Fusion Société Générale – Banque Courtois : 150 suppressions de postes

Fusion Société Générale - Banque CourtoisLa fusion entre la Société Générale et la Banque Courtois, plus vieil établissement bancaire en France, sera effective au 1er janvier 2023. Une fusion qui devrait entraîner 150 suppressions de postes.

► Comparer toutes les banques

La Banque Courtois fait partie des huit banques du groupe Crédit du Nord qui vont fusionner avec la Société Générale. Cette fusion devrait être effective au 1er janvier 2023, mais la Banque Courtois déplore un manque de transparence de la part de la Société Générale concernant l’avenir des agences bancaires et des employés.

« Il nous aura fallu deux ans pour obtenir des éléments chiffrés sur les fermetures de sites et de services, et sur les suppressions de postes« . explique Michèle Bleuse, élue CFDT au CSE de la Banque Courtois.

A priori, il devrait y avoir 150 suppressions de postes suite à la fusion, mais toutes sans départ contraint, assure la Société Générale. La CFDT craint de son côté des « mutations forcées ». Les salariés concernés par la suppression de leur poste recevront un message par mail. « Les salariés sont soumis à une obligation de reclassement, ce qui veut dire des contraintes de mobilité géographique ou fonctionnelle, des déclassements éventuels », alerte Michèle Bleuse.

Il devrait également y avoir 10 fermetures d’agences Courtois, et 8 agences Société Générale en 2023.

Ces chiffres ne concernent que 2023. Pour 2024 et 2025, la Société Générale déclare que les annonces seront effectuées « au fil de l’eau« .

>> Trouver la meilleure banque

Rédigé par Claire Krust
Le 17/11/2022

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !