Banque traditionnelle ou néobanque : où souscrire ?

banque traditionnelle ou néobanqueDepuis quelques années les néobanques (N26, Nickel, Revolut, C-zam…) se font de plus en plus nombreuses. Difficile parfois pour les consommateurs de bien les identifier et de connaître leurs avantages. Qui sont les néobanques ? Quelles sont les différences entre une banque classique et une néobanque ? Mieux vaut-il souscrire chez une banque traditionnelle ou une néobanque ?

► Accédez à notre comparateur de banques

Banque traditionnelle / néobanque : comparatif

Le meilleur moyen d’identifier les différences entre une banque traditionnelle et une néobanque, et de comprendre leur fonctionnement, est de réaliser un comparatif.

Nous avons sélectionné deux banques et deux néobanques :

  • Banques traditionnelles :  BNP Paribas et Société Générale
  • Néobanques : N26 et C-zam
 N26C-zamBNP ParibasSociété Générale
Tarifs
Carte classique
MasterCard Gratuite
Sans condition
MasterCard 12€/an
Sans condition
Visa classique 44,50€/anVisa classique 45€/an
Carte haut de gamme
N26 You 9,90€/mois
Sans condition
Non commercialiséeVisa Premier 134€/anVisa Premier 135€/an
Retraits
5 retraits gratuits/mois, puis 2€/retrait1€ (gratuits Carrefour Banque et BNP)GRATUITS distributeurs BNP Paribas
1€ à partir du 4ème retrait dans une autre banque
GRATUITS distributeurs SG
1€ à partir du 4ème retrait dans une autre banque
Retraits hors zone euro
1,70% de l'opération
Gratuits avec N26 You
1€2,90% du montant + 3€2,70% du montant + 3€
Paiements hors zone euro
GratuitsGratuits2,90% du montant + 0,90€2,70% du montant + 1€
Services
RIB
Oui (Allemand)OuiOuiOui
Chéquier
NonNonOuiOui
Découvert autorisé
NonNonOuiOui
Interdits bancaires
OuiOuiNonNon
Dépôts d'espèces
NonNonOuiNon
Dépôts de chèques
NonNonOuiOui
Compte joint
NonNonOuiOui
► VOIR L’OFFRE► VOIR L’OFFRE► VOIR L’OFFRE► VOIR L’OFFRE

Les différences entre banque traditionnelle et néobanque

Des tarifs plus élevés chez les banques traditionnelles

Comme on peut le voir dans le tableau ci-dessus, les banques traditionnelles listées (BNP Paribas, Société Générale) coûtent plus cher que les néobanques. N26 propose notamment une formule gratuite, sans conditions de revenus et accessible aux interdits bancaires. L’offre de C-zam ne coûte quant à elle que 12€ par an. N26 est souvent considérée comme la meilleure néobanque.

Chez les banques traditionnelles, en revanche, les cartes bancaires coûtent beaucoup plus cher. Il faut de plus ajouter les frais de tenue de compte voire le pack bancaire, car le client ne souscrit que rarement une seule carte bancaire, mais également une assurance etc.

Néobanques : l’idéal pour les voyageursbanque traditionnelle et néobanque

Côté tarifs, la distinction entre banque traditionnelle et néobanque s’effectue principalement sur les frais à l’étranger. Effectivement, pour chaque retrait et chaque paiement effectué en dehors de la zone euro, la BNP Paribas et la Société Générale appliquent des frais fixes et des frais variables (pourcentage de la transaction.)

À l’inverse, N26 et C-zam se montrent bien plus généreuses. Les paiements hors zone euro sont gratuits chez les deux néobanques. 

Les voyageurs, expatriés, étudiants en échange universitaire ou encore frontaliers sont en effet l’une des cibles principales des néobanques. Celles-ci leur permettent d’éviter la plupart des frais à l’étranger, hors taux de change.

Détention d’une licence bancaire

On l’a compris, une néobanque est plus avantageuse qu’une banque traditionnelle en ce qui concerne les tarifs. Toutefois, la plupart des néobanques ne sont pas des banques, mais des comptes sans banque. Ce sont des établissements de paiement agréés et non des établissements de crédit, comme c’est le cas des banques.

Ainsi, la majorité des néobanques ne détiennent pas de licence bancaire. (N26 fait figure d’exception car elle possède effectivement une licence bancaire européenne.) Or, sans cette licence, le consommateur ne bénéficie pas tout à fait des mêmes garanties que les clients d’une banque classique. Par exemple, il ne profite pas de la garantie de ses fonds jusqu’à 100 000€ en cas de faillite de la banque.

Services incomplets chez les néobanques

banque traditionnelle ou néobanqueN’étant pas des établissements de crédit, les néobanques n’ont pas la possibilité de proposer certains services. Ainsi, elles ne sont pas en mesure d’intégrer un découvert autorisé, un chéquier, d’encaisser des chèques ou encore de proposer des livrets d’épargne. Autrement dit, difficile de faire d’une néobanque son compte bancaire principal comme on pourrait le faire avec une banque traditionnelle.

Une néobanque propose cependant un compte bancaire avec carte, virements, prélèvements et RIB. Le client peut réaliser des achats en ligne ou chez les commerçants, ainsi que de retirer de l’argent.

Les néobanques misent également sur l’intégration de nombreuses fonctionnalités comme le blocage temporaire de la carte bancaire, l’affichage des dépenses en temps réel, la compatibilité avec le paiement mobile, la possibilité de mettre en place des sous-comptes (N26)… que les banques traditionnelles ne proposent pas.

Conclusion : les néobanques ne sont pas en mesure d’offrir certains services basiques, mais mettent en place bien des fonctionnalités, et sont plus rapides et fluides que les banques traditionnelles.

>> Quelle néobanque choisir ?

Banque traditionnelle et néobanque, des offres complémentaires

Un constat ressort de ce comparatif : banque traditionnelle et néobanque ne s’opposent pas, elles se complètent. En effet, l’une propose les services que l’autre ne possède pas.

Par exemple, une banque traditionnelle permettra de rencontrer un conseiller en agence, de souscrire un crédit, de détenir de l’épargne mais aussi un chéquier ou un compte joint. Ces services, cependant, ont un coût.

Souscrire un deuxième compte chez N26, par exemple, permet d’obtenir davantage de fonctionnalités gratuitement. En effet, le compte basique est quasiment sans frais (hors retraits), y compris les transactions à l’étranger. L’application performante de N26 ainsi que toutes les fonctionnalités disponibles permettent également de gérer ses dépenses et de les comptabiliser de manière plus fluide.

Note conseil : souscrire un compte bancaire principal, chez la banque traditionnelle BNP Paribas par exemple (qui est légèrement moins chère que la Société Générale) et un compte secondaire gratuit chez la néobanque N26.

>> Qui est la meilleure banque traditionnelle ?

Et les banques en ligne ?

banques en ligne

Soit, l’idéal est donc de posséder à la fois un compte chez une banque traditionnelle et chez une néobanque. Mais qu’en est-il des banques en ligne ? En effet, celles-ci sont aussi de plus en plus présentes dans le paysage bancaire, bien davantage encore que les néobanques.

Les banques en ligne se situent au confluent des banques traditionnelles et des néobanques. En effet, elles possèdent une licence bancaire, proposent un compte courant, des cartes bancaires, du crédit, de l’épargne, le tout gratuitement ou à des tarifs très attractifs. Le seul service indisponible est la possibilité de rencontrer un conseiller en agence bancaire.

Les banques en ligne proposent à la fois de nombreux services, dont des fonctionnalités communes aux néobanques comme le blocage de la carte bancaire, et des prix imbattables.

Ainsi, entre banque en ligne, néobanque et banque traditionnelle, nous conseillons tout d’abord les banques en ligne, puis, en complément, les néobanques. Ceux qui restent attachés à leur banquier peuvent cependant conserver leur banque traditionnelle.

► Notre comparatif de banque en ligne


Rédigé par Claire

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !