Frais de carte et compte inactif – comment éviter ces frais bancaires ?

frais de carte inactiveForce est de constater que, s’il arrive un jour à un client de laisser à l’abandon un compte bancaire, il aura sans doute à s’acquitter de ce que l’on appelle des frais de compte inactif, ou des frais de carte inactive, selon la solution employée par la banque.

Ces frais bancaires peuvent grimper à plusieurs dizaines d’euros annuels et ne sont donc pas à sous-estimer. Problème : les clients ne sont pas toujours au courant de l’existence de ces frais, qui peuvent les prendre au dépourvu. Nous avons donc décidé de passer au crible les plaquettes tarifaires et les conditions générales de celles-ci pour identifier et comparer les frais pour compte bancaire inactif. Rapidement, il s’avère que les banques en ligne sont beaucoup plus avantageuses.

► Découvrez notre comparatif de banques

Ce qu’a changé l’application de la loi Eckert

Comme nous l’expliquions dans notre article dédié au compte bancaire inactif, la loi Eckert, promulguée en 2014 et appliquée depuis le 1er janvier 2016, est venue mettre un peu d’ordre dans la gestion des comptes inactifs. Voici, entre autres, ce qui a changé :

  • Définition d’un compte bancaire inactif : Un compte inactif est considéré comme tel s’il remplit deux conditions :
    • Aucun mouvement n’a été enregistré sur le compte pendant 12 mois au minimum (à l’exception des comptes gelés), à part les éventuelles opérations qu’aurait effectuées la banque.
    • La personne possédant le compte bancaire inactif ne s’est pas manifestée auprès de la banque de quelque manière que ce soit au cours de ces mêmes 12 mois. Cela inclut toute autre opération ou activité sur un autre compte, livret, etc. possédé dans cette même banque.
  • Les frais de compte inactif sont désormais plafonnés à 30€ par an. Il ne faut pas les confondre avec les frais de tenue de compte.

Soit, vous ne paierez donc pas plus de 30€ par an de frais de compte inactif, mais si vous êtes client dans une banque traditionnelle il y a fort à parier que vous ne paierez pas moins non plus. En revanche, si vous avez souscrit à une banque en ligne, vous aurez sans doute plutôt droit à ce que l’on appelle des frais de carte inactive. Quelle est la différence entre les deux ? Quels sont les tarifs des banques ?

En savoir plus sur la loi Eckert

Frais de compte inactif

La totalité des banques traditionnelles facturent automatiquement des frais de compte inactif, un tarif que l’on peut trouver à la rubrique “tenue de compte” des plaquettes de conditions tarifaires – à l’exception du Crédit Mutuel pour qui il est nécessaire de se reporter à un second document PDF, focalisé sur la loi Eckert, pour dénicher l’information.

Second constat, il n’y a, parmi les banques citées ci-dessous, qu’une seule qui affiche un tarif en deçà du maximum autorisé, la Banque Postale. Un compte bancaire inactif vous sera ainsi facturé 8€ par an contre 30€ pour l’ensemble des autres établissements.

Enfin, on ne trouve qu’une seule banque en ligne, Monabanq, qui facture ce type de frais. Mais les autres banques en ligne se sont rattrapées sur les frais de carte inactive que l’on ne retrouve pas chez Monabanq.

BanquesCICCrédit MutuelCrédit AgricoleBanque PopulaireSociété GénéraleBanque PostaleBNP ParibasMonabanq
Frais de compte inactif80€/an30€/an30€/an30€/an30€/an8€/an30€/an30€/an

Frais de carte inactive

Les frais de gestion et de tenue de compte de la plupart des banques en ligne sont gratuits, ainsi que les frais de compte bancaire inactif. Raison pour laquelle elles font figure de banque sans frais. Mais qu’à cela ne tienne, elles ont donc mis en place ce que l’on nomme des frais de carte inactive qui ne sont donc pas soumis aux mêmes restrictions que les frais de compte inactif.

Autrement dit, ils peuvent être débités à partir de quelques mois d’inactivité, et non pas 12, et n’ont pas de limite de montant. Après tout, il faut bien que ces banques se rémunèrent ! Heureusement, on remarque rapidement que, à quelques exceptions près, ces frais restent raisonnables, en deçà de ceux que pouvaient pratiquer certains établissements bancaires traditionnels avant l’application de la loi Eckert.

Une carte bancaire sera considérée comme inactive à partir du moment où aucun retrait, paiement en magasin ou paiement sur internet n’a été effectué pendant une période donnée, variable selon les banques. Il faut comprendre que les cartes bancaires gratuites des banques en ligne ont comme revers le fait qu’elles soient utilisées.

Voyons donc dans le tableau suivant la forme et le montant que les frais de carte inactive prennent en fonction de la banque en ligne.

BanquesHello BankFortuneoBforBankMonabanqING DirectBoursorama
Frais de carte inactiveCarte clôturée si non utilisée pendant un anSi carte inactive plus de 4 mois :
10€ pour la carte Mastercard
20€ pour la carte GOLD Mastercard
15€/trimestre si moins de 3 opérations de paiements/trimestreNCNCAu bout de 6 mois, la banque peut désactiver la carte

Carte inactive dans une banque en ligne

Les frais de carte inactive des banques en ligne ne prennent donc pas toujours la même forme en fonction de l’organisme. Si chez Boursorama et Hello bank il est possible que la carte doive être désactivée, Fortuneo et BforBank préfèrent, elles, affecter des frais.

Notez que, dans le cas de BforBank, si la carte bancaire reste inactive une année complète alors les frais atteignent le montant de 45€.

Dans certaines situations les frais de carte inactive peuvent s’accumuler. Par exemple, dans le cas d’un compte joint chez Fortuneo, les deux cartes bancaires liées pourront donner lieu à des frais.

En ce qui concerne ING Direct on ne trouve effectivement aucun de ces frais mais Carte bancaire inactivela banque se réserve le droit de prélever 5€ par trimestre en cas de non-respect des conditions d’utilisation du compte, autrement dit si le montant des versements mensuels ou de détention d’avoirs et d’épargne n’est plus respecté.

► Trouvez les meilleures banques en ligne grâce à Capitaine Banque

Attention enfin aux services en ligne des banques traditionnelles comme e.LCL ou encore l’Agence en ligne BNP Paribas qui, eux, facturent également des frais de compte inactif de 30€ annuels par an. e.LCL facture même, en plus de ces 30€, 1€ de frais de gestion de carte périmée à partir du 7ème mois après l’échéance.

Conclusion : quelle banque choisir ?

De toute évidence les banques en ligne, et plus particulièrement Hello bank, ING Direct et Boursorama, sont bien plus compétitives que les banques traditionnelles. Toutefois, même si BforBank et Fortuneo affichent des frais de carte inactive plus élevés que les autres, il convient de se rappeler que les cartes bancaires en question et les frais de tenue de compte sont gratuits, ce qui équilibre très aisément la balance, d’autant plus que ces frais de carte inactive sont clairement indiqués sur les sites internet. Capitaine Banque, comparateur de banque en ligne, vous invite à consulter son classement détaillé des banques en lignes et de leurs tarifs pour en savoir plus.


Rédigé par Kristel

2 Réponses à “Frais de carte et compte inactif – comment éviter ces frais bancaires ?”

par Thomas D - 10 mai 2019 Répondre

Bonjour,
Je réagit à cet article intéressant car je suis concerné par une situation de compte inactif.
En effet, j’avais ouvert en tant qu’étudiant un compte au LCL en 2013 que je n’ai jamais utilisé. Ils me réclament aujourd’hui 500 euros de découvert, engendrés notamment par des frais de CB (5€/mois). Or je n’ai jamais reçu de CB LCL (changement d’adresse) et donc jamais utilisé cette carte. Ont-il le droit de me facturer une carte depuis 6 ans, que je ne reçoit pas et n’utilise pas ?
Merci d’avance pour votre réponse.
Thomas

par Capitaine Banque - 15 mai 2019 Répondre

Bonjour,

La banque n’est pas responsable du fait que n’ayez pas reçu votre carte : elle a une obligation d’envoi, pas de réception. Si vous avez souscrit ce compte sans le résilier, il est effectivement normal que des frais se soient accumulés. La banque aurait cependant dû vous contacter plus tôt, voyant que la carte était inutilisée et non activée. Nous vous conseillons de contacter la banque pour tenter de demander un geste commercial et, sans succès, de saisir le médiateur bancaire.

Cordialement, l’équipe Capitaine Banque

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !