Frais à l’étranger gratuits avec la Visa Premier de Boursorama

Carte Boursorama PremierLe 06 novembre 2019, Boursorama Banque a mis à jour sa plaquette tarifaire. Désormais, les frais à l’étranger (retraits et paiements hors zone euro) sont gratuits pour les nouveaux clients qui souscrivent une carte Visa Premier. En contrepartie, il faudra cependant utiliser la carte au moins une fois par mois, sinon 15€ de frais seront appliqués…

► En savoir plus sur Boursorama

Il fallait s’en douter, Boursorama Banque s’aligne. En effet, il y a peu, la banque en ligne Fortuneo a lancé Fosfo, une carte sans condition de revenus, gratuite, et sans frais à l’étranger. Fortuneo en a également profité pour supprimer les frais à l’étranger de sa Gold MasterCard, une carte accessible à partir de 1800€ de revenus.

Boursorama Banque a donc répliqué en modifiant sa plaquette tarifaire le 06 novembre. Désormais :

  • Les frais en cas d’utilisation de la carte Visa Premier de Boursorama à l’étranger sont supprimés
  • Mais le client doit utiliser sa carte au moins une fois dans le mois (paiement par carte bancaire chez un commerçant), sans quoi, 15€ de frais seront facturés le mois suivant.

Attention, les nouveaux tarifs Boursorama ne sont valables que pour les cartes émises à partir du 06 novembre 2019. Pour qu’un consommateur qui est déjà client puisse profiter des frais gratuits, il faudra qu’il ouvre un deuxième compte. Ceux qui possèdent déjà une carte Boursorama Visa Premier conservent leur offre.

Note : la carte Visa Premier reste accessible à partir de 1800€ de revenus mensuels ou 5000€ d’épargne.

Une modification en demi-teinte

Boursorama Banque possède déjà une carte sans frais à l’étranger : Boursorama Ultim. Ultim est une offre gratuite, sans condition de revenus, qui intègre les garanties d’une carte Visa Premier. Comme la nouvelle Visa Premier, il faut également effectuer une opération de paiement par mois, sinon 15€ de frais seront appliqués.

Certes, Ultim est plus accessible, mais Boursorama se retrouve donc à proposer deux offres très semblables, toutes deux gratuites à l’étranger, toutes deux avec des conditions d’utilisation. N’aurait-il pas mieux valu que la Visa Premier reste sans condition d’utilisation ? Car les frais en cas de non-respect des conditions sont élevés… un bel inconvénient pour ceux qui voudraient utiliser la carte comme carte secondaire.


Rédigé par Claire

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !