAEG (taux annuel effectif global) comprend tous les coûts du crédit. Il permet de comparer objectivement les offres les unes par rapport aux autres avant de souscrire un crédit. C’est sur ce critère que chacun doit s’appuyer. Plus le taux est bas, moins le client paiera d’intérêts. 

Utiliser un comparateur de crédit à la consommation

Chez qui souscrire un crédit ? Les organismes de crédit et les banques proposent de nombreuses offres de prêt, sans parler de celles que l’on trouve directement en magasin, chez certains assureurs ou dans les concessions automobiles. Devant l’ampleur de la tâche, le client peut se décourager et c’est bien normal.

Bonne nouvelle, il n’est pas nécessaire de passer la liste des organismes de crédit au peigne fin avant de souscrire un crédit. Le mieux est de se tourner vers un comparateur, en vérifiant toujours que ce comparateur s’appuie bien sur le taux TAEG pour établir ses classements. Chez Capitaine Banque, nous proposons des classements personnalisés, basés sur ce critère. Notre outil est connecté aux meilleurs organismes de crédit, ce qui permet au client de recevoir une réponse de principe en temps réel à la fin de son formulaire. Nous centralisons les demandes de crédit, afin que chacun puisse interroger simultanément plusieurs prêteurs potentiels.

► Débuter une demande de crédit

Préparer ses pièces justificatives

Pour souscrire un crédit rapidement, le mieux est de préparer certaines étapes en amont. Quel que soit l’organisme sélectionné, il y aura toujours des pièces justificatives à fournir. Souvent, ce sont les mêmes. On peut donc les réunir à l’avance pour gagner du temps. Le crédit facile, c’est toujours celui que l’on a anticipé.

Il est bon d’avoir sur son ordinateur :

  • un justificatif d’identité
  • un justificatif de domicile (de moins de 3 mois)
  • son avis d’imposition ou les derniers bulletins de salaire (deux a minima)
  • un RIB

Si le crédit est affecté à un achat précis (crédit auto, travaux), l’organisme ou la banque pourra également demander une preuve d’achat.

Souscrire un crédit en ligne : un vrai gain de temps

souscrire un crédit en ligneAvec l’avènement du numérique, la procédure se dématérialise de plus en plus, ce qui permet un gain de temps considérable. Beaucoup d’organismes proposent la signature électronique du contrat, et l’envoi des pièces justificatives par email. C’est d’autant plus vrai si l’on s’adresse à un spécialiste du crédit à la consommation comme Cetelem, Codidis ou Sofinco. Les clients peuvent souscrire un crédit sans sortir de chez eux.

Ces organismes de crédit en ligne, sans réseau d’agences physiques, peuvent ainsi proposer des taux plus bas qu’une banque. Celle-ci a inévitablement plus de coûts à répercuter à son client. C’est en partie pour cette raison que les meilleurs taux TAEG sont souvent l’apanage des spécialistes, et que les banques traditionnelles sont à la traîne.

Le processus pour souscrire un crédit immobilier

La procédure n’est pas si différente pour souscrire un crédit immobilier. Il y a tout de même quelques distinctions. On peut d’ailleurs noter que le numérique n’a pas encore autant pris le pas sur le papier. Il n’est pas rare de devoir renvoyer son contrat de crédit, ainsi que son dossier, par courrier.

Les grandes étapes pour souscrire un crédit

  1. La signature d’un compromis de vente
  2. La recherche du meilleur crédit immobilier
  3. La demande de crédit que l’on effectue en agence ou en ligne (dossier à constituer, incluant des justificatifs)
  4. L’obtention d’une proposition de crédit (accord de principe)
  5. Le délai de réflexion de 10 jours
  6. La signature du contrat de crédit et son envoi (soit par courrier postal, soit numériquement).
  7. Le déblocage des fonds

Trouver le meilleur crédit immobilier

Comme pour souscrire un crédit à la consommation, c’est sur le taux TAEG que l’on se base pour comparer les offres entre elles. Le taux TAEG comprend tous les frais du crédit, y compris les frais de dossier. Pour un crédit immobilier, ce taux comprend également les frais d’assurance emprunteur, car celle-ci est obligatoire.

Pour souscrire un crédit immobilier, plusieurs solutions s’offrent aux futurs acquéreurs :

  • Faire une demande de crédit auprès d’une banque ou d’une banque en ligne
  • S’adresser à un courtier
  • Utiliser un comparateur de crédit immobilier

Chez Capitaine Banque, nous proposons un comparateur qui intègre les offres de banques et de courtiers afin de maximiser les chances du client d’obtenir un accord au meilleur taux. Il suffit de renseigner « prêt immobilier » dans l’onglet « projet » de notre simulateur, puis de compléter le formulaire.

► Comparer les prêts immobiliers

Zoom sur le délai de réflexion

Avant de souscrire un crédit immobilier, il est bon de s’informer sur le fameux délai de réflexion de 10 jours. C’est en effet une particularité que l’on ne retrouve que sur le marché de l’immobilier.

Il faut impérativement respecter ce délai de réflexion avant de renvoyer son contrat de crédit signé. Autrement, ce dernier ne sera pas recevable. Pour ne pas se tromper, le futur acquéreur peut ajouter 11 jours à la date qui figure sur la proposition reçue, et la noter quelque part. C’est à cette date qu’il pourra retourner son contrat en bonne et due forme.

Souscrire un crédit : les pièges à éviter

Il n’est pas difficile de souscrire un crédit, mais il y a tout de même quelques écueils à éviter.

Ne pas tenir compte de sa capacité de remboursement

souscrire un crédit à la consommationAvant de souscrire un crédit, il faut s’interroger sur sa capacité de remboursement. Les clients sont parfois tentés de réduire la durée du prêt pour obtenir un meilleur taux TAEG. Il est vrai que le crédit coûtera moins cher. Néanmoins, ce n’est pas une bonne option si elle oblige l’emprunteur à rembourser des mensualités trop importantes. Les échéances doivent s’intégrer dans le budget du ménage sans le mettre en difficulté. Dans le cas contraire, on assiste parfois à des complications, voire à des situations de surendettement.

Même si le rachat de crédit est envisageable lorsqu’on a trop de prêts en cours, il est préférable de ne pas emprunter au dessus de ses moyens.

Souscrire un crédit sans comparer

Faire jouer la concurrence est essentiel pour souscrire un crédit au meilleur taux. Les différences entre les prêteurs sont trop significatives pour que l’on puisse faire l’impasse sur cette étape. Pour un prêt immobilier comme pour un prêt à la consommation, il ne faut jamais se contenter d’une seule offre. Au minimum, il faut avoir deux propositions en sa possession. C’est aussi ce qui permet de négocier plus efficacement.

Si cette étape peut paraitre rébarbative, on peut simplifier la démarche en interrogeant un comparateur de crédit.

S’adresser à des organismes non reconnus

Pour souscrire un crédit, il vaut mieux ne pas sortir des sentiers battus. C’est un marché où les arnaques sont malheureusement fréquentes. Nous conseillons au consommateur de s’en tenir aux banques et aux organismes de crédit reconnus (Cofidis, Cetelem, Sofinco, Franfinance, etc.). Dans tous les cas, un prêteur de confiance ne demandera pas d’argent avant que les fonds ne soient débloqués.

Oublier de relire son contrat de crédit

Parfois, il existe des différences, notamment de taux TAEG, entre l’offre vue en ligne (pour laquelle on monte un dossier) et la proposition réellement obtenue. L’organisme ou la banque peut adapter son offre au profil du client. Parfois, elle le juge plus risqué et décide d’augmenter le taux d’intérêt. Or l’immédiateté de la signature électronique nous pousse parfois à accepter souscrire un contrat de crédit dans la foulée, sans prendre la peine de le relire.

Pour éviter de grosses déconvenues, nous conseillons au client de prendre le temps de relire chaque page de son contrat avant d’y apposer sa signature.

Rédigé par Noemie Verbaere
Le 16/02/2022

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !