Hausse des tarifs bancaires 2017 – peut-on l’éviter ?

Hausse des tarifs bancaires 2017La hausse des tarifs bancaires 2017 fait les choux gras des journaux depuis déjà plusieurs semaines. Frais de tenue de compte, cotisation de cartes bancaires… les frais de nombreux services ont d’ores et déjà augmenté depuis le 1er janvier. Qu’en est-il de votre banque ?

La hausse des tarifs bancaires 2017 concerne presque tout le monde. La plupart des banques ont publié pour le 1er janvier de nouvelles plaquettes de tarifs bancaires, à l’exception de quelques-unes. En effet, rien n’a changé pour la Société Générale, le Crédit Mutuel ou encore certaines Banques Populaires. Mieux vaut cependant ne pas se réjouir trop vite, car ces établissements modifient généralement leurs tarifs en cours d’année. La Société Générale a d’ores et déjà publié ses conditions tarifaires, qui changeront à partir de mars 2017. Et devinez quoi ? Ça augmente aussi de ce côté là…

► Accéder au classement détaillé des meilleures banques en ligne

Hausse des tarifs bancaires 2017 : les frais de tenue de compte

L’une des principales raisons de la hausse des tarifs bancaires 2017 est l’augmentation des frais de tenue de compte. Inexistants il y a encore quelques années, ils ont fait peu à peu leur apparition et se sont aujourd’hui quasiment généralisés à toutes les banques. Seuls 18 établissements bancaires ne les facturent pas (encore) : les banques en ligne, le Crédit Coopératif et plusieurs Caisses du Crédit Agricole. La hausse moyenne, selon l’UFC Que Choisir, est de 13%.

Pourquoi cette hausse des tarifs bancaires 2017 ?

Pour que les banques conservent leurs marges ! Avec la baisse des taux, les marges d’intérêts baissent elles-aussi. Les établissements bancaires facturent donc leurs services pour compenser.

Mais quels services au juste ? Les frais de tenue de compte financent… eh bien, on ne sait pas trop, il n’y a justement pas de services bien définis derrière. Selon la BNP il s’agit de « la comptabilisation des paiements et encaissements, la surveillance quotidienne des comptes, la sécurisation des opérations et la protection des données personnelles » (propos rapportés par LeParisien.fr.) C’est un peu vague, tout ça.

Voyons voir, avec le tableau ci-dessous, comment se détaille par banque la hausse des tarifs bancaires 2017 en matière de frais de tenue de compte :

Frais de tenue de compte / banquesBanque PostaleSociété Générale (hausse en 2017)BNP ParibasBanque Populaire du NordCICCrédit AgricoleCaisse d'Epargne Rhône Alpes
Tarifs 2016 (par an)6,20€24€24€24,48€Gratuits24€12,50€
Tarifs 2017 (par an)12€24€30€30€Gratuits24€13€

Hausse des tarifs bancaires 2017 : les cartes bancaires

La première constatation concernant les cotisations 2017 des cartes bancaires, c’est que les banques qui n’ont pas augmenté leurs frais de tenue de compte s’en donnent ici à cœur joie, à l’exception du CIC et de la Banque Postale. Il n’y a aucun changement pour la première tandis que la deuxième baisse même ses tarifs. Cependant, la baisse est inférieure à l’augmentation des frais de tenue de compte…

La hausse des tarifs bancaires 2017 la plus importante enregistrée parmi cet échantillon est celui de la Banque Populaire du Nord, on passe de 41 à 47 € ! Selon un article de Capital.fr, c’est même la deuxième banque qui a le plus augmenté sur ce point, pas très loin derrière la Caisse d’Épargne d’Alsace. Et cela s’ajoute à la hausse des frais de tenue de compte…

Ça n’augmente pas chez BNP Paribas, mais les frais de tenue de compte de la banque sont à la hausse. La seule banque qui reste égale à elle-même est le CIC, de loin la plus avantageuse ici parmi les banques traditionnelles.

Cotisation de cartes bancaires classiques / banquesBanque PostaleSociété Générale (hausse en mars 2017)BNP ParibasBanque Populaire du NordCICCrédit AgricoleCaisse d'Epargne Rhône Alpes
Tarifs 201644,50€44,50€44,50€41,50€40€39,50€39,50€
Tarifs 201739€45€44,50€47€40€40,50€42€

Les autres hausses des frais bancaires 2017

La hausse des tarifs bancaires 2017 ne se limite cependant pas aux frais de tenue de compte et aux cotisations de cartes bancaires. Les frais de retrait dans un autre distributeur que sa banque et les packs bancaires sont aussi en augmentation.

Pour donner quelques exemples, le pack bancaire classique passera de 103€ à 104,40€ à la Caisse d’Epargne du Nord, de 65,45€ à 70,56€ à la Banque Postale et de 78€ à 78,84€ à la BNP Paribas. En ce qui concerne les retraits, la Banque Populaire du Nord passe de 0,87€ facturé au 4ème retrait dans une autre banque à 1€ dès le premier retrait !

Si la Banque Postale fait toujours partie des banques traditionnelles dont les prix sont les plus bas, la hausse des tarifs bancaires 2017 est aussi l’une des plus fulgurante. La légère baisse de la cotisation de carte bancaire classique n’y change rien. Autrement dit, il sera difficile pour les Français à l’avenir de trouver une banque qui ne leur impose pas des frais sans cesse à la hausse, sauf si… ces derniers se tournent vers les banques en ligne.

Ce qui ne change pas

Heureusement, la hausse des tarifs bancaires 2017 ne concerne pas l’ensemble des services proposés. Si les frais de tenue de compte et de carte bancaire augmentent, d’autres ne bougent pas. Parmi eux, la commission d’intervention. La bonne volonté des banques n’y est cependant pour rien : les tarifs des commissions d’intervention sont plafonnés par la loi à 8€ par commission.

La cotisation des cartes bancaires haut de gamme reste elle aussi la même. Sur notre échantillon, aucune banque n’a effectué d’augmentation. Concernant les cartes à autorisation systématique, on observe même quelques baisses ! Rappelons simplement qu’il est assez facile d’obtenir un carte Premier gratuite dans une banque en ligne.

Pas ou peu de hausse sont également à prévoir en ce qui concerne les assurances perte et bol des moyens de paiement. La hausse des tarifs bancaires 2017 n’est donc pas généralisée à tous les services.

Banques en ligne : pas de hausse des tarifs bancaires 2017

Aucune hausse des tarifs bancaires 2017 n’a été enregistrée du côté des banques en ligne. La raison est simple : la plupart des services sont gratuits ou très peu chers. Frais de tenue de compte, cotisation de carte bancaire, commission d’intervention, retrait dans un distributeur d’une autre banque… En cette année de nouvelles augmentations, nous ne pouvons que vous conseiller de vous renseigner de ce côté là.

► Trouvez la banque en ligne la moins chère pour vous grâce à notre simulateur

Il existe en effet plusieurs banques en ligne dont les tarifs sont totalement gratuits. On compte parmi elles Fortuneo, Hello bank, BforBank, Boursorama ou encore ING Direct. Cependant, cette gratuité est conditionnée à un revenu ou une épargne minimum. Ce revenu est de 1 000€ pour Hello Bank et, par exemple, de 1 600€ chez BforBank.

Parallèlement, on peut trouver des banques en ligne payantes mais très concurrentielles et sans condition, comme Monabanq. Un compte bancaire associé à une Visa Classic coûte seulement 2€ par mois, soit 24€ par an. C’est très en deçà des tarifs des banques traditionnelles !

La hausse des tarifs bancaires 2017 ne concerne donc pour le moment pas les banques en ligne : aucun tarif n’a augmenté.

S’opposer à la hausse des tarifs bancaires 2017

Il est possible de signaler son opposition à la hausse des tarifs bancaires 2017 à sa banque. Pour cela, il suffit d’envoyer en recommandé un courrier de refusl’article L312-1-1 du Code monétaire et financier. Il faut le faire dans les deux mois suivant la notification du changement. Si le client n’a pas reçu cette notification, il n’y a aucune limite de durée.

Cette lettre de refus de la hausse des tarifs bancaires 2017 n’aura sans doute aucune réponse. Du moins, dans le sens du client… Car la banque peut décider de clôturer le compte en « représailles », bien que, selon un article du Nouvel Observateur, ce soit très rarement le cas.


Rédigé par Charlotte

1 réponse à “Hausse des tarifs bancaires 2017 – peut-on l’éviter ?”

par crapauto - 27 février 2018 Répondre

27 fév 2018 Raket au CIC !
Je viens de vérifier mon compte au CIC … les frais de tenue de compte ont augmentés 1,50 à 2,00 € par mois soit une augmentation de 33,33 % !!! Bravo le CIC… plus de 27 fois le coût de la vie en 2017 !
J’espère que les salariés ne seront pas oubliés.

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !