Comparez les banques et trouvez un découvert pas cher

découvert pas cherLe découvert bancaire permet une plus grande souplesse dans la gestion de sa trésorerie. Il existe deux types de découvert bancaire : le découvert autorisé et celui non autorisé. La différence entre ces deux découverts est importante puisque les frais et commissions ne sont pas du tout les mêmes. Mieux vaut donc se renseigner et obtenir un découvert pas cher afin d’éviter de payer trop de frais et de commissions !

Dans cet article, nous expliquerons la différence entre un découvert autorisé et non autorisé et détaillerons les offres les plus intéressantes du marché afin d’obtenir un découvert pas cher. Pour obtenir une étude personnalisée des économies possibles en changeant de banque, nous avons conçu un simulateur gratuit et sans engagement :

► Simulez vos économies grâce à Capitaine Banque

Découvert pas cher : les différences de découvert

La première chose à comprendre sur le découvert bancaire est qu’il n’est jamais gratuit à notre connaissance. Beaucoup de personnes pensent que parce que leur banquier leur autorise un certain montant de découvert, ce dernier est gratuit. Cependant, il faut bien comprendre qu’un découvert est un crédit plafonné par les taux d’usure. Lorsqu’un client est à découvert, il doit de l’argent à sa banque car il a dépensé plus qu’il n’a donné.

Et qui dit crédit dit créance et surtout… intérêts ! Les agios sont les intérêts d’un découvert. De plus, la banque applique ce qu’elle appelle commission d’intervention qui est un « forfait » rémunérant le banquier pour le temps passé à prévenir le client et à effectuer les démarches nécessaires pour régulariser la situation. Certaines banques appliquent également des frais liés à l’envoie du courrier prévenant le client. Le découvert pas cher est donc rare. De plus, il peut coûter cher et entraîner dans un cercle vicieux car non seulement il rembourser sa dette mais également régler les agios et les différents frais.

Il est possible de négocier avec son banquier un découvert pas cher avant même d’en avoir besoin, c’est ce que l’on appelle un découvert autorisé. L’idéal étant que la banque propose d’emblée un découvert pas cher.

Découvert pas cher : les offres du marché

découvert pas cherLes frais varient beaucoup d’une banque à l’autre. L’écart est significatif entre les banques traditionnelles et les banques en ligne. En effet, ces dernières permettent d’obtenir un découvert pas cher. Nous avons résumé les différents frais de découvert autorisé et non autorisé pour les principales banques en ligne en les comparant à la moyenne de ceux pratiqués par les banques traditionnelles :

 commission d'interventionTaux du découvert autoriséTaux du découvert non autoriséLettre d'information pour compte débiteur non autorisé
Moyenne banque traditionnelle7.77€16.37%18%14.70€
FortuneoGRATUIT8%16%GRATUIT
ING DirectGRATUIT8%14%GRATUIT
Monabanq8€ par opération avec un plafond de 80 €/mois7.35%Taux de l'usure - 0.05%15€
Axa Banque8€ par opération avec un plafond de 80 €/moisTaux de l'usure - 4%Taux de l'usure10€
Hello bankGRATUIT8%18.40%15€
BforBankGRATUIT8%16%GRATUIT
Boursorama banqueGRATUIT8%16%GRATUIT
L'agence en ligne de BNP Paribas8€ par opération avec un plafond de 80 €/mois15.90%18.40%20€

La différence entre les banques traditionnelles et les banques en ligne est flagrante. La gratuité des commissions d’intervention et des lettres permet d’économiser environ 20€ par dépassement, ce qui permet d’obtenir un découvert pas cher. De plus, les découverts autorisés des banques en ligne ont des taux encore plus faibles (de l’ordre de 8%).

Découvert pas cher : l’exemple concret

Pour comprendre les frais associés à un découvert, prenons l’exemple d’un client avec une autorisation de découvert de 400 euros. Alors que le solde de son compte est nul, le client est débité de deux chèques de montant 400 et 500 euros qui font diminuer son solde à -900 euros.  Le client reste 15 jours à -900 euros avant de régulariser sa situation. Chez ING Direct par exemple, le client ne paiera pas de commission d’intervention. Les taux d’agios appliqués seront de 8% pour les 400 euros autorisés et 16% pour les 500 euros non autorisés. Les frais d’agios seront donc de 8%*15/365*400 + 16%*15/365*500 = 4.61 €.

Dans une banque traditionnelle, il faut rajouter aux agios les commissions d’intervention et la lettre d’information pour compte débiteur non autorisé, ce qui donne en moyenne :

16.37%*15/365*400 + 18%*15/365*500 + 7.77€ + 14.70€ = 28.86€

La différence est notable pour le même service. Les tarifs des banques en ligne étant tous très proches de ceux d’ING Direct, une banque en ligne permet donc d’obtenir un découvert pas cher.

Découvert pas cher : la vraie solution

Même si obtenir un découvert autorisé à des conditions avantageuses permet d’économiser sur ses frais bancaires, la meilleure solution est encore de ne pas être à découvert. Pour cela, mieux vaut maîtriser son budget et essayer de mettre un peu d’argent de coté pour anticiper les coups durs.

Mais avoir besoin d’utiliser son découvert est fréquent alors mieux vaut anticiper et choisir une banque qui propose un découvert pas cher.


Rédigé par Aurélien

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !