Frais bancaires 2018, encore une légère augmentation

frais bancaires 2018Pour la troisième année consécutive, les frais bancaires sont à la hausse. Les frais bancaires 2018 augmentent, selon une étude reprise par La Tribune, de 0,25% par rapport à 2017. La hausse est donc moins importante que l’an dernier, mais elle n’est pas pour autant à prendre à la légère. Focus sur ces frais qui augmentent, et comment les éviter.

► Retrouvez notre comparateur de banques

Quels sont les frais bancaires 2018 qui augmentent ?

Si certains frais bancaires 2018 subissent de plein fouet la hausse tarifaire, d’autres au contraire restent plutôt stables, voire bénéficient d’une légère baisse. Toutefois, il faut le dire, les frais bancaires 2018 augmentent plus qu’ils ne baissent…

La carte bancaire et les frais de tenue de compte font partie des services les plus coûteux pour le consommateur. Cette année, si la hausse reste relativement modérée, tout dépend cependant de la carte bancaire.

Carte bancaire : une légère augmentationfrais bancaires 2018

Entre 2013 et 2018, les frais de carte bancaire ont augmenté de plus de 5%… Toutefois, toutes les cartes bancaires ne sont pas logées à la même enseigne. Les cartes à débit immédiat (les plus courantes), ont par exemple subi une hausse plus importante que les cartes à débit différé. De fait, l’écart des prix entre ces deux cartes tend de plus en plus à s’amenuiser, alors que les cartes à débit différé étaient beaucoup plus coûteuses que les cartes à débit immédiat il y en encore quelques années.

Le but de cette augmentation des frais bancaires 2018 ? La commission que touche la banque quand un consommateur utilise une carte à débit différé (0,30%) est supérieure à celle de la carte à débit immédiat (0,20%). On comprend donc qu’elles cherchent à rendre la première plus attractive que la seconde…

En moyenne, une carte bancaire coûte donc désormais environ 64€ par an.

Frais de tenue de compte, une hausse de 2% !

Les frais de tenue de compte n’ont pas encore fini de grimper… Il s’agit des frais qui ont le plus augmenté ces dernières années : en cinq ans, ils ont presque quintuplé ! De 6,60€, ils sont passés à 18,50€, avec une augmentation de 2% cette année encore. Il est de plus en plus difficile d’y échapper : pas moins de neuf Français sur dix sont clients d’une banque qui les facture. Seules dix-neuf banques aujourd’hui ne les facturent pas : sept caisses régionales du Crédit Agricole, LCL, le Crédit Coopératif et l’intégralité des banques en ligne.

► Découvrir les banques en ligne

Les frais de tenue de compte ont originellement été facturé par les banques afin de pallier l’environnement des taux bas, qui avait une incidence importante sur leur rentabilité.

Il s’agit des frais bancaires 2018 qui augmentent le plus.

Tant que les frais de tenue de compte ne seront pas plafonnés légalement, il y a malheureusement fort à parier que cette hausse se poursuive les années suivantes.

Frais annexes

À toujours parler de carte bancaire 2018 et de frais de tenue de compte, on en oublie d’autres frais bancaires 2018, plus discrets, qui peuvent pourtant eux aussi alourdir la facture à la fin du mois. L’Observatoire des tarifs bancaires en a d’ailleurs fait son cheval de bataille cette année (même si les chiffres avancés par cette étude sont en réalité ceux de l’an dernier).frais bancaires 2018

Parmi ces autres frais bancaires 2018, on trouve par exemple :

  • Frais de remplacement d’une carte bancaire : + 5,32%
  • Modification du plafond de la carte : + 3,25%
  • Recherche de facturettes : +11%
  • Lettre d’information pour compte débiteur non autorisé : +1,03%

Des frais, donc, à ne surtout pas sous-estimer…

Frais bancaires 2018 stables : les frais d’incidents de paiement

Récemment, une étude de l’association 60 millions de consommateurs a fustigé les frais d’incidents de paiement facturés par les banques, qui y trouvent une manne financière importante. Toutefois (et c’est sans doute la seule bonne nouvelle en ce qui concerne les frais bancaires 2018) la hausse cette année est presque inexistante. Il faut dire qu’un bon nombre de tarifs (commission d’intervention, rejet de chèque, rejet de prélèvement…) sont déjà plafonnés légalement.

Les Français débourseront donc en moyenne 60€ par an de frais de découvert.

Tous les changements n’auront pas lieu en janvier

Toutes les banques n’ont pas encore communiqué leurs frais bancaires 2018. De fait, toutes ne changent pas leurs tarifs en janvier. Certaines, comme le Crédit Mutuel, préfèrent s’y coller durant l’été (1er juillet), tandis que d’autres, à l’image de la Société Générale, ont choisi le printemps (mars)…

De plus, d’autres banques effectuent plusieurs modifications de leurs conditions tarifaires au cours de l’année, comme HSBC par exemple (mai et janvier). Les frais bancaires 2018 cités ici doivent donc être relativisés.

Pour information, voici les dates auxquels les frais bancaires 2018 entreront en vigueur (les dates peuvent être différentes en fonction de la caisse régionale) :

  • Banque Populaire : date à venir
  • BNP Paribas : 01 janvier 2018
  • Crédit Mutuel : juillet 2018
  • Crédit Agricole : 01 janvier 2018
  • CIC : 01 janvier 2018
  • HSBC : 06 janvier 2018
  • Caisse d’épargne : 01 janvier 2018
  • Banque Postale : 01 janvier 2018
  • LCL : avril 2018

Banques en ligne : ça n’augmente toujours pasfrais bancaires 2018

S’il y a bien des acteurs du secteur bancaire qui tranchent avec les autres, ce sont les banques en ligne. Augmentation des frais bancaires 2018 ? Chez elles, on n’en parle pas, ou très peu, car les tarifs restent toujours aussi concurrentiels. Et vu l’arrivée massive de nouveaux acteurs (Orange Bank, Eko, Fidor Bank…), les prix risquent de ne pas bouger de sitôt.

Les banques en ligne misent en effet sur leur gratuité, ou, au moins, sur leurs très faibles frais. Pas de frais de tenue de compte, de cotisation de carte bancaire, pas plus que de commission d’intervention. L’absence d’agences physiques leur permet ainsi de proposer des prix imbattables. Les tarifs des banques en ligne sont ainsi sans commune mesure avec ceux des banques traditionnelles.

Parmi elles, la moins chère est Boursorama Banque. Toutefois, les autres banques la suivent de très près : les différences tarifaires entre les frais bancaires 2018 sont parfois vraiment très minces.


Rédigé par Claire

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !