Fidor Bank sera sans doute un établissement de paiement

fidor bankFidor Bank, la banque en ligne Allemande rachetée par le groupe Banque Populaire Caisse d’Epargne, devait être lancée en France en 2017. Finalement, il faudra attendre encore quelques mois, mais aucune date précise n’a pour le moment été avancée. Une chose est sûre, Fidor ne sera pas une véritable banque en ligne mais un établissement de paiement. 

► Découvrez notre comparateur de banque

« Tout le monde a du retard quand on lance une banque » a déclaré François Pérol, président de BPCE, en faisant clairement référence au retard important de lancement d’Orange Bank. Cette annonce s’accompagne de plusieurs précisions quant à la forme que prendra Fidor Bank en France. En Allemagne, celle-ci compte 250 000 clients et est considérée comme une « startup technologique avec une licence bancaire ». 

Le modèle français sera donc bien différent, tout du moins au début, du modèle Allemand. Plutôt que de se lancer dans une banque avec licence bancaire, le groupe a préféré choisir l’option du compte de paiement. Ils sont déjà plusieurs en France à avoir adopté ce modèle, comme Anytime et Compte Nickel.

La différence est qu’un établissement ne peut proposer de crédit, de chéquier, de découvert ou encore de carte bancaire à débit différé. En revanche, il peut commercialiser un compte bancaire pas cher avec carte bancaire et RIB, ce qui peut être suffisant pour gérer ses dépenses et recevoir des revenus. L’objectif est que Fidor Bank n’empiète pas sur les plates-bandes de l’activité des Banques Populaire ou des Caisses d’Epargne, mais qu’elle soit complémentaire.


Rédigé par Claire

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !