Déçu par la banque : quelle démarche entreprendre ?

déçu par la banqueÊtre déçu par la banque se généralise. Non pas que les produits aient beaucoup changé mais plus par une relation de plus en plus dissolue, des conseillers qui ne connaissent plus leur client ou qui ne peuvent rien…DÉSOLÉ, JE NE PEUX RIEN FAIRE.
C’est souvent demande particulière non satisfaite comme un taux moins cher (que l’on peut obtenir dans une autre banque), l’annulation de frais ou encore un conseiller qui change tous les ans qui font que l’on peut être déçu par la banque.

Face à cela, on observe une montée en puissance des banques en ligne qui proposent des offres vraiment pas chères, une relation adaptée à la gestion à distance et qui donne de l’autonomie aux clients. Les déçus de la banque vont donc s’y retrouver en bénéficiant en plus d’une banque moins chère.

Déçu par la banque : changer de banque

Déçu ou Déçue par la banque, rassurez-vous car malgré tout ce que l’on peut entendre, il est très simple de changer de banque. Il n’y a que quelques principes simples à respecter. Le changement se fait très facilement. Et pour ceux que ça inquiéteraient ou qui auraient des clauses sur leur crédit immobilier leur imposant de domicilier leur revenu dans leur banque initiale, nous rappelons qu’il est tout à fait possible de garder un compte où sont domiciliés les revenus et en avoir un autre pour tout le reste. Dans ce cas, soyez simplement vigilent au frais de tenue de compte pratiqués par l’ancienne banque. De toute manière, une loi récente a limité les frais pour tenue de compte inactif à 30 euros annuels.

Retrouvez les principes à respecter pour quitter sa banque.

Car le gros avantage avec les banques en ligne, c’est qu’elles ne sont vraiment pas chères : nous avons évalué l’économie moyenne à 116,87 euros par an en passant d’une banque traditionnelle à une banque en ligne. Retrouvez le détail dans notre article sur la banque la moins chère. En plus, on ne peut pas être déçu par sa banque en ligne par un mauvais rapport avec son conseiller ou un changement trop fréquent vu qu’il n’y en a pas. Par contre, les conseillers des plateformes téléphoniques connaissent tous très bien ce qu’il est possible de faire et la relation par mail ou chat fonctionne très bien.

Il est important de bien choisir la banque en ligne adaptée à ses usages bancaires car toutes n’offrent pas le même service. C’est la raison pour laquelle nous avons construit un comparateur de banque en ligne qui permet d’obtenir un classement adapté au profil de chacun et une évaluation de l’économie par rapport à une banque traditionnelle.

Déçu par la banque : négocier avec son banquier

Si vous avez été déçu par la banque mais que vous ne souhaitez pas pour autant la quitter, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • décue par la banqueDéçu par un mauvais taux immobilier : notre conseil pour bien négocier est de passer par un courtier. Ce dernier trouvera le meilleur taux du marché adapté à votre profil, c’est son travail. Vous pourrez alors prendre rendez vous avec votre conseiller et lui mettre cette offre sous le nez. Si avec cette preuve sous le nez, il ne peut rien faire, soit vous acceptez son offre et restez déçu par la banque soit il est temps de changer !
  • Déçu par un mauvais placement : il ne faut pas se précipiter car en matière de placement financier, même très déçu par la banque, les choses peuvent évoluer. En plus, malheureusement, lorsque l’on clôture un placement, il peut y avoir des frais. Il faut donc s’assurer que les frais de clôture seront limités avant de changer.
  • Déçu par un mauvais conseiller : autant avec une banque en ligne, il est compliqué de faire remonter l’information d’un mauvais conseiller, autant pour une banque traditionnelle, c’est très simple. Il suffit de rencontrer le directeur d’agence et demander un changement de conseiller.

Dans tous les cas, lorsque l’on est déçu par la banque mais que l’on ne souhaite pas forcément partir, il faut négocier ! Si c’est une faute, démontrez là et demandez un remboursement des frais. Mais si vous souhaitez simplement obtenir de meilleurs taux ou des frais moins chers, il ne faut pas négocier dans l’absolu. Il faut amener une bonne base de négociation.

Pour obtenir les meilleurs prix de marché que ce soit pour le crédit, pour l’épargne ou encore les packages de services bancaires, il faut montrer quelle est la meilleure offre qui vous est proposée : nos comparateurs sont faits pour ça. Après vous verrez bien si votre banquier peut faire mieux et vous serez déçu de la banque définitivement….ou pas.

Déçu par la banque : contentieux

déçu par sa banqueCette dernière partie est réservée aux cas les plus compliqués. Quand on arrive au stade du contentieux avec la banque, c’est que l’ensemble des négociations amiables ont échouées.
Ce que l’on entend par négociation amiable c’est d’avoir rencontré le responsable d’agence ou le chef de service pour tenter d’obtenir un arrangement. C’est aussi être entré en relation avec le service réclamation qui existe généralement dans chaque banque. Et c’est enfin et surtout  avoir adressé par courrier (LRAR) l’objet du litige.

Car être déçu par sa banque est une chose mais réussir à obtenir réparation, c’est encore autre chose. Pour cela, la loi a prévu la possibilité de faire intervenir une tierce personne : le médiateur de la banque. Mais pour pouvoir le saisir, il faut au moins prouver par un courrier que l’on a tenter de négocier.

Vous trouverez tout le détail pour le saisir à cette adresse : saisir le médiateur.

Une autre manière de résoudre un conflit lorsque l’on est déçu par la banque peut être de saisir une association de consommateurs. C’est même recommandé de le faire avant d’entamer une phase contentieuse car ils pourront donner de précieux conseils pour savoir si la banque est vraiment en tord (tout le monde peut se tromper) et si elle est vraiment en tord, ils pourront vous indiquer si vous avez une chance d’obtenir réparation. La plus connue d’entre elles est l’AFUB.

Accédez au classement des meilleures banques en ligne

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Banque !