Comment faire un crédit ?

faire un créditPlusieurs étapes minimums sont nécessaires pour faire un crédit : 

  • Comparer les crédits et les taux
  • Envoyer sa demande et ses pièces justificatives
  • Signer le contrat et recevoir les fonds

► Accédez à notre comparateur de crédit

Faire un crédit à la consommation

Que ce soit pour faire face à un imprévu, pour financer un projet, ou pour obtenir plus de pouvoir d’achat au quotidien, de nombreux Français décident de faire un crédit. Il s’agit le plus souvent d’un crédit à la consommation (crédit personnel ou crédit renouvelable), mais aussi d’un crédit immobilier lorsqu’ils souhaitent acquérir un bien.

Demander un crédit est, dans les faits, relativement simple. Il suffit tout simplement de remplir un formulaire, signer un contrat et obtenir les fonds. Se précipiter et signer le premier contrat venu peut cependant être dangereux, car le client peut se retrouver avec une offre dont le taux est très élevé. Le coût de son crédit sera alors trop important.

Pour faire un crédit, nous conseillons de suivre les étapes suivantes :

1- Identifier ses besoins et ses possibilitésfaire un crédit

Quel est le potentiel de remboursement mensuel du foyer ? Quel montant de crédit faut-il obtenir ? Est-il possible de réduire ce montant en débloquant un peu d’épargne ? Quel est le profil de l’emprunteur (ses revenus, ses possibilités de remboursement, y a-t-il déjà un autre crédit) ?

Ces réponses détermineront les possibilités offertes au ménage qui souhaite faire un crédit.

2- Comparer les crédits

Une fois que le consommateur sait ce qu’il recherche, il lui faut ensuite choisir chez quelle banque ou quel organisme il va demander un crédit.

Les organismes de crédit sont nombreux (Cetelem, Cofidis, Franfinance…) tout comme les banques. L’idéal serait d’interroger chacun d’entre eux afin de faire jouer la concurrence pour trouver le meilleur taux de crédit possible.

Il va sans dire que réaliser une simulation chez tous les organismes de crédit, de manière totalement exhaustive, est impossible, car bien trop chronophage. C’est la raison pour laquelle nous conseillons de passer par un comparateur de crédit. Il suffit au consommateur de remplir une seule fois le formulaire de demande de crédit. Il obtiendra ensuite un classement des meilleurs crédits en fonction de sa demande, ainsi qu’une réponse de principe immédiate.

► Découvrez notre comparateur de crédit

3- Envoyer plusieurs demandes

En fonction du profil du client, il est possible que l’organisme de crédit qui propose la meilleure offre refuse l’emprunt.

Tous les organismes de crédit n’ont cependant pas les mêmes critères d’acceptation. Ce n’est pas parce qu’un client n’a pas pu faire un crédit chez l’un d’entre eux qu’il ne sera pas finalement accepté chez un autre.

Nous conseillons donc de réaliser la demande de crédit auprès de plusieurs organismes différents.

4- Signer le contrat

Une fois que l’organisme a accepté la demande de crédit, il va faire parvenir au client un contrat que celui-ci devra renvoyer signé et accompagné des pièces justificatives demandées (justificatif d’identité, de domicile, bulletins de salaire…).

Certains organismes, à l’instar de Cofidis, proposent la signature électronique. Le client n’a alors pas besoin d’imprimer le contrat et de le renvoyer par voie postale.

5- Recevoir les fonds

faire un créditLe consommateur n’obtient pas les fonds de son crédit instantanément après que l’organisme ait reçu le contrat signé. Il faut en effet attendre l‘expiration du délai de rétractation. Si celui-ci ralentit l’obtention de son crédit, il permet de protéger davantage le consommateur. Durant le délai de rétractation, celui-ci peut en effet, sans pénalités, revenir sur sa décision et ne pas souscrire le prêt.

Le délai de rétractation est de 14 jours, mais peut être réduit à 7 jours si le client le demande dans le contrat.

Une fois le délai expiré, il faut encore compter avec les délais de virements bancaires.

Faire un crédit rapidement

En cas d’imprévu, il arrive que l’on ait besoin de fonds rapidement, et donc de faire un crédit urgent. Malheureusement, comme indiqué ci-dessus, il est impossible de faire fi du délai de rétractation. Si l’on compte le délai de signature du contrat, le délai de rétractation ainsi que les délais bancaires, il faut généralement au grand minimum 10 jours pour recevoir les fonds demandés.

Une alternative peut être cependant de faire appel au crédit renouvelable. Lors de la souscription, le consommateur devra également prendre un compte un délai de rétractation, mais le crédit renouvelable a l’avantage d’être ensuite valable pendant un an (reconductible si le crédit a été utilisé). Dès qu’il a besoin d’argent, le consommateur peut alors demander des fonds qui lui seront virés bien plus rapidement que s’il devait souscrire un crédit à la consommation.

Tout dépend cependant du montant. En effet, un crédit renouvelable est limité à 6000€.

► Comparer les crédits renouvelables

Faire un crédit sans CDI

C’est bien connu, pour obtenir un crédit, mieux vaut avoir un bon profil et, notamment, posséder un CDI. Les clients en CDD, en intérim ou au chômage représentent, aux yeux de la banque, une réelle prise de risque.

Même sans CDI, obtenir un prêt reste heureusement possible. Tout d’abord, il faut savoir qu’une personne en CDD ou en intérim depuis trois années consécutives est perçue comme quelqu’un en CDI. Même si l’emploi n’a pas été consécutif, prouver que l’on a eu une activité récurrente est un plus.

Le client peut aussi prouver, par ses relevés bancaires, que même s’il ne bénéficie pas de hauts revenus il sait gérer son budget et n’est pas souvent à découvert. C’est un gage de confiance véritable pour la banque ou l’organisme de crédit.

Notez aussi qu’une personne sans CDI aura plus de chances d’obtenir un prêt au montant peu élevé sur une durée de remboursement courte, qu’un crédit élevé avec une durée de remboursement longue.

Faire un prêt auto/moto

1/3 des Français décideraient de faire un crédit auto pour faire un crédit voiturefinancer l’achat de leur voiture. Il faut dire que l’obtention d’un véhicule représente souvent un budget conséquent.

Un crédit auto est le plus souvent un crédit à la consommation. Là, le consommateur a alors deux options possibles :

  • Faire un crédit affecté : avec un crédit auto affecté, le client est dans l’obligation d’utiliser les fonds du crédit pour financer sa voiture, et doit présenter un justificatif d’achat. Un tel prêt offre moins de souplesse, mais plus de sécurité : si la vente n’est finalement pas conclue, alors le crédit est annulé. Le taux est aussi un peu moins élevé.
  • Faire un crédit non affecté : les clients souscrivent plutôt un crédit non affecté s’ils achètent une voiture d’occasion, de particulier à particulier. En effet, ils n’auront alors pas de facture. Il s’agit d’un crédit à la consommation classique et le client peut changer d’avis s’il le souhaite, et s’offrir autre chose qu’une voiture.

Souscrire un crédit immobilier

Souscrire un crédit immobilier implique une réflexion plus poussée de la part du consommateur, le montant du prêt étant bien supérieur. Le projet est aussi très engageant sur le long terme.

Comme dans le cas du crédit à la consommation, la plus important est de comparer les taux proposés, qui auront un impact direct sur le coût final du crédit. Nombre de clients se tournent vers leur banque pour obtenir une première proposition, mais également vers les courtiers spécialisés. De nombreux critères entrent en compte : les revenus du foyer, l’apport, la capacité d’endettement, la gestion du compte courant…

Aujourd’hui, il est également possible de réaliser des comparaisons en de crédit en ligne dans le cadre du prêt immobilier. Cela peut permettre au client de découvrir de nouveaux acteurs et d’obtenir un taux plus avantageux.

► Simuler son crédit immobilier

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !