Découvert bancaire : beaucoup de français sont encore concernés

Le découvert bancaire, correspondant à un solde négatif sur le compte, touche encore beaucoup de français. Insouciance budgétaire ou véritables difficultés financières ? En tout cas, presque la moitié des français (44%) ont déjà été à découvert. Dans cette propension de français ayant déjà été dans le rouge, 14% d’entre eux le sont au moins une fois par mois. 

Accéder au classement général des banques

Qui sont les français les plus touchés ?

En terme d’âge et contrairement aux idées reçues, ce ne sont pas forcément les plus jeunes qui sont les plus concernés par le découvert bancaire. Eh oui, ces derniers sont à peine plus touchés par ce problème que les 50-64 ans. Ainsi, la tranche d’âge la plus concernée par le découvert bancaire, c’est la catégorie des 35-49 ans. La raison, c’est que c’est à cette période que les charges financières sont les plus lourdes. Enfants à charges, crédits qui ne sont pas encore remboursés, achat d’une maison… Les charges peuvent s’accumuler et causer des découverts bancaires.

Entre les hommes et les femmes, ce sont les femmes qui sont le plus à découvert : 45% contre 38% pour les hommes. En effet, ces dernières sont plus touchées par la pauvreté. Cela pourrait s’expliquer par les inégalités de salaires qui sont encore appliquées.

Les différentes solutions pour éviter le découvert

Il faut savoir qu’être à découvert n’est pas sans conséquence. En effet, la personne concernée par un découvert bancaire va devoir payer des intérêts débiteurs, qu’on appelle aussi des agios. Et si la limite d’autorisation du découvert est dépassée, la banque est également susceptible de facturer des frais et commissions bancaires.

Pour pallier ce cercle vicieux, plusieurs solutions s’ouvrent aux consommateurs afin de réduire les frais bancaires. En premier lieu, ils peuvent opter pour une banque en ligne qui ne facture pas de commission d’intervention ou qui facturent peu de frais annuels liés aux incidents bancaires. La banque proposant le tarif le moins élevé est d’ailleurs Boursorama banque.

► Découvrir la banque en ligne Boursorama

La seconde solution, c’est de se faire reconnaître en tant que « client fragile » auprès de sa banque, afin de profiter d’un plafonnement spécifique.


Rédigé par Aurélien

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !