Quelle est la meilleure banque pour faire le tour du monde ?

meilleure banque pour faire le tour du mondeLa plupart des globe-trotters, avant de prendre leur sac à dos pour entamer leur voyage, se posent une question : quelle est la meilleure banque pour faire le tour du monde ? Le choix de sa carte bancaire n’est en effet pas à prendre à la légère. Frais à l’étranger, plafonds mais aussi assurances et assistances, la carte bancaire est une alliée importante du voyageur. 

► Accédez à notre comparatif de banque

Bien se préparer pour son tour du monde

La vie est courte et il est important d’en profiter au maximum, de découvrir des cultures étrangères, d’arpenter le monde. Pour cela, nombreux sont les Français à décider de partir faire le tour du monde, pendant un an ou plus. Ce n’est cependant pas le genre de projet que l’on réalise sur un coup de tête, cela demande une certaine préparation. Parmi les éléments auxquels il faut prendre garde, on trouve notamment des questionnements liés à sa banque.

Faut-il conserver sa banque habituelle ? Changer de banque ? Préférer une banque en ligne, voire une néobanque comme N26 ?

Les formules bancaires les plus intéressantes

Société Générale, un pack bancaire complet avec option internationale

Dans le cadre de leurs packs bancaires les banques classiques proposent parfois des options internationales plus ou moins complètes. L’option la plus intéressante est celle du pack bancaire de la Société Générale.Société Générale

Le consommateur peut souscrire une carte visa classique ou premier (ou une mastercard) dans le cadre du pack bancaire. Il bénéficiera alors notamment d’un compte bancaire, de la carte, des alertes SMS ou encore d’une assurance moyens de paiement :

  • Pack avec carte classique (Visa ou MasterCard) : 6,90€/mois
  • Pack avec carte haut de gamme (Premier ou Gold) : 13,90€/mois

Les jeunes de 18 à 24 bénéficient d’une réduction de 50% sur cette cotisation, et les jeunes actifs de 25 à 29 ans d’une réduction de 20%.

Il faut ensuite y ajouter l’option internationale, qui possède plusieurs niveaux :

  • Initial : 10€/mois. Exonération des commissions Société Générale sur 6 paiements par carte et 2 retraits hors zone euro par mois.
  • Intense : 17,50€/mois. Exonération des commissions Société Générale sur tous les paiements par carte et sur les retraits hors zone euro.
  • Illimité : 25€/mois. Exonération des commissions Société Générale sur tous les paiements par carte et sur tous les retraits et tous les virements occasionnels non SEPA (internationaux) émis ou reçus avec coordonnées bancaires correctes du bénéficiaire.
  • Etudiants moins de trente ans : 5€/mois. Exonération des commissions Société Générale sur tous les paiements par carte et sur tous les retraits hors zone euro.

Un consommateur choisissant une carte Premier et l’option internationale Initial devra donc débourser 23,90€ (13,90€ + 10€) par mois, s’il ne réalise pas de transactions supplémentaires à celles comprises dans l’option.

La formule est notamment très intéressante pour les étudiants de moins de trente ans.

► En savoir plus sur l’offre de la Société Générale

Banques en ligne : BforBank et Monabanq sortent du lot

Parmi les banques en ligne deux acteurs ont su tirer leur épingle du jeu pour les grands voyageurs. Tout d’abord, Monabanq, qui appartient au Crédit Mutuel.monabanq

Monabanq propose ce qu’on appelle un compte courant premium accessible sans condition de revenus. Il permet de bénéficier de 50 paiements et de 25 retraits sans commission Monabanq par an, partout dans le monde.

Avec un compte joint, on grimpe à 100 paiements et 50 retraits sans commission par an.

Le client a le choix entre deux cartes bancaires :

  • Visa classique : 6€/mois
  • Visa Premier : 9€/mois

Les tarifs avec un compte joint sont les suivants :

  • Deux Visa classique : 6€/mois
  • Une Visa classique + une Visa Premier : 9€/mois
  • Deux Visa Premier : 12€/mois

L’assurance vols des moyens de paiement, utilisation frauduleuse de la carte, vol du mobile, des clefs et des papiers d’identité, et l’assurance achats internet (les achats sur internet sont garantis et assurés en cas de livraison non conforme ou de non-livraison constatée) sont également comprises.

► Découvrir l’offre de Monabanq

Vient ensuite BforBank, la banque en ligne du Crédit Agricole. Si elle ne commercialise pas de pack bancaire dédié, elle propose une carte bancaire Visa Premier gratuite ainsi que des frais à l’étranger très faibles : les retraits et paiements hors zone euro ne sont facturés que 1,95% du montant de l’opération.

Cependant, pour être éligible, il est nécessaire de pouvoir justifier d’un revenu de 1600€ nets mensuels minimum, un seuil difficile à atteindre pour les jeunes, surtout si l’on se lance dans un tour du monde.

► En savoir plus sur l’offre de BforBank

L’alternative des néobanques

Certaines néobanques ont fait leur cheval de bataille de proposer une offre à ceux qui veulent partir faire le tour du monde. Prenons l’exemple de N26 : tous les paiements, dans ou hors zone euro, sont gratuits, et les retraits hors zone euro sont facturés 1,70% du montant de l’opération. C’est moins cher que BforBank, par exemple.

N26 permet en outre d’obtenir une MasterCard classique gratuite, à condition de réaliser au moins neuf transactions par trimestre. Sinon, cette carte coûtera 2,90€ par mois.

La banque en ligne propose aussi la Black MasterCard pour 5,90€ par mois. Dans ce cas, les retraits hors zone euro sont également tous gratuits.

Il n’y a aucune condition de revenus.

► En savoir plus sur l’offre de N26

Faut-il changer de banque avant de partir ?

Tout dépend de la banque du consommateur

banque tour du monde

Si celle-ci lui permet de profiter d’assurances complètes, de coûts à l’étranger faibles, ou possède par exemple des partenariats avec d’autres banques à l’étranger, alors le client n’a aucune raison de changer. Les banques classiques possèdent notamment des packs internationaux qui peuvent être intéressants, mais souvent coûteux. La BNP Paribas propose par exemple le réseau global alliance.

En revanche, si les frais sont très élevés et que le consommateur est peu couvert, mieux vaut en profiter pour ouvrir un deuxième compte bancaire (quitte à fermer l’ancien).

Nous conseillons de s’y prendre à l’avance car l’ouverture d’un compte bancaire peut parfois prendre quelques semaines.

Bien définir ses besoins et son budget

Généralement, ceux qui souhaitent faire le tour du monde pendant un an prévoient un budget d’au moins 10 000€. Parmi ce budget, il faut cependant prévoir les frais bancaires qui s’additionneront obligatoirement. Afin de choisir la meilleure banque pour faire le tour du monde, il est d’abord nécessaire de bien définir ses besoins :

  • Quel est l’itinéraire du voyage ? Quels pays seront-ils traversés ? Quelles sont les habitudes bancaires dans ces pays (paiement en liquide privilégié, réseau de carte bancaire…) ?
  • Combien de retraits prévoie le faire le consommateur ? Pour quels montants ?
  • Combien de paiements par carte bancaire sont-ils à prévoir ?

Les éléments importants pour choisir sa banque

Les frais à l’étranger

Les frais de retraits et de paiements en zone euro sont gratuits. Evidemment, il n’y a pas de taux de change. Le seul frais éventuel serait des frais de retraits. En effet, les clients disposent généralement d’un nombre de retraits gratuits hors de leur propre banque. Une fois le quota dépassé, les retraits sont généralement facturés 1€.

En dehors de la zone euro, c’est alors une toute autre histoire. En plus du taux de change (qui dépend de la banque et du distributeur et peut fluctuer d’un jour à l’autre), il faut compter avec d’importants frais de retraits et de paiements à l’étranger. La banque applique effectivement une commission chaque fois que le consommateur utilise sa carte bancaire.

Généralement, les frais se découpent en deux parties :

  • Des frais fixes (entre 1 et 3€)
  • Un pourcentage de l’opération (2%, 3%…)

Les frais bancaires à l’étranger peuvent donc être rapidement très importants, surtout lorsque le voyage s’éternise. La meilleure banque pour faire le tour du monde devra donc proposer des tarifs peu coûteux par rapport aux autres banques.

Les plafonds de la carte bancairemeilleure banque tour du monde

Qui dit voyage dit billet d’avion, de train, location de voiture, logement… si bien que parfois, le globe-trotter peut avoir besoin de réaliser des dépenses importantes d’un seul coup. S’il ne dispose que d’une carte classique, alors il peut arriver que les plafonds de retraits et de paiements soient allègrement dépassés. Résultat : la carte bancaire est bloquée et ne peut plus être utilisée.

Il est donc important que la meilleure banque pour faire le tour du monde :

  • Propose des plafonds élevés. Généralement, il faudra alors souscrire une carte bancaire haut de gamme. Notez que les plafonds sont généralement plus élevés dans les banques classiques que dans les banques en ligne.
  • Ou propose la modification temporaire des plafonds depuis l’application bancaire. Ainsi, le consommateur peut changer ses plafonds de manière autonome quand il en a besoin.

Les assurances et assistances

Annulation de vol, perte des bagages, vol des moyens de paiement et des papiers d’identité, maladie… mieux vaut être couvert en cas de problème.

Pour cela, la meilleure solution est de souscrire une carte bancaire haut de gamme, Visa Premier ou Gold MasterCard. Les avantages d’une carte Visa Premier ou Gold tiennent en effet à la fois dans les plafonds, plus élevés, et dans leurs assurances et assistances. Cela évite au consommateur d’avoir besoin de souscrire des assurances supplémentaires.

Attention cependant aux limites (voyage d’une durée de 90 jours maximum, plafonds de remboursement…) qu’il peut y avoir.

Faut-il partir avec deux cartes bancaires ?

Pendant un tour du monde, il peut se passer bien des choses. Personne n’est à l’abri de perdre sa carte bancaire ou de se la faire voler. Il existe aussi un risque, même s’il est moins important, que le type de carte ne soit pas accepté dans certaines parties du monde.

meilleure banque tour du monde

Par exemple, au Japon, les cartes Visa sont plus souvent acceptées que les MasterCard. La carte peut aussi être avalée par un distributeur pour une raison ou pour une autre.

Le problème, étant à l’étranger, est que le délai de réception de la nouvelle carte bancaire sera sans doute plus important que si le voyageur était en France. Pendant ce temps, le consommateur peut se trouver dans une situation délicate s’il ne dispose pas de suffisamment de liquide sur lui. Il va sans dire que nous conseillons donc de s’équiper de deux cartes bancaires avant de partir faire le tour du monde. L’une des cartes bancaires peut uniquement servir de back up.

Nous conseillons notamment de prendre une carte Visa (Premier si possible) et une MasterCard (Gold également). En possédant une carte appartenant aux deux des plus grands réseaux au monde, le voyageur s’assure ainsi normalement de pouvoir utiliser sa carte partout.

>> Découvrez aussi quelle est la meilleure banque en ligne


Rédigé par Claire

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !