HSBC investissement : 1 poste sur 3 supprimé en France

logo hsbcLa banque d’investissement d’HSBC France va voir ses effectifs baisser drastiquement. 1 poste sur 3 devrait ainsi être supprimé d’ici 2021, alors que la vente de la banque de détail d’HSBC France suit toujours son cours. 

► Retrouvez notre comparateur de banques

Les coupes dans les effectifs d’HSBC France continuent. Cette fois, c’est la banque d’investissement qui est visée, selon des sources syndicales qui se sont adressées à l’AFP.

Ce plan de sauvegarde de l’emploi présenté lundi 06 juillet prévoit la suppression de 235 postes sur 678 avant la fin de l’année 2021 essentiellement sur Paris, dont « une partie de départs volontaires et une partie de licenciements économiques« .

En effet, les postes visés concernent en grande partie ceux des traders, des employés plutôt jeunes. Il ne faudra donc pas seulement compter sur des départs à la retraite ou volontaires, qui ne seront pas suffisants, mais aussi avec des licenciements économiques.

Pour HSBC, il s’agirait de « réallouer des capitaux et des ressources face aux défis structurels de cette activité, se concentrer sur des activités rentables, réduire la base de coûts et défendre notre compétitivité« . Elle souhaite créer « une banque continentale européenne intégrée ancrée à Paris, connectant nos clients au réseau mondial de HSBC et offrant un accès à l’Europe continentale aux clients de HSBC dans le monde entier ».

>> Notre avis HSBC

La banque de détail HSBC France en vente

Depuis plusieurs mois déjà le processus de vente de la banque de détail d’HSBC France est en discussion. Plusieurs banques, dont la Société Générale et la Banque Postale, s’étaient montrées intéressées avant le début du confinement. Il est toutefois difficile de savoir où en sont les négociations actuellement.

Si HSBC France n’était pas vendu, celui-ci serait sans doute également restructuré. Cela ne change pour l’instant rien pour les clients particuliers qui possèdent un compte bancaire chez HSBC.

>> Retrouvez les tarifs HSBC


Rédigé par Claire

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !