Banque pour interdit bancaire, quelles sont les solutions ?

banque pour interdit bancaireUn malheureux chèque « de trop », sans provision, et vous voilà fiché à la Banque de France… S’il n’existe pas à proprement parler de banque pour interdit bancaire, pas plus que de banque pour FICP, en mesure de proposer tous les services auxquels un client classique a droit, il existe cependant des solutions.

Avoir un compte pour interdit bancaire est possible, grâce au droit au compte, mais il est également possible d’être en possession d’une carte bancaire avec ce qu’on l’on appelle les cartes sans compte. Mais d’abord, revenons à la base, que signifie être interdit bancaire ? Comment le devient-on ?

Être interdit bancaire, qu’est-ce que ça signifie ?

Concrètement, cela signifie que l’on s’est trop servi de nos moyens de paiement. Il s’agit le plus souvent d’un chèque sans provision, d’une impossibilité à rembourser ses crédits en cours ou du dépassement de son découvert autorisé. Dans le cas d’un chèque, un seul peut suffire pour que vous soyez interdit bancaire ! Un salaire qui tombe un peu plus tard que prévu, un chèque de loyer prêt à être encaissé… il n’en faut pas plus pour se retrouver dans une situation inconfortable, d’où l’intérêt de bien gérer son compte bancaire.

Il y a alors fort à parier que votre banque vous « dénonce » à la Banque de France et que vous soyez fiché au FCC (Fichier Central des Chèques) ou au FICP (Fichier des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers). Tous deux sont des répertoires d’incidents de paiement qui indexent les noms des personnes ayant, pour le premier, émis un chèque sans provision, et, pour le deuxième, des personnes n’ayant pas été capables de rembourser un crédit.

Une fois interdit bancaire, votre banque sera en droit de vous retirer votre ou vos chéquiers. Vous n’aurez plus le droit d’émettre un chèque, même dans une autre banque que celle de votre compte principal. Il est aussi possible que vos cartes bancaires soient désactivées et votre autorisation de découvert sera suspendue.

Ma banque peut-elle clôturer mon compte parce que je suis interdit bancaire ?

Oui, votre banque pour interdit bancaire peut tout à fait clôturer votre compte si elle le désire et si, selon elle, votre situation le justifie. Le droit au compte stipule cependant que tout Français a le droit de posséder un compte bancaire, ne serait-ce que pour recevoir son salaire ou ses indemnités. Si votre banque clôture votre compte, il faudra alors vous tourner vers la Banque de France qui désignera un établissement bancaire qui sera obligé de vous accueillir et qui deviendra de fait une banque pour interdit bancaire.

Vous ne pourrez, cependant, bénéficier que des services bancaires de base :Banque pour interdit bancaire

  • Ouverture, tenue et clôture du compte bancaire
  • Changement d’adresse (limité à un par an)
  • Délivrance de RIB
  • Domiciliation des virements bancaires
  • Envoi mensuel des opérations effectuées sur le compte
  • Réalisation des opérations de caisse
  • Encaissement des chèques et possibilité d’effectuer des virements bancaires
  • Dépôts et retraits d’espèces au guichet de la banque
  • Paiements par prélèvement
  • Moyens de consultation à distance du compte
  • Carte de paiement à autorisation systématique
  • Deux formules de chèques de banque par mois (ou moyen de paiement équivalent)

Notez donc que la détention d’une carte bancaire classique n’en fait pas partie, il s’agit d’une carte de paiement à autorisation systématique, ce qui est sensiblement différent. Chaque fois que vous souhaiterez l’utiliser le solde de votre compte sera interrogé de manière à ce que vous ne puissiez pas dépenser plus que le découvert autorisé par votre banque.

Existe-t-il une banque pour interdit bancaire ? Des alternatives ?

Non, comme nous l’avons dit, il n’existe pas de banque pour interdit bancaire, mais toutes seront au minimum dans l’obligation de vous fournir les services de base précédents. Cependant, pour donner une caution locative ou ne serait-ce que payer un péage en carte bleue, les dits services ne sont pas suffisants.

Il existe cependant quelques alternatives à une banque pour interdit bancaire, comme les enseignes qui proposent des cartes bancaires sans compte. En revanche les banques en ligne, dont les frais sont bien inférieurs aux banques traditionnelles et qui auraient pu intéresser, sont à oublier : toutes demandent de fournir des pièces justificatives.

Les cartes bancaires sans compte

Si trouver une banque pour interdit bancaire ou une banque pour FICP est impossible, il existe plusieurs solutions de cartes bancaires sans compte comme le Compte Anytime ou encore le Compte Nickel. Ces enseignes ne sont pas des banques, elles ne se renseigneront donc pas forcément auprès de la Banque de France afin de vérifier vos antécédents. Seuls une pièce d’identité et un justificatif de domicile seront demandés.

Le principe est simple : les cartes fonctionnement selon le système des cartes prépayées. Vous déposez une certaine somme dessus que vous pouvez ensuite utiliser comme vous le souhaitez pour payer ou retirer de l’argent. Plusieurs solutions s’offrent à vous pour ajouter un montant : virement bancaire, carte bancaire… sauf que vous ne pouvez pas être à découvert. Il est même possible d’y déposer son salaire et vous disposez d’un RIB.

Vous pouvez vous tourner vers le compte Nickel, le compte Anytime ou encore Toneo First.

Pour nous, actuellement, la meilleure approche de banque pour interdit bancaire est proposée par Anytime :

► Découvrir l’offre Anytime

Les cartes ne sont pas gratuites, elles se moyennent contre une cotisation mensuelle ou annuelle très variable en fonction du compte. Nous vous invitons à bien lire les conditions tarifaires et les conditions générales de ces enseignes si vous souhaitez souscrire, car des frais d’inactivité, de transaction ou encore de virement peuvent être facturés, mais leurs sites internet renseignement ces informations.

Ces cartes sont utilisables partout dans le monde, et sont la meilleure alternative à une banque pour interdit bancaire.

► Accéder au simulateur d’économies bancaires

banque pour interdit bancaireQue puis-je faire pour régulariser ma situation ?

La seule solution pour régulariser votre situation est tout simplement de réapprovisionner votre compte et de régler vos dettes. Une fois cela fait, demandez au destinataire du chèque de le représenter. Une fois que le créancier est payé, cela lève l’interdiction, mais il important de prévenir son agence afin que celle-ci fasse remonter l’information à la Banque de France.

En revanche si vous ne procédez pas au remboursement l’interdiction bancaire peut durer plusieurs années : deux ans pour un usage abusif de la carte bancaire et cinq dans le cas d’un chèque impayé.

Comment savoir si je suis interdit bancaire ?

Pour savoir si vous êtes interdit bancaire, il existe deux solutions :

  • Rendez-vous dans une agence de la Banque de France
  • Adressez lui un courrier à l’adresse suivante :

Banque de France SFIPRP
Relations avec le Public
CS 90000
86067 POITIERS CEDEX 9

Il vous faudra vous munir d’une copie d’une pièce d’identité, d’un RIB et d’un chèque annulé.

Attention aux escroqueries

Il se peut que vous tombiez au détour d’internet sur des offres d’ouverture de compte en banque pour interdit bancaire, notamment à l’étranger, mais sachez nombre d’entre elles sont tout simplement des arnaques, mises en place par des escrocs prêts à tirer profit de la situation désespérée des gens.

Accédez au classement des meilleures banques en ligne

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !