Eko, l’offre du Crédit Agricole, arrive chez LCL

Eko, l’offre bancaire low-cost du Crédit Agricole, devrait bientôt faire son entrée au catalogue du LCL, filiale de la banque verte. L’offre Eko se nommera LCL Essentiel et devrait être disponible à partir de mars 2019. Le reste de la formule sera identique : un compte et une carte bancaire pour 2€ par mois.

► En savoir plus sur Eko

Eko, une offre à 2€ par mois

Eko a été lancée en novembre 2017 pour contrebalancer le lancement d’Orange Bank et autres néobanques comme N26. Avec cette formule low-cost, le Crédit Agricole propose ainsi une alternative peu coûteuse pour les jeunes et les clients aux besoins bancaires simples. Eko n’accepte cependant pas les interdits bancaires.

Force est de constater, un peu plus d’un an après, qu’Eko a su trouver sa clientèle : 64 000 ouvertures de compte ont été enregistrées en l’espace de 10 mois. Cela représente environ 8% des nouveaux clients du Crédit Agricole.

L’offre est simple. Pour 2€ par mois, soit 24€ par an, le client a droit aux services suivants : carte bancaire

  • Un compte bancaire avec RIB
  • Une carte bancaire à autorisation systématique
  • 25 retraits gratuits par an dans une autre banque que le Crédit Agricole
  • 10 retraits hors zone euro gratuits par an
  • Le paiement mobile (Paylib)
  • Un mini chéquier contenant 5 chèques
  • La possibilité de rencontrer un conseiller en agence

En revanche, il n’y a pas de découvert autorisé, ni de possibilité d’obtenir un compte joint. Il n’y a pas non plus de carte bancaire haut de gamme.

C’est donc suite au succès d’Eko au Crédit Agricole que la banque a décidé de décliner l’offre au LCL, sa filiale. La formule sera exactement la même, hormis le nom : Eko deviendra LCL Essentiel.

Note : Enjoy, l’offre de la Caisse d’Epargne, a été construite sur un modèle identique.

Le Crédit Agricole agit pour le pouvoir d’achat

Conscient que les frais bancaires peuvent représenter une part importante du budget des Français, le Crédit Agricole a décidé de mettre en oeuvre certaines mesures. Par exemple, la banque verte s’est engagée avec d’autres banques à plafonner les frais d’incidents de paiement à 20€ par mois et 200€ par an pour les clients bénéficiant de l’offre « Budget Protégé ».

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !