La Société Générale rachète Shine, la banque pour freelance

shineLa Société Générale vient d’annoncer le rachat de Shine, la néobanque aux 70 000 clients dédiée aux professionnels indépendants et freelance. Rien ne devrait changer pour les clients, l’objectif étant de pouvoir faire la promotion croisée de Shine et de la Société Générale. 

► En savoir plus sur Shine

La transaction a coûté 100 millions d’euros. Pour cette modique somme, la Société Générale s’est ainsi offerte la néobanque Shine. Dans les faits, Shine va continuer de fonctionner de manière indépendante et les co-fondateurs resteront présents à la direction.

L’arrivée de la Société Générale devrait toutefois lui donner les moyens de développer davantage son offre. « Des solutions telles que le crédit, l’assurance, ou les paiements pourront être proposées aux clients de la néobanque en accord avec la mission de Shine de toujours simplifier l’expérience bancaire des entrepreneurs« , peut-on lire dans le communiqué.

De plus, la Société Générale pourra proposer directement Shine à ses clients, lui offrant une nouvelle visibilité.

Actuellement, Shine se spécialise dans la fourniture de compte bancaire pour indépendants, auto-entrepreneurs et petites entreprises. Elle leur apporte aussi un véritable conseil, avec des rappels administratifs, l’accompagnement à la création de l’entreprise et facilite la gestion comptable. Deux offres, dont une premium, sont disponibles.

>> Retrouvez notre avis Shine

Multiplication des offres pour professionnels

Ce rachat prouve à quel point les clients professionnels deviennent un enjeu. Plusieurs néobanques comme Qonto ou encore Manager One commercialisent également des offres bancaires pour entreprises. Etant des néobanques, elles ne peuvent toutefois proposer de crédit, de découvert autorisé ou encore de chéquier, même si l’encaissement de chèques (limité) est parfois possible.

Les banques traditionnelles se mettent aussi à lancer des offres dédiées, comme Prismea au Crédit du Nord ou prochainement Blank, dont le fonctionnement semble très proche de Shine, au Crédit Agricole. L’objectif est de développer des formules plus adaptées et surtout moins chères que ce que proposent actuellement les banques traditionnelles.

>> Ouvrir un compte Shine


Rédigé par Claire

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !