Enquête : les connaissances financières des français limitées

La Banque de France et Audirep ont interrogé les Français lors d’une enquête dont il ressort que leurs connaissances financières sont relativement limitées, notamment en ce qui concerne les placements financiers. Les consommateurs ne sont pas assez soupçonneux en cas de rendement élevé. 

► Notre classement des banques

La finance et l’épargne peuvent être des domaines complexes, difficiles à comprendre. Selon une enquête réalisée par Audirep pour la Banque de France, les consommateurs manquent de connaissances dans le secteur.

Tout d’abord, les Français méconnaissent l’offre financière : seuls 21% des interrogés connaissent l’offre spécifique dédiée aux clients fragiles, et 48% seulement savent ce qu’est le Livret d’Epargne Populaire.

Autre constat, plus inquiétant, les Français ne sont pas assez méfiants des offres trop généreuses. Ainsi, pour 66% des sondés, une offre est « trop belle pour être vraie » si elle affiche un taux de 3% de rendement. 44% trouvent que l’offre est suspecte seulement à partir de 4%. C’est beaucoup trop : actuellement, pour comparer, le taux du livret n’est que de 0,50%, et rares sont les pourcentages de rendements qui dépassent les 2%. Il faudrait donc se montrer vigilant bien plus vite.

C’est la troisième année qu’a lieu cette étude, qui a pour but de mesurer l’éducation financière des Français.

Parmi les interrogés, 84% jugent que l’éducation budgétaire et financière devrait être enseignée à l’école.

La totalité de l’enquête peut être retrouvée ici.

Un marché qui se transforme

Les Français sont de plus en plus nombreux à rencontrer une difficulté concernant le marché de l’assurance ou de la banque : 30% en 2020, contre 21% l’année précédente. Ces problèmes sont liés à 26% à la réception de mails ou SMS frauduleux, douteux / tentatives d’hameçonnage, faux mails, à 9% aux crédits et à 8% aux difficultés de gestion financière (frais bancaires, découvert, agios…).

Il faut dire que le marché évolue très rapidement avec le numérique : relation digitale et à distance, banques en ligne, interfaces sur smartphone et internet…


Rédigé par Claire

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !