BNP Paribas : le conseiller payant généralisé d’ici 2022

conseiller bnp paribasLa tarification faisait déjà l’objet de tests depuis un an dans plusieurs agences de la BNP Paribas. Avec ce système, il faut payer pour pouvoir rencontrer un conseiller expert. La BNP Paribas a désormais décidé de généraliser ce fonctionnement à toutes ses agences bancaires d’ici 2022.

► Découvrir la BNP Paribas.

Le système du conseiller bancaire payant était testé dans une trentaine d’agences de la BNP Paribas depuis juin 2019. Visiblement satisfaite des résultats, la banque a décidé de généraliser ce nouveau fonctionnement à toutes ses agences bancaires d’ici 2022. Il y a donc fort à parier que l’offre change assez rapidement pour les clients de la BNP Paribas.

Concrètement, le client devra payer une cotisation mensuelle pour avoir accès à un conseiller bancaire attitré. Toutefois, ce conseiller aura normalement suivi une formation lui permettant d’offrir « un accompagnement plus poussé, pour des projets patrimoniaux, de placement ou d’immobilier« , selon les mots d’une source du Monde. Il s’agit donc d’un conseiller expert, formé aux questions financières.

Les clients pourront toujours se déplacer en agence pour rencontrer quelqu’un, mais ce conseiller pourra alors changer à chaque rendez-vous et n’aura pas suivi cette formation spécifique.

Selon les informations, l’accès au conseiller attitré devrait coûter 12€ par mois, mais permettrait en parallèle de bénéficier de quelques remises comme la gratuité de la carte bancaire. Grâce à ce système, la BNP Paribas pourra aussi réduire ses effectifs en agences.

>> Retrouvez notre avis BNP Paribas

Rendre son intérêt aux agences

Le coût de location et d’entretien des locaux, les salariés… un réseau d’agences coûte très cher aux banques. Or, avec la montée en puissance du numérique, de plus en plus de clients gèrent seuls leurs finances depuis leur application bancaire et ne se déplacent plus. La fréquentation des agences a ainsi beaucoup baissé, ce qui entraîne d’ailleurs fusions et fermetures d’agences.

Avec le conseiller bancaire payant, la BNP Paribas espère sans doute donner un nouvel attrait aux agences, et une réelle plus-value. « Un conseiller payant, c’est surtout un conseiller mieux formé, plus compétent (…). Bien sûr, les gens sont prêts à payer pour voir leur conseiller bancaire », affirme ainsi Thierry Laborde, directeur général adjoint de BNP Paribas.


Rédigé par Claire

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !